Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 25 décembre 2016

SAVOIE, ESOPE, DONALD TRUMP, MERKEL ANGELA, ADOLF HITLER, JEAN DE LA FONTAINE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER,TALMUD, CRIF, LICRA AL WILSON


      LES MIGRANTS, MIGRENT, BIGRE


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous parlent des MIGRANTS,  populace téléguidée par les jérusalistes pour appliquer le Talmud, c'est à dire tuer les chrétiens et les musulmans. 

Bigre.

Mais voila que le secret de cette  migra-sion , non saisonnière de cette espèce en voie de futur dispari-sion, est démontrée par votre journal préféré l’Écho des Montagnes qui , comme l'écho
parle toujours le dernier.

Preuves:

   La perversité de nos ennemis ne change pas, quelque bonté qu’on leur témoigne.
Donald Trump, est vraiment beaucoup mieux que cette Merkel fille d'Adolf Hitler, et cette Clinton. 




Trump. lui, pour ouvrir les yeux et les oreilles des électeurs américains avait choisi et a admirablement bien récité le texte allégorique du serpent de la chanson « The Snake » du chanteur américain Al Wilson en 1968, écrite par Oscar Brown en 1963.

 Cliquez sur :
https://youtu.be/ULx9k2QkL94

 Le texte de cette chanson est inspiré de la fable d’Ésope (620-564 av. J.-C.) « Le laboureur et le serpent gelé » Et le laboureur d’Ésope de s’écrier à la fin de cette fable: « Je l’ai bien mérité, ayant eu pitié d’un méchant. »

et repris par JEAN DE LA FONTAINE


LE VILLAGEOIS ET LE SERPENT


            Ésope conte qu'un Manant, (1)
            Charitable autant que peu sage,
            Un jour d'hiver se promenant
            A l'entour de son héritage, (2)
Aperçut un Serpent sur la neige étendu,
Transi, gelé, perclus, immobile rendu,
            N'ayant pas à vivre un quart d'heure.
Le Villageois le prend, l'emporte en sa demeure;
Et, sans considérer quel sera le loyer (3)
            D'une action de ce mérite,
            Il l'étend le long du foyer,
            Le réchauffe, le ressuscite.
L'animal engourdi sent à peine le chaud,
Que l'âme lui revient avec que la colère.
Il lève un peu la tête et puis siffle aussitôt,
Puis fait un long repli, puis tâche à faire un saut
Contre son bienfaiteur, son sauveur, et son père.
Ingrat, dit le Manant, voilà donc mon salaire ?
Tu mourras. A ces mots, plein d'un juste courroux,
Il vous prend sa cognée, il vous tranche la bête;
            Il fait trois serpents de deux coups,
            Un tronçon, la queue et la tête.
L'insecte (4) sautillant, cherche à se réunir,
            Mais il ne put y parvenir.
            Il est bon d'être charitable,
            Mais envers qui ? c'est là le point.
            Quant aux ingrats, il n'en est point
            Qui ne meure enfin misérable. 


Frédéric BERGER

vendredi 23 décembre 2016

TERRORISME, RAP, FNAC, TROTSKI,JEAN-FRANCOIS GONNOT,GILLES PELLEGRINI, MUSIQUE, ECHO DES MONTAGNES, JEAN PAX MEFRET, FREDERIC BERGER


                  LA  FNAC FAVORISE-T-ELLE LE TERRORISME?

  . François-Michel Gonnot, (Député UMP de l'Oise)  déclare :Je figure parmi les quelques 153 députés UMP qui ont demandé il y a plusieurs mois au Ministre de la Justice jusqu'ici sans succès - que des poursuites judiciaires soient ouvertes contre quelques groupes de rap qui, dans des chansons que fredonnent les banlieues et qui se
vendent même à la FNAC, insultent gravement notre pays et menacent nos compatriotes de façon totalement inacceptable.


Les membres de ces groupes sont étrangers ou d'origine étrangère. Ils ont été accueillis dans notre pays et y font aujourd'hui fortune en vendant leurs insanités. On ne peut accepter, et aucun gouvernement au monde n'accepterait, de tels faits. Jugez par vous-même, et attention c'est souvent « hard »



Réactions
 de Gilles PELLEGRINI (Musicien/Chef d'orchestre)
"C'est très très grave de se laisser insulter et de laisser piller notre argent alors que certains ont vu leur pension de retraite diminuer pendant qu'on nourrit, à pure perte, ces gens qui nous insultent à
longueur d'année.
Sommes-nous devenus fous ou aveugles. Peut-être les deux. Nos parents se sont battus en 14/18 et 39/45 et y ont laissé pour certains la vie et voir notre pays dans ce triste état en révolte plus d'un.


IGNOBLE le mot n'est pas assez fort. On a autrefois censuré les chansons de certains artistes français et pour moins que ça.
Arrêtons de regarder égoïstement notre nombril. Le réveil va être très douloureux, pour nos enfants et les petits enfants.
Enfin un Député dont personne ne parle dans la presse et qui rue dans les brancards ! !mais sera t-il suivi ?


Il faut faire circuler une pétition pour contraindre le gouvernement à engager des poursuites.......
contre ces groupuscules étrangers qui n'ont qu'à aller vomir leur haine dans leur pays bien aimé qui n'a même pas su leur donner les moyens de survivre ou de se loger dignement.
Au fait, ce n'est pas de la discrimination cela ? Que fait la HALDE ?
A OUI, j'oubliais, ça ne fonctionne que dans un sens, c'est comme le tiroir caisse:
il y d'un côté ceux qu'on rackette toute l'année au profit de ceux qui pillent notre économie de l'autre, et qui nous insultent sans mot dire.
Il nous faut également défendre nos gendarmes et nos policiers qui sont tous les
jours exposés à cette racaille..........déchainée et intoxiquée par ces tristes individus comme le font aussi la plupart des imams. MAM, il est tant que tu te bouges.......


