Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 30 septembre 2012

SAVOIE, GRANDE -BRETAGNE, HUMOUR, FRANCE, JERUSALISTE, SIONISME, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                                                          HUMOUR


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous fait découvrir
l'humour "so britisch" et de l'humour "franchouillard", avec 2 vidéos (à sauvegarder bien sur,
car bigh brother de TEL-AVIV veille)!

   humour britisch:





  

samedi 29 septembre 2012

TIBHIRINE, LE SOIR d'ALGERIE, MOHAMED ISSAMI, GIA, ALGER, ALGERIE, ABBAYE DE TAMIE, SAVOIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER,

 Dans le légitime but de vous informer, l'Echo des Montagnes, continue son investigation, concernant l'assassinat des moines de TIBHIRINE, en Algérie.

Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines trappistes du Monastère de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés lors de la guerre civile algérienne, et séquestrés pendant deux mois. L'assassinat des moines est annoncé le 21 mai 1996, dans un communiqué attribué au Groupe islamique armé. Les têtes des moines décapités ne sont retrouvées que le 30 mai 1996, non loin de Medea, mais pas leurs corps, ce qui suscite les doutes sur la thèse officielle expliquant leur décès.

Clic sur la photographie, merci:



Votre journal vous livre l'enquête du journaliste MOHAMED ISSAMI, spécialiste en matière de terrorisme en Algérie, et retrouvé mort le lundi 20 avril 2010, dans sa chambre d'hôtel.

Par Badiaa Amarni

Mourir seul et à des centaines de kilomètres de chez soi, sans personne à ses côtés, est sans doute la pire des morts. C’est ainsi qu’est parti le journaliste Mohamed Issami, de son vrai nom Mohamed Rouabhi, retrouvé mort lundi dernier dans sa chambre à l’hôtel El Manar de Sidi Fredj. N’ayant pas donné signe de vie, sa famille a pris attache avec l’un de ses proches collègues qui a tenté
de le contacter dans sa chambre mais sans succès. Inquiet, il avise l’administration. Celle-ci, sans tarder, a pris la décision de défoncer la porte. Il était déjà mort. Aussitôt, la Protection civile et la gendarmerie sont arrivées sur les lieux. Vers 21 h, l’ambulance du secteur sanitaire de Zéralda est arrivée avec l’équipe médicale pour constater le décès et évacuer le corps à la morgue de l’hôpital de Zéralda où il passera la nuit avant de subir, hier, une autopsie pour déterminer les causes de son décès.
La nouvelle de son décès s’est répandue comme une traînée de poudre parmi ses collègues et confrères nombreux à habiter cet hôtel. Les journalistes affichaient une tristesse sans égale.
La consternation et la douleur se lisaient sur tous les visages.
Le directeur du journal le Soir d’Algérie, la dernière halte du défunt, a tenu à être présent.
Les témoignages recueillis sur place s’accordent à dire que le défunt «est rentré à l’hôtel dimanche en début de soirée comme à l’accoutumée, avec son café et sa cigarette à la main», nous raconte un agent. Des collègues disent qu’«il souffrait ces derniers temps de difficultés respiratoires». Tous ses collègues lui reconnaissent «son talent» comme journaliste, mais aussi ses qualités humaines, notamment «sa modestie et sa timidité».
Mohamed Issami s’en est allé seul à l’âge de 60 ans, sans faire ses adieux à sa famille, à ses amis et à ses collègues et sans finir l’œuvre qu’il a commencée sur le terrorisme. En effet, journaliste spécialisé et connaisseur du monde rural, il s’est distingué par ses écrits et ses investigations sur le terrorisme dont il a fait une autre spécialité. Il avait même publié un livre sur le terrorisme intitulé
Au cœur de l’enfer.
La presse est à nouveau endeuillée, cinq mois après le décès de Chawki Madani, journaliste à El Khabar, dans une chambre du même hôtel. Père de trois enfants, Mohamed Issami a travaillé dans de nombreux quotidiens nationaux, notamment le Patriote, Ouest Tribune, la Voix de l’Oranie, le Matin, El Watan et enfin le Soir d’Algérie. 


Notre collègue et ami Mohamed Rouabhi, plus connu sous son pseudonyme «Mohamed Issami», nous a quittés à tout jamais, en ce triste lundi 19 avril 2010.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - 

Mohamed est décédé à l’âge de 61 ans, dans sa chambre de l’hôtel El-Manar, de Sidi-Fredj à Alger. N’ayant plus donné signe de vie depuis qu’il avouait, en début de semaine à sa famille résidant à Oran, qu’il était un peu malade, l’inquiétude de ses amis et collègues vire au cauchemar en cette sinistre fin de journée de lundi. Notre confrère et ami Mountassar Oubetroun, très proche du défunt, avait, hélas, raison d’être plus inquiet que nous autres : «Allah yerrahmou», arrivaitil difficilement à prononcer. Une phrase péniblement arrachée à l’émotion et aux sanglots lors de cet énième appel téléphonique. Mohamed Rouabhi nous quitte et laisse derrière lui une veuve et quatre enfants d’une dignité exemplaire. Mais aussi une œuvre qui fait autorité. Natif de Frenda, Mohamed n’a jamais dévié de sa trajectoire et de son engagement politique pour une Algérie démocratique et moderniste. Un idéal pour lequel il sacrifia toute sa jeunesse dans les rangs du PAGS, du temps de la clandestinité. Et c’est ce même idéal aussi qui lui fera, tôt, ouvrir les yeux sur le plus grand danger qui menaçait — et qui atteindra malheureusement — ce rêve et cet idéal : l’islamisme politique et son prolongement fatal, le terrorisme.

 Son parcours journalistique de ces dernières décades, depuis Alger républicain, Le Matin, El Watan, La Tribune de l’Ouest, La Voix de l’Oranie et, enfin, Le Soir d’Algérie est entièrement consacré à cela. Mohamed Issami était non seulement un spécialiste de la question sécuritaire, mais aussi un connaisseur hors pair des nuances les plus insoupçonnées a priori entre les différents groupes armés islamistes, leur histoire, leur répartition géographique, leur prolongement «politique» (djazariste, salafiste, etc.). Il était le premier à «déceler» l’empreinte d’Al Qaïda au Maghreb, par exemple. Au cœur de l’enfer, c’est le titre d’un remarquable livre dans lequel il relate la terrible décennie 90. 

Lors de son dernier passage à la rédaction du Soir d’Algérie, le mercredi 14 avril dernier, Mohamed proposait un projet d’une série de livres, tous consacrés au terrorisme, et sollicitant une contribution du Soir d’Algérie pour leur édition. Hélas, le sort en a décidé autrement. Mohamed n’a eu que le temps d’envoyer son dernier article, vendredi, paru samedi dernier. L’homme qui a inlassablement mené la guerre aux terroristes à travers ses écrits a été inhumé hier en fin de journée au cimetière de Aïn-El-Beïda à Oran. Repose en paix, cher collègue et ami.
K. A. 



Pour lire la vérité de l'assassinat des moines de TIBHIRINE, clic sur le lien suivant