Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

jeudi 19 mai 2016

ORDRE, NOUVEL ORDRE MONDIAL, ILLUMINATI, JERUSALISTE, SIONISME, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                         ORDRE=DÉSORDRE


Pour comprendre l'Ordre, un schéma suffit.

Mais dans ce schéma manque la cheftaine, c'est à dire la Queen Elisabeth la Suivante qui dirige tous les Illuminati, les Bohémian , les KKK,.... les djihadistes, le Mossad, Tsahal,etc,etc...

Au-dessus de la Queen il y a l'Ordre= 5 membres qui décident des guerres, des génocides, de la créa-sion d'un Hitler, d'un Staline, d'un Lénine, d'un pape,d'un Sarkokoko, d'un Hollandouille, d'un Ma--c(r)on,etc...

Preuve: cliquez dessus.

 
Frédéric Berger von GoÊTZ von Berlischingen

                               


dimanche 15 mai 2016

GAZA, PALESTINE, LIBERTE, ONU, ISRAÊL, JUIF, CISJORDANIE, NAKBA, ZIAD MEDOUKH, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, SAVOIE,

Les 68 ans de la Nakba

La résistance historique d’un peuple déterminé  !

Ziad Medoukh


15 mai 1948 -15 mai 2016, soixante-huit ans déjà, soixante-huit ans depuis le début du drame des Palestiniens, soixante-huit ans de souffrance, de malheurs et de massacres pour un peuple digne, soixante-huit ans depuis le début de cette injustice imposée à un peuple sur sa terre, soixante-huit ans de déportation d’un peuple pour le remplacer par un autre peuple.

Mais, soixante-huit ans de résistance, de patience, de détermination, de courage, et de persévérance pour un peuple toujours debout, un peuple toujours attaché à sa terre et à sa Palestine en dépit de toutes les mesures de cette occupation illégale, une occupation aveugle, une occupation qui dure, qui dure !

Les Palestiniens commémorent les soixante-huit ans de la catastrophe dans un contexte national et régional particulier marqué notamment par la poursuite de l’occupation et de la colonisation dans les territoires palestiniens, par un soulèvement populaire spontané en Cisjordanie, par les agressions israéliennes permanentes dans la bande de Gaza qui subit un blocus inhumain, et l’absence de perspectives pour l’avenir.

Soixante-huit ans et les forces de l’occupation violent les droits les plus fondamentaux d'un peuple, soixante-huit ans de politique d’apartheid, de discrimination et du terrorisme d’un état hors la loi.

En 68 ans, Israël a appliqué toutes les mesures inhumaines illégales à l’encontre des Palestiniens, il en a emprisonné plus d’un million, il en a massacré et assassiné des milliers, il a occupé tous leurs territoires.

L’état d’occupation a créé le problème des réfugiés palestiniens qui vivent dans des conditions humanitaires épouvantables dans les pays voisins et à l’étranger, et qui souffrent en permanence.

Cet état d’apartheid est le seul Etat qui, encouragé par les grandes puissances internationales, n’a jamais appliqué aucune résolution des Nations-Unies, pas plus que les accords de paix signés.

 En 68 ans, Israël a toujours été un état illégal, un état hors la loi, un état d’apartheid, un état colonial, un état qui considère les citoyens arabes des  territoires de 1948 comme des citoyens de seconde zone, un état qui a construit le mur de la honte en Cisjordanie, un état qui impose un blocus inhumain à la population civile de Gaza, un état qui érige tous les jours de nouvelles colonies dans les Territoires, un état qui vole tous les jours les ressources naturelles appartenant aux Palestiniens.

Un état qui n’a toujours pas de frontières, un état qui refuse toutes les initiatives de paix régionales et internationales.

On peut citer maints exemples de l’histoire noire de cette occupation contre les Palestiniens : agressions quotidiennes, mesures atroces, massacres, déportations, crimes contre l’humanité, crimes de guerre, la liste est longue, très longue, trop longue.

Le dernier crime israélien massif contre les Palestiniens, est la dernière offensive militaire contre la population civile de la bande de Gaza en été 2014, avec de milliers de morts et de blessés palestiniens, en majorité des enfants.

68 ans de résistance remarquable de toute une population qui poursuit son combat pour retrouver la liberté et vivre dignement sur sa terre.