MAINTENANT, si vous êtes d'accord avec ces groupuscules, il vous suffit d'arrêter la chaine.


 Si au contraire, vous êtes contre ce type de chansons avec ses propos orduriers contre notre nation et les français, si vous êtes d'accord sur la démarche de cet élu de la République, il vous suffit de faire suivre ce mail auprès du maximum de connaissance et contribuer peut-être à réveiller ceux qui se sont endormis.

Voici l'objet du combat du député GONOT;

Cliquez sur le lien merci: Ignominie_-Dsjx12.pdf

Entendez la chanson, le vieux soldat de J.P.MEFRET 

 
 

jeudi 22 décembre 2016

NOËL, JESUS CHRIST, TOUSSAINT, CHARLES PEGUY, CHRISTIAN CHANLIAU, CHAGALL, NATIVITE, VIERGE MARIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Nous ne fêterons réellement Noël que dans la mesure où nous
célébrerons en Vérité la Venue du Fils de Dieu.

Nos engagements pour 2017 dépendent de cette manière d’accueillir Celui qui est
la source et le fondement de notre identité chrétienne
……………

Nativité de Chagall




Voici Noël !

Chaque jour, depuis même avant la fête de la Toussaint, l’on nous parle de « Noël » !

Pour la quasi-totalité des marchands d’illusions et des médias à leurs ordres, le respect des rythmes du temps ne compte plus. Toussaint, Le jour des morts, le 11 novembre…Non ! Déjà, jouets, chocolats, consoles etc.…s’étalent dans les vitrines et sur les rayons, comme si Noël se résumait à une « grande bouffe » et une orgie de cadeaux le plus « in » possible.

Il est vrai que tout cela évite, pour un temps, de parler de la crise morale et financière de notre pays, Noël serait-il devenu aussi, l’un des fusibles de nos politiques ?

L’année 2016 n’a pas été une « bonne année ». Des lois iniques ont été votées,  les barbares islamistes ont frappé sur notre sol.

2017 ne sera pas meilleur, avant l’échéance électorale de mai, des lois iniques seront votées.
La France et sa culture judéo-chrétienne sont en danger de mort !

Charles Péguy disait : « La patrie est la plus haute valeur de l’ordre temporel, valeur incarnée, réalité à la fois charnelle et spirituelle, cette quantité de terre où l’on peut parler une langue, où peuvent régner des mœurs, un esprit, une âme, un culte, c’est une portion de terre où l’âme peut respirer »

La patrie et son histoire sont le fondement de notre vivre ensemble, or notre histoire est mise à mal par les nouveaux programmes de l’éducation nationale, Clovis, Charlemagne, Saint Louis, Sainte Jeanne d’Arc, Napoléon…sont idéologiquement évacués.

Alors pour 2017, je vous invite à être des veilleurs et des ses sentinelles, des lanceurs d’alertes, surtout quand plus de 1500 ans d’histoire sont remis en cause par toute une mouvance pro communautariste qui tente de s’infiltrer dans les fissures de notre pays.

Le 1er juin 1980, le  pape Jean-Paul II, au Bourget, nous interrogeait « France, fille aînée de l’Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, aux promesses de ton baptême ?...Es-tu fidèle à l’Alliance avec la Sagesse Éternelle ? »

De la crèche rayonne un immense soleil de justice et de paix, dans la représentation de la nativité par Chagall qui est en haut de page, l’enfant Jésus regarde déjà vers la croix.

 Cet Enfant, Fils de Dieu, devenu adulte pleura sur Jérusalem, puisse les générations qui arrivent ne pas avoir à pleurer sur les murs écroulés de nos cathédrales et la tombe de notre civilisation perdue sur les marchés de la mondialisation et de l’islam.




               Afficher l'image d'origine
 Rajouter par la rédaction:

Cliquez sur le lien suivant:https://youtu.be/Tzim41NA7ns

et


dimanche 18 décembre 2016

ALGERIE, MERS EL KEBIR, ORAN, JOSE CASTANO, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


           

                Témoignages sur les disparus d'Algérie

 

Chers amis,

            Suite au témoignage que je vous ai fait parvenir de cet algérien -âgé de 9 ans en 1962- sur les sévices et l’enlèvement de Mr ROMBONI, le 5 juillet 1962 à Oran, j’ai reçu un autre témoignage tout aussi tragique et émouvant. Il concerne le douloureux problème des disparus et le sort qui fut réservé aux femmes européennes… Cet homme –militaire en 1964- est, aujourd’hui encore, hanté par ce souvenir… Il m’a autorisé à reproduire son témoignage et à communiquer son identité.
            Bien à vous
            José CASTANO 

    Autre témoignage !

En 1964 j'ai passé plus de 3 mois embarqué sur un patrouilleur côtier à Mers el Kébir, base navale d'Oran. Dans un esprit de réconciliation on nous proposait sous forme de volontariat des petits voyages « découvertes » dans l'intérieur des terres.
 C'est ainsi que j'ai connu par exemple le merveilleux site de Tipasa cher á Albert Camus... Or un jour, lors d'un dernier arrêt dans un élevage d'huîtres sur la côte, lors du commentaire du conférencier, 2 femmes jeunes européennes, ont discrètement demandé à un marin du groupe si on pouvait les embarquer avec nous. Elles étaient accompagnées d'un groupe de 3 ou 4 hommes algériens qui,  nous l'avons espéré n'ont pas remarqué leur manège.
Le lieutenant nous accompagnant nous a vite fait remonter dans le car, les engagés de longue date qui faisaient partie de notre groupe commençant à s'agiter… 
Nous étions encore à une heure de route de la base, en tenue de sortie, sans armes, nous ne pouvions rien faire, rien !
Je reverrai toujours le regard de l'une d'elles qui nous suivait des yeux alors que nous repartions avec nos beaux uniformes BBR…
Cette histoire que j'écris, je ne peux la dire sans m'arrêter dans un sanglot !

                                                                          Jacques Aygalenq matelot 563 8322

Et pour ceux qui auraient quelques problèmes de mémoire concernant la tragédie des disparus d’Algérie, je leur conseille vivement de relire cet article rédigé le 14 janvier 2009, en cliquant sur ce lien (Ctrl + Clic) : - LES DISPARUS D'ALGERIE

o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Conférence sur « L’ISLAM, RELIGION CONQUERANTE »

Organisée par l’Association Culturelle des Français d’Algérie de MARSEILLE, cette conférence sera donnée par José CASTANO, Vendredi 27 Janvier 2017, à 11h,  au  Yachting Club de la Pointe Rouge - Port de la Pointe Rouge – 13000 MARSEILLE - Entrée gratuite – Parking -
Un repas (sur place) suivra la conférence
Renseignement et inscription : Andre MOLINES – Tel. 06 22 73 04 05 - 04 86 77 35 14
(Inscription repas, impérativement 3 jours avant)
Venir au YCPR : En métro / bus :
Prendre la ligne 2 du métro jusqu'à la station « Métro rond point du Prado »
Puis prendre le bus N°19 jusqu'à l'arrêt « Pointe Rouge »


Note de Frédéric BERGER, RÉDACTEUR EN CHEF DE L'EDM

ENTENDEZ LA VIDÉO, qui traite d'un sujet très rare, le seul contre POL POT, merci.

Cliquez sur:


 https://youtu.be/dGPOISHYFxA

 

  ou

 

samedi 17 décembre 2016

ORAN, ALGERIE, JOSE CASTANO, PIED NOIR, HARKI, ECHO DES MONTAGNES, FREEDERIC BERGER


          MASSACRES DU 5 JUILLET 1962  à ORAN


     Bonjour,

            Suite à un article que j’ai rédigé –il y a longtemps- sur les massacres du 5 juillet 1962 survenus à ORAN, j’ai reçu, le 15 courant, un témoignage fort intéressant d’un algérien (âgé de 9 ans à cette époque) témoin de ce génocide. Je vous le livre en l’état.
Et quand on pense que bon nombre de nos concitoyens nous ont traités de « menteurs » quand nous tentions d’en parler !... Quelle tristesse !
            Bien amicalement
            José CASTANO


Monsieur Joseph, votre présentation des faits dramatiques de cette journée est terrible..Oui je devais avoir 9 ans (je suis né en 1953)  Assis sur le trottoir, j'ai vu défiler des voitures à vive allure avec des européens qui hurlaient dedans..je comprenais qu'on les emmenait vers le petit lac pour les égorger..Mais l'image qui est gravée en moi et restera gravée jusqu'à la fin de mes jours est l'image de la peugeot 403 qui s'est arrêtée devant l'épicerie de M;Romboni..3 hommes en sont sortis et se sont engouffrés dans cette épicerie.....ils ont traîné M.Romboni dehors ...l'un des 3 hommes brandissait une oreille sanglante ;;;il venait de l'arracher  avec une lame. sous les you you des femmes
Je ne pourrai JAMAIS oublié cette scène et chaque fois que j'y pense je ne peux retenir mes larmes
Pourtant je n'avais que 9 ans,;j en ai 63 aujourd'hui
Je n'ai pas assisté aux événements que vous relatez mais je les imagine
Cordialement

J'ai oublié de vous dire que je ne suis pas pied-noir ..je suis marocain natif d'oran quartier Victor Hugo
Nous sommes rentrés au maroc directement après l'indépendance (1963) pour habiter Oujda
Notes de la rédaction
Vous pouvez contacté José sur:   joseph.castano0508@orange.fr
ARVI
POPOPODIT
Écoutes mon Frère:
Clic sur:   











 et clic sur l 'AMOUR BERBÈRE    https://youtu.be/b46UY_JhuGk

  Frédéric BERGER pour José

vendredi 16 décembre 2016

SIONISME, MOSSAD, THOMAS GORDON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                                  THOMAS GORDON
                       HISTOIRE SECRÈTE DU MOSSAD

L’Écho des Montagnes revient vers vous, chères Amies, chers Amis, concernant la vidéo de THOMAS GORDON, censurée dans le monde entier par GOOGLE ET YOUTUBE.

Cliquez sur la photographie, merci.



Les illuminatis n'aiment pas qu'on parle d'eux au grand jour, en attendant leur grand soir!

Cliquez donc sur la vidéo publiée en Russie pour contourner la censure et utiliser au maximum la liberté d'expression.

Voici la vidéo: cliquez sur le lien, merci.
                      https://rutube.ru/video/fd64bf4c398bd12614524faadafd14b9// 

Frédéric BERGER

VLADIMIR POUTINE, YUME, RUSSIE, SAVOIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

                VLADIMIR POUTINE ET YUME



Vladimir Poutine reçoit des journalistes chinois en présence de, son chienYUME.

Yume est un cadeau donné en reconnaissance de l'action de la Russie de POUTINE lors des séismes de 2012.

Le chien et son maitre sont heureux,cela se voit bien, malgré les  mensonges des langues de vipères des merdias aux ordres d'Israël.

Cliquez sur la vidéo.


https://rutube.ru/video/2dc146a5ae21f0e6c0b75bf55bec2d70/


Frédéric BERGER

jeudi 15 décembre 2016

VALSE, JERUSALISTE, FRANC-MACON, PRIMAIRE, FRANCE, HITLER, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



                 LA VALLS A ZÉRO TEMPS
                                         OU
                    VALLS NO TOT DRET

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous livre le vrai Valls, à contre-temps .

Un «caniche» de Hillary Clinton, piégé par sa psychorigidité.


Le sobriquet lui colle à la peau : Manuel Valls est un sarkozyste de gauche. Pis, l’alter ego de Nicolas Sarkozy dont il fut son successeur au ministère de l’Intérieur est en fait le plus fervent adepte socialiste des néo-conservateurs américains, plus exactement un socialiste «néo conservateur américain avec un passeport français», pour paraphraser l’expression du transfuge socialiste Eric Besson, spécialiste de la culbute idéologique.

Le Roi Manu est nu, démasqué par sa psychorigidité et sa docilité aux oukases américains et israéliens au point que si Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique travailliste, est passé à la postérité pour être le «caniche de George Bush Jr» pour sa servilité à l’égard du président américain lors de l’invasion américaine de l’Irak, en 2003, son homologue socialiste français aura été le «caniche d’Hillary Clinton» la grande calcinée des élections présidentielles américaines de 2016, la fausse démocrate ordonnatrice de la destruction de la Libye.

Son opposition obsessionnelle et compulsive à la libération de Georges Ibrahim Abdallah, le doyen des prisonniers politiques dans le monde, aura été sa marque de fabrique à son passage au pouvoir.

Elle paraît devoir se retourner contre lui, piégé par lui même révélant par là même et son mépris du droit de son pays et sa servilité à l’égard de ses maîtres américains et israéliens.

Une imposture de la part de cet ancien pro palestinien avéré muté en philo sioniste exacerbé à la faveur de sa matrimonialité nouvelle.

La camarade Rima, alias Jacqueline Esber, liquidateur de l’attaché militaire israélien à Paris Yacov Barsimentov.


Par un curieux hasard de l’histoire, sa candidature à la présidentielle française en substitut à la défaillance de son chef nominal François Hollande a coïncidé avec les révélations du journal libanais «Al Akhbar» sur l’identité du véritable meurtrier de Yacov Barsimentov, l’attaché militaire israélien à l’ambassade israélienne de Paris, en 1982, à l’origine de l’inculpation de Georges Ibrahim Abdallah, le militant chrétien libanais pro-palestinien.

Cette révélation, 34 ans après l’assassinat du faux diplomate israélien, en pleine campagne électorale française, place en porte à faux le sauveur du Parti Socialiste en pleine déroute. Et le renvoie à ses propres forfaitures, remettant en question le bien fondé de l’incarcération du militant communiste libanais.

Pour le locuteur arabophone, le récit de cette affaire sur ce lien


Native du district d’Akkar, dans le nord du Liban, mais habitant le quartier d’Achrafiyeh, le secteur de la bourgeoisie chrétienne de Beyrouth, l’étudiante en droit de l’Université Libanaise sera gagnée par l’euphorie révolutionnaire impulsée par la dynamique des guerres de libération nationale des décennies 1960-1970, -des Vietnamiens et Algériens, des guérilleros latino américains et des fedayins palestiniens-, au point de s’engager dans les «Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises» (FARL), l’organisation de rattachement de Georges Ibrahim Abdallah, célèbre pour ses attentats de Paris en 1986, au plus fort de la co belligérance de la France aux côtés de l’Irak dans sa guerre contre l’Iran.

En prévision de l’invasion israélienne de Beyrouth, en juin 1982, et à la faveur des troubles sociaux en Pologne sous l’égide du syndicat Solidarnosc, Israël sous l’autorité du premier ministre ultra droitier Menahim Begin, un ancien des services israéliens, se livre, coup sur coup, à l’annexion du Golan syrien, à l’annexion définitive de Jérusalem comme capitale éternelle d’Israël, multipliant les raids contre les positions palestiniennes.

L’invasion devait déboucher sur l’intronisation du chef milicien phalangiste pro-israélien Bachir Gemayel à la présidence libanaise et conduire à un traité de paix entre le Liban et Israël. Le projet capotera sous les coups de butoir de la Résistance libanaise.

Dans la foulée, la militante aux solides convictions révolutionnaires décide alors de porter le combat sur le terrain de ses ennemis. De pourchasser les Israéliens et leurs alliés Américains sur leur lieu de déploiement et non de subir leurs assauts répétés sur le sol national. De modifier les règles d’engagement du combat.

Coiffée d’un bonnet blanc, muni d’un pistolet tchèque de 7,6 mm, Rima procède, le 3 avril 1982, à la liquidation de Yacov Barsimentov, officiellement attaché militaire israélien à Paris, en fait agent du Mossad, honoré en Israël au «Israël intelligence héritage and commémoration», le monument dédié à la mémoire des agents de la centrale israélienne du renseignement, mort en service commandé.

C’est ce même pistolet d’ailleurs qui avait déjà servi pour assassiner le 18 janvier 1982, du Lieutenant-colonel Charles Ray, officiellement attaché militaire à Paris. En fait, un agent de la DIA (service des renseignements américains) et vétéran du Vietnam, ancien membre de l’équipe de l’opération «Air Lift», les bombardements aériens massifs du Vietnam du Nord. Pas de civils innocents, ni de blanches colombes, mais des hommes de l’ombre aux mains tachés de sang.

Pour un pays régulièrement envahi par Israël, en 1978, dans le cadre de l’opération Litani, en 1982, opération paix en Galilée, quasi quotidiennement bombardé au sud Liban, le comportement de la militante communiste relevait de l’acte de guerre, un acte de légitime défense, soutenait-elle, non d’un crime crapuleux de droit commun.