Soixante-huit ans après, les Palestiniens s’interrogent : 68 ans de violation de nos droits ne suffisent-ils pas ? Le temps n’est-il pas venu de réagir et d'imposer à cet état d’apartheid l'application du droit international ? Le temps n’est-il pas venu d’instaurer la justice en Palestine ? Les Palestiniens n’ont-ils pas le droit de vivre, après tant d’années de souffrance, dans un état libre et indépendant ?

68 ans après cette catastrophe, nous, Palestiniens, et quelles que soient les mesures d’apartheid et de terrorisme d’état pratiquées, poursuivons le combat et les sacrifices pour notre liberté. Nous sommes plus que jamais déterminés et avons un message à délivrer au monde entier, un message clair et précis. Nous sommes toujours attachés aux principes suivants :

- Non, nous n’oublierons jamais l’histoire noire de cette occupation illégale et ses différents crimes contre notre population civile.

- Non, nous ne partirons pas d’ici, nous resterons attachés à notre terre. Nous ne partirons pas. Ici, notre terre, ici notre vie et ici notre Palestine !

- Oui, le droit au retour est sacré et tous les réfugiés palestiniens doivent pouvoir retrouver leurs villes et leurs villages d’origine.

- Oui, nous poursuivrons notre résistance sous toutes ses formes afin de vivre en liberté sur notre terre, cette terre appelée Palestine, et qui s’appellera toujours Palestine.

- Oui, nous avons le droit de créer notre Etat libre et indépendant, avec Jérusalem comme capitale.

- Oui, nous sommes prêts à vivre en paix, une paix durable, mais une paix qui passera avant tout par la justice, par l’application du droit international, par la fin de l’occupation illégale, et par la réalisation de toutes les revendications légitimes du peuple palestinien.
La lutte continue ! Et le combat se poursuit ! Pour une Palestine libre et pour une Palestine indépendante ! Nous sommes tous convaincus que notre liberté s’approche, s’approche, s’approche………………………………

Documents de ZIAD MEDOUKH, superbes cliquez dessus, merci:




Vidéo ajoutée par votre journal
 

Frédéric Berger

mardi 10 mai 2016

DIEN BIEN PHU, SAVOIE, JEAN PAX MEFRET, 7 MAI 1954, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

                             DIEN BIEN PHU

A Dien Bien Phu 11721 soldats de l'Union Française capturés, valides ou blessés, l'ennemi en a rendu 3290, il en manque 7801 ! Que sont-ils devenus ?

Dien-Bien-Phu.pps

ET

JEAN-PAX MÉFRET A L'OLYMPIA : Dien Bien Phu (version intégrale ...

Frédéric Berger, ancien  supplétif du 1er REP à Zéralda, Alger.

dimanche 8 mai 2016

ALGER, ALGERIE, 8 mai 1945, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

           8 MAI 1945

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous pose une question simple si vous le voulez:
   "Connaissez-vous le 8 mai 1945"?

 Si la réponse est "non" cliquez sur:

               Vallet Eugène - Un drame algérien La vérité sur les émeutes de mai 1945.pdf

  Frédéric Berger

vendredi 6 mai 2016

PEDOPHILIE, PEDOCRIMINALITE, AMIDLISA, COUR DE CASSATION, DRAGUIGNAN, PROCUREUR, GENDARME, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, FRANC-MACONNERIE

                               pedophilie.jpg

                          AMIDLISA

Le texte ci-dessous a été publié par WP. Il peut être repris par tout un chacun pour être publié largement, tous les mots ayant été bien « pesés ».




TRÈS BONNE NOUVELLE !

La Cour de Cassation a rendu son arrêt le 30 mars 2016 qui CASSE et ANNULE toutes les accusations de dénonciation calomnieuse et de dénonciation de faits imaginaires contre Sophie suite à sa plainte pour viol en 2007 d’un de ses enfants, et de faits plus graves en 2008 et 2009. Il CASSE aussi une des trois accusations contre Jack, son beau-père, pour les mêmes chefs.

Cet arrêt reconnaît donc implicitement la suspicion de viol sur enfant perpétré par 2 hommes, le père des enfants et un de ses amis, le 7 octobre 2007, reprochant à la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence et au Tribunal correctionnel de Draguignan d’avoir dénaturé le rapport médical initial du Dr Néton et reconnaît pour le reste que Sophie n’a pas fait de dénonciation calomnieuse ni de dénonciation mensongère !