Jacqueline Esber, alias «Camarade Rima», est décédée mi novembre 2016, au Liban, à 57 ans, au terme d’une vie clandestine consacrée à la lutte souterraine, pourchassée par les services américains, israéliens, occidentaux et leurs nombreux agents libanais sur place.

La révélation de l’identité du véritable liquidateur de l’agent israélien Barsimentov, un véritable coup de pied dans la fourmilière, pourrait ébranler l’édifice judiciaire sur lequel se fondait l’incarcération de Georges Ibrahim Abdallah. En la frappant de caducité, révéler au grand jour les manigances politico-administrativo-judiciaires pour faire du captif libanais un «emmuré vivant», dans la digne tradition des lettres de cachot de la Monarchie; Et poser d’une manière sous jacente la responsabilité de Manuel Valls dans ce qui pourrait être sinon une forfaiture à tout le moins un déni de droit
Pour aller plus loin :
Le témoignage de Yves Bonnet, à l’époque directeur de la DST :

et celui de Jacques Marie Bourget, ancien correspondant de guerre au Liban :


Un homme d’ordre, un homme aux ordres


Mais de cela, Manuel Valls n’en a cure, à tout le moins tant qu’il ne se rêvait pas d’un destin présidentiel. Cet homme d’ordre est un homme aux ordres. L’accusation n’est pas gratuite. Elle se fonde sur un document authentique.

Laurent Fabius (Affaires étrangères) et Manuel Valls (Intérieur) ont, en fait, obéi aux injonctions d’Hillary Clinton, à l’époque secrétaire d’état, en empêchant la libération de Georges Ibrahim Abdallah, qui leur recommandait instamment de tout faire pour entraver la mise en oeuvre de la décision de la Justice ordonnant la remise en Liberté du militant pro-palestinien.

Un document l’atteste et prouve par ricochet la servilité du candidat à la magistrature suprême française.


 Et maintenant, entendez le Valls, qui aime Israël, plus que tout,
la smala y comprise.


Cliquez sur pour entendre le discours

:[Historische Reden] 1933-02-24 - Adolf Hitler - Im Muenchner Buergerbraeukeller nach der Machtuebernahme (1m 43s).mp3


et Entendez STRAUSS, la véritable "Valse":

Cliquez sur le Danube Bleu:

  https://youtu.be/mUSOUdQzanw?list=RDmUSOUdQzanw

Frédéric BERGER


 











THOMAS GORDON, JUIF, MOSSAD, SATAN, ILLUMINATI, NOËL, JESUS, DIEU, ALLAH, MOHAMED, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



                 THOMAS GORDON
                               ET

           L'HISTOIRE SECRÈTE DU MOSSAD


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, relance l'histoire secrète du Mossad de Thomas Gordon.

 
Pourquoi?

Parce que la vidéo a été censurée dans le monde entier, ce qui prouve la véracité des propos tenus par votre journal.


Cela prouve aussi que les jérusalistes-sataniques de la franc-maçonnerie- bleue sont démasqués.

Et oui, les Hollande, les Valls, les Macrons, les Lellouche,les SARKÖSY, les Cazeneuve, les M.A.M (dite MIAM-MIAM), ,bref toute les classes poulitiks du monde entier.
On mélange tout y compris Mélanchon, le millionnaire de la classe ouvrière!!!!




Cliquez sur la vidéo censurée:  https://youtu.be/BdTYzANGU2M

ou  pour contourner la sang-surmossadienne:

cliquez sur le lien en bleu ou en orange:
Все файлы проверены, вирусов нет
К письму прикреплены ссылки на файлы: 1
  Sionisme-Gordon Thomas Pour Histoire Secrète Du Mossad (Tlmep 28-1-06).avi 50 МБ  Скачать

Merci Vladimir Poutine de l'aide pour  la publica-sion de cette vidéo 


Et maintenant "que vais-je faire de tout ce temps" , je vais lire le livre de Thomas Gordon:

Cliquez sur le lien, ski vous plaît:Gordon Thomas - Mossad La Historia Secreta.pdf

PS: le Nouvel Ordre Mondial, aux ordres de l'Ordre n'a pas de prise sur Frédéric Berger , votre rédacteur en chef préféré, car la SAVOIE est Souveraine et contre l'ORDRE.

Actualité:









Chant de Noel arabe par LouSpagnou  Frédéric BERGER

mercredi 14 décembre 2016

FIDEL CASTRO, CUBA, USA, KENNEDY, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC FREDERIC


                               FIDEL CASTRO, FIDÈLE à CASTRO


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous fournit un document historique, concernant le leader Maximo, Fidel CASTRO.

A conserver et à visionner intelligemment, comme le font tous les lectrices et lecteurs de ce journal, dénommé l'EDM.



Frédéric Berger

samedi 10 décembre 2016

THOMAS GORDON, MOSSAD, TALMUD, ISRAËL, CRIF, MELENCHON, VALLS, HOLLANDE, PALESTINE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, JUIF


                  LES SERVICES SECRETS ISRAÉLIENS

L’Écho des Montagnes dans le légitime but de vous informer, vous livre les services secrets israéliens, responsables de millions de mort. et hors de toutes les lois humaines.

Avec en prime une entretien avec THOMAS GORDON, l'auteur de l'"histoire secrète du Mossad de 1951 à nos
jours".

Cliquez sur le lien du livre de Denécé Eric et de David ELKAÏM:
Denécé Eric - Elkaïm David - Les services secrets israéliens.pdf

Savourez la vidéo très rare de Gordon: cliquez sur: 
https://youtu.be/BdTYzANGU2M

ou

Frédéric BERGER

SEXE, FEMME, EGALITE, NOËL, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



      LA FEMME ÉGALE DE L'HOMME?

Séquence humour!

Cliquez sur la vidéo suivante:
Женские неудачи за 2016 год от Максим Иванов на Rutube.
Frédéric BERGER

BDS, PALESTINE, ISRAËL, BOYCOTT, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

200 juristes européens signent pour le droit de boycotter Israël

 

DÉCLARATION DE JURISTES CONTRE LES MESURES ADOPTÉES PAR CERTAINS GOUVERNEMENTS VISANT À PROSCRIRE LE MOUVEMENT BDS

"Boycott, Désengagement et Sanctions (BDS) est un mouvement global et pacifique mené par la société civile palestinienne. Il vise à forcer Israël à exécuter ses obligations en matière de droit international humanitaire et de normes internationales relatives aux droits de l’homme, telles qu’exigées par de multiples résolutions de l’ONU. Plus particulièrement, les objectifs poursuivis sont la fin de l’occupation des territoires palestiniens et syriens, la cessation de la discrimination systématique contre les palestiniens dans les Territoires palestiniens occupés et en Israël même ainsi que le retour des réfugiés palestiniens.

Le mouvement BDS s’est établi sur le modèle du Mouvement Anti-Apartheid, qui mobilisait la société civile contre l’apartheid en Afrique du Sud. Ce premier a évolué en un mouvement puissant et efficace dans la promotion des mesures visant à faire pression sur Israël pour qu’il se conforme au droit international, ainsi que dans la persuasion d’Etats tiers et d’entreprises commerciales pour que ces derniers s’abstiennent d’apporter leur soutien aux violations du droit international commises par Israël.

La mobilisation de la société civile pour le respect des droits de l’homme - telle qu’elle a eu lieu durant la campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud ou encore lors du mouvement afro-américain des droits civiques aux Etats-Unis - n’a jamais été entravée par l’action de gouvernements étrangers. Cependant, l’efficacité de BDS a entraîné non seulement Israël, mais aussi divers Etats tiers, à adopter des mesures aux fins de suppression de ce mouvement.
La France, la Grande-Bretagne, le Canada et certaines assemblées législatives aux États-Unis ont adopté des lois et pris des mesures exécutives pour supprimer, proscrire, et parfois pénaliser les actions du mouvement. Ce type de mesures vise à sanctionner les individus, les entreprises ainsi que les institutions privées et publiques, qui prennent des décisions commerciales, d’investissement ou d’approvisionnement respectueuses tant de la morale que du droit.
D’autres Etats (notamment la Suède, les Pays-Bas et l’Irlande), bien que désapprouvant un boycott d’Israël, ont considéré que la mobilisation du mouvement BDS constituait un exercice légitime de la liberté d’expression, droit fondamental consacré en droit interne et dans les conventions internationales des droits de l’homme. Des organisations réputées de défense des droits de l’homme, notamment la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et Human Rights Watch, ont également estimé que les individus, les associations, les institutions publiques et privées ainsi que les gouvernements et les entreprises régionales étaient fondés à promouvoir et à mettre en œuvre le mouvement BDS, exerçant ainsi leur droit fondamental à la liberté d’expression.

Les Etats et organisations qui considèrent que BDS exerce légitimement sa liberté d’expression ont raison. La question n’est pas de savoir si l’on approuve l’objectif ou les méthodes de BDS. Il s’agit de savoir si afin de protéger Israël, une exception à la liberté d’expression, pierre angulaire des droits de l’homme, doit être permise. Les Etats prohibant le mouvement BDS compromettent ce droit fondamental. En exonérant un Etat en particulier de la promotion de mesures pacifiques, qui visent à obtenir sa conformité avec le droit international, ils menacent la crédibilité des droits de l’homme."
  • Signataires
GRANDE BRETAGNE :
Prof. Guy Goodwin-Gill, Emeritus Fellow, All Souls College, University of Oxford
Prof. Sir Geoffrey Bindman QC, barrister ; University College London and London South Bank University
Prof. Conor Gearty, London School of Economics
Prof. Iain Scobbie, University of Manchester
Prof. William Schabas, Middlesex University, London
Prof. Bill Bowring, Birkbeck University of London
Prof. Rachel Murray, University of Bristol
Prof. Robert Wintemute, King’s College London
Prof. Kevin Jon Heller, SOAS University of London
Prof. Penny Green, Queen Mary University of London
Prof. Sol Picciotto, Lancaster University
Prof. Oren Ben-Dor, University of Southampton
Prof. Wade Mansell, University of Kent
Michael Mansfield QC, barrister, London
Kirsty Brimelow QC, barrister, London
Paul Ridge, barrister, London
David Renton, barrister, London
Daniel Machover, lawyer, London
Dr. Ntina Tzouvala, University of Durham
Dr. Gleider I. Hernández, University of Durham
Dr. Ralph Wilde, University College London
Dr Vanja Hamzić, SOAS University of London
Dr. Christine Schwoebel-Patel, University of Liverpool
Dr. Mazen Masri, City, University London
Dr. Michael Kearney, University of Sussex
Dr. Brenna Bhandar, SOAS University of London
Dr. Isra Black, University of York
Dr. Nadine El-Enany, Birkbeck University of London
Dr. Gina Heathcote, SOAS University of London
Dr. Edel Hughes, University of East London
Dr. Ioannis Kalpouzos, City, University of London
Dr. Sarah Keenan, Birkbeck University of London
Dr. Vidya Kumar, University of Leicester
Dr. Thomas MacManus, Queen Mary University of London
Dr. Paul O’Connell, SOAS University of London
Dr. Graham Smith, University of Manchester
Dr. Nimer Sultany, SOAS University of London
Dr. Michelle Burgis-Kasthala, University of Edinburgh, Scotland
Dr. Charlotte Peevers, University of Glasgow
Dr. Mohsen Al-Attar, Queen’s University Belfast

IRLANDE

Dr. John Reynolds, National University of Ireland, Maynooth
PAYS-BAS
Prof. John Dugard, University of Leiden
Prof. Paul de Waart, Emeritus VU University Amsterdam
Prof. Liesbeth Zegveld, University of Amsterdam ; lawyer
Prof. Karin Arts, ISS of Erasmus University Rotterdam
Dr. Jeff Handmaker, ISS of Erasmus University Rotterdam
Dr. Joseph Powderly, Assistant-Professor, University of Leiden
Dr. Marloes van Noorloos, Tilburg University
Dr. Michiel Bot, Tilburg University

BELGIQUE

Prof. Eric David, Université Libre de Bruxelles
Prof. Jean Salmon, Université Libre de Bruxelles
Prof. Olivier Corten, Université Libre de Bruxelles
Prof. Francois Dubuisson, Université Libre de Bruxelles
Prof. Pierre Klein, Université Libre de Bruxelles
Prof. Jaques Englebert, Université Libre de Bruxelles
Prof. Anne Lagerwall, Université Libre de Bruxelles
Prof. François Ost, Université Saint-Louis, Bruxelles
Prof. dr. emeritus Dirk Voorhoof, Ghent University ; European Centre for Press and Media Freedom
Prof. Dr. Eva Brems, Human Rights Center, Ghent University
Alexis Deswaef, avocat au barreau de Bruxelles ; président de la Ligue des Droits de l’Homme (Belgique)
Véronique van der Plancke, advocate au barreau de Bruxelles ; Université de Louvain

LUXEMBOURG

Dr. Parvathi Menon, Max Planck Institute Luxembourg for Procedural Law

FRANCE

Prof. Jean Matringe, Université de Paris I Panthéon Sorbonne
Prof. Xavier Dupré de Boulois, Université de Paris I Panthéon Sorbonne
Prof. Catherine Kessedjian, Université de Paris II Panthéon Assas
Prof. Thomas Perroud, Université de Paris II Panthéon Assas
Prof. Gilles Guglielmi, Université de Paris II Panthéon Assas
Prof. Stéphanie Dijoux, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
Prof. Franck Latty, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Prof. émérite Géraud de la Pradelle, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
Prof. émérite Alain Pellet, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
Prof. émérite Monique Chemillier-Gendreau, Université Paris Diderot
Prof. émérite Robert Charvin, Université de Nice Sophia Antipolis
Prof. émérite, Paul Allies, Université de Montpellier I
Prof. émérite, Gérard Blanc, Université d’Aix-Marseille
Prof. Delphine Costa, Université d’Aix-Marseille
Prof. Marie-Pierre Lanfranchi, Université d’Aix-Marseille
Prof. Elise Carpentier, Université d’Aix-Marseille
Prof. Josiane Auvret-Finck, Université de Nice Sophia Antipolis
Prof. Philippe Lagrange, Université de Poitiers
Prof. Arnaud de Nanteuil, Université du Maine
Prof. Alina Miron, Université d’Angers
Prof. Diane Roman, Université François Rabelais Tours
Prof. Marie-Laure Basilien-Gainche, Université Jean Moulin Lyon III
Prof. émérite Armel Kerrest, Université de Bretagne Occidentale
Prof. Xavier Souvignet, Université de Grenoble Alpes
Prof. Thierry Garcia, Université Grenoble Alpes
Prof. Romain Tinière, Université Grenoble Alpes
Prof. Aurélien Antoine, Université Jean Monnet - Saint-Etienne
Prof. Jacques Larrieu, Université de Toulouse I Capitole
Prof. Sébastien Platon, Université de Bordeaux
Prof. François Quastana, Université de Lille II
Prof. Emmanuelle Tourme Jouannet, Institut d’études politiques de Paris
Prof. Vincent Dubois, Institut d’études politiques de Strasbourg
Prof. Laurent Sermet, Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence
Prof. Pascal Jan, Institut d’études politiques de Bordeaux
Prof. Dominique Darbon, Institut d’études politiques de Bordeaux
Prof. Cécile Rapoport, Université de Rennes 1
Prof. Mouloud Boumghar, Université de Picardie Jules Verne
Prof. Carlos Miguel Herrera, Université de Cergy-Pontoise
Marine Eudes, Maître de conférences, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
Christophe Voilliot, Maître de conférences, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
Marc Touillier, Maître de conférences, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Ismael Omarjee, Maître de conferences, Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense
Nicolas Gabayet, Maître de conférences, Université Paris Est Créteil
Lucie Sponchiado, Maître de conférences, Université Paris Est-Créteil
Véronique Mikalef-Toudic, Maître de conférences, Université de Caen Normandie
Magalie Flores-Lonjou, Maître de conférences, Université de La Rochelle
François-Xavier Morisset, Maître de conférences à l’Université de La Rochelle
Malik Boumediene, Maître de conférences, Université de Toulouse II Le Mirail
Lucien Maurin, Maître de conférences, Université d’Aix-Marseille
Bastien Brignon, Maître de conférences, Université d’Aix-Marseille
Pascal Richard, Maître de conférences, Université du Sud Toulon Var
Anouche Beaudouin, Maître de conférences, Université de Nice Sophia Antipolis
Philippe Enclos, Maître de conférences, Université de Lille II
Alexandre Barège, Maître de conférences, Université de Lille II
Rhita Bousta, Maître de conférences, Université de Lille II
Patrice Le Maigat, Maître de conférences, Université de Rennes I
Romain Loir, Maître de conférences, Université de La Réunion
Aurélien Siri, Maître de conférences, Centre universitaire de Mayotte
Jean-Christophe Lapouble, Maître de conférences, Institut d’études politiques de Bordeaux
Alexandre Zabalza, Maître de conferences, Université de Bordeaux
Philippe Icard, Maître de conférences, Université de Bourgogne
Christine Bertrand, Maître de conferences, Université d’Auvergne
Caroline Lantero, Maître de conferences, Université d’Auvergne
Anne-Sophie Denolle, Maître de conferences, Université de Nimes
Rodolphe Bigot, maître de conférences, Université de Picardie Jules Verne
François Henot, Maître de conferences, Université de Picardie Jules Verne

AUTRICHE

Prof. Franz Leidenmühler, University of Linz

ALLEMAGNE

Prof. Norman Paech, Emeritus, University of Hamburg

SUISSE

Prof. Robert Kolb, Université de Genève
Prof. Marco Sassòli, Université de Genève
Prof. Stefan Trechsel, Emeritus, University of Zurich ; Bern
Prof. Regula Kägi-Diener, University of St. Gallen ; lawyer
Prof. em. Dr. Wolf Linder, political scientist and jurist, Bern
Dr. h .c. Marco Mona, lawyer, Zurich
Dr. Tom Moerenhout, Graduate Institute of International Development Studies, Genève
Markus Bischoff, lawyer, member of Council-Kanton of Zurich
Jürg Meyer, jurist ; member of Council-Kanton Basel City
Robert Cramer, avocat, Conseiller aux Etats, Genève
Nils de Dardel, avocat, ancien conseiller national, Genève
Marcel Bosonnet, lawyer, Zurich
Romolo Molo, avocat, Genève
Jean-Michel Dolivo, avocat, Lausanne
Hüsnü Yilmaz, avocat ; co-president des Juristes Progressistes Vaudois
Beat Leuthardt, jurist, Basel
Olivier Peter, avocat, Genève
Leila Batou, avocat, Genève
Miriam Gantner, jurist, Basel

ITALIE

Livio Pepino, già magistrato, consigliere della Corte di Cassazione e membro del Consiglio Superiore della Magistratura, Torino
Prof. Gustavo Gozzi, Università di Bologna
Fabio Marcelli, Istituto Studi Giuridici Internazionali - Consiglio Nazionale delle Ricerche
Prof. Marco Balboni, Università di Bologna
Prof. Silvia Buzzelli, Università di Milano-Bicocca
Prof. Chantal Meloni, Università degli Studi di Milano
Prof. Luca Masera, Università degli Studi di Brescia
Prof. Marco Pertile, Università di Trento
Prof. Carlo Sotis, Università della Tuscia
Dr. Francesca De Vittor, Università Cattolica del Sacro Cuore, Milano
Gilberto Pagani, avvocato, Milano
Fausto Gianelli, avvocato, Modena
Dario Rossi, avvocato, Genova

PORTUGAL

Dr. Tor Krever, London School of Economics ; Centre for Social Studies, University of Coimbra
ESPAGNE
Prof. David Bondia García, University of Barcelona ; president, Human Rights Institute of Catalonia
Justice José Antonio Martín Pallín, former judge, Supreme Court
Justice Juan Pedro Illanez Suárez, Palma de Mallorca
Prof. Nicolás Navarro Batista, Gran Canaria
Prof. Itziar Ruiz-Gimenez Arrieta, Madrid
Prof. Rosario Gonzalez Arias, lawyer, Oviedo ; Autonomous University of Querétaro, Mexico
Antonio Segura Hernández, lawyer, Madrid
Carmelo Faleh-Pérez, Spanish Association for International Law and Human Rights 
(AEDIDH)

ESPAGNE
 
Jacinto José Gil Ugena, lawyer, Madrid
Francisco García Cediel, lawyer, Madrid
César Pinto Cañón, lawyer, Madrid

Enrique Santiago Romero, lawyer, Madrid
Nadia Chliha ben Mohito, lawyer, Madrid
Diego Catriel Herchhoren, lawyer, Madrid
Tarek Khalaf Alonso, lawyer, Madrid
Redouan Zidi Tassakourt, lawyer, Madrid
Hana Cheikh Ali, lawyer, Madrid
Amira Cheikh Ali, lawyer, Madrid

María Soledad García Bau, lawyer, Madrid
José Ricardo Gayol García, lawyer, Madrid
Andrés García, lawyer
Montserrat Vinyest i Pagès, lawyer, Girona
Benet Salellas i Vilar, lawyer, Girona
Ana Maria Fernandez Llamazares, lawyer, Barcelona
Ana Osa Farré, lawyer, Barcelona
Concepción Trabado Álvarez, lawyer, Fabero (León)
Juan M. Prieto Santos, lawyer, Gijón-Xixón
María Xulia Fernández Suárez, lawyer, Gijón-Xixón
Joan Tamayo, lawyer, Terrassa
Pilar Mateo Lisa, lawyer, Terrassa

NORVEGE

Prof. Peter Ørebech, Arctic University of Norway, Tromsø
Justice Ketil Lund, Supreme Court (1990 – 2009) ; chair, International Commission of Jurists-

 Norway

Harald Stabell, barrister, Oslo
Kjell Brygfjeld, lawyer, Stavanger
Geir Høin, lawyer, Oslo
Bent Endresen, lawyer, Stavanger
Pål Hadler, lawyer, Stavanger

SUEDE

Prof. Pål Wrange, Stockholm University ; Stockholm Center for International Law and Justice
Dr. Markus Gunneflo, Lund University

FINLANDE

Prof. Emeritus Lauri Hannikainen, University of Helsinki
Prof. Jarna Petman, University of Helsinki ; Erik Castrén Institute of International Law and Human Rights
Source : https://bdsmovement.net/news/groundbreaking-statement-200-european-legal-scholars-upholds-right-bds-palestinian-rights
CAPJPO-EuroPalestine