Cet arrêt ANNULE aussi, pour Jack et Sophie, toutes les condamnations qui avaient été prononcées à leur encontre et les renvoie à nouveau devant la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence autrement composée pour être jugés sur ce qui a été cassé. 
Cette Cour d’Appel ne pourra normalement que prononcer la relaxe totale pour Sophie suite aux injonctions de la Cour de Cassation qui reconnaît qu’il n’y a pas de mauvaise foi de sa part et que la fausseté des faits n’a pas été démontrée.
La date de l’audience devant la Cour d’Appel n’est pas encore fixée. 


MAIS SCANDALE DEUX JOURS PLUS TARD !

Le Tribunal de Draguignan en début de soirée du 1er avril 2016 a retiré en urgence ses 3 enfants à Sophie alors qu’ils débutaient leurs vacances scolaires avec leur maman, pour les laisser en garde exclusive à leur père !



Des événements qui se répètent…

Rappel :

En octobre 2007 Sophie porte plainte avec des éléments médicaux probants suspectant le viol d’un de ses enfants. Le lendemain-même le procureur de Draguignan lui fait retirer à l’Hostellerie de la Sainte-Baume ses 3 enfants dont elle avait la garde principale au motif qu’elle avait déposé une vaine plainte, alors que l’enquête n’en est qu’à son premier jour, et prétendant qu’elle semblait psychiquement « fragile » alors qu’il ne l’avait jamais vue.

Pendant 3 semaines il lui sera impossible d’avoir des nouvelles de ses enfants qu’elle n’avait jamais quittés auparavant.
Elle n’a pas été convoquée aux audiences du Juge des enfants, et ses enfants après un placement de 3 semaines en foyer seront confiés à la garde exclusive de leur père.
Au bout de 2 mois elle obtiendra seulement un droit de visite et d’hébergement classique.


L’affaire ne s’arrête pas là !

Les enfants ont dénoncé des faits pédocriminels de plus en plus graves jusqu’en mai 2009, soit jusqu’à l’interdiction totale faite à Sophie de voir ses enfants !!!
Le procureur et le père suspect l’accusent alors de dénonciation calomnieuse sans qu’il y ait eu d’instruction ni de décision judiciaire pour statuer sur les faits dénoncés, ce qui est contraire à la Loi .

En 2015 Sophie est relaxée en appel d’une partie de ces accusations,
puis en 2016 toutes les accusations sont annulées par la Cour de Cassation !

Mais deux jours après le résultat de la Cour de Cassation, on lui retire à nouveau ses 3 enfants lors de l’exercice de son droit d’hébergement récupéré un an plus tôt, pour les donner exclusivement au père au prétexte que son état psychique mettrait les enfants en danger alors qu’elle a fourni 7 évaluations psychiatriques qui disent toutes qu’elle ne présente aucune pathologie mentale !
Seule l’expertise ordonnée par le Juge d’instruction de la dénonciation calomnieuse dispose que Sophie ‘’délire au moment des faits’’ c’est-à-dire quand elle dénonce les faits criminels pourtant reconnus médicalement !!!


                         pedophilie.jpg

Frédéric BERGER, rédacteur en chef
Merci Brigitte, honneur à toi.

jeudi 5 mai 2016

SAVOIE, SYRIE, PALMYRE, RUSSIE, VLADIMIR POUTINE, EC HO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Un orchestre symphonique russe donne un concert à Palmyre

L'orchestre symphonique du théâtre Mariinsky (Saint-Pétersbourg) dirigé par l'artiste russe Valeri Guerguiev donne un concert prénommé "Prière pour Palmyre. La musique fait revivre la ville antique" dans cette ville historique récemment libérée des griffes des djihadistes.

Le concert se tient dans le célèbre amphithéâtre de la "perle du désert" et est ouvert par un discours du chef d'orchestre. Le président russe Vladimir Poutine entend également y participer via vidéoconférence.

REFEED: ‘Pray for Palmyra’ concert conducted by Gergiev goes ahead in Palmyra
https://www.youtube.com/watch?v=UVTQkYjv1h4

La date du concert coïncide avec celle de la remise de la dépouille du militaire russe du Service des opérations spéciales Alexandre Prokhorenko, mort en héro à Palmyre. Encerclé par des terroristes le 17 mars 2016, il a pris une décision que l'on n'apprend pas aux militaires. Le soldat a exigé un bombardement aérien sur sa position. La frappe a été réalisée et des terroristes ont été éliminés.
La ville de Palmyre a été envahie par l'Etat islamique le 21 mai 2015. Peu de temps après, les djihadistes ont commencé à détruire ce site historique inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Fin mars, l'armée syrienne a pris d'assaut la ville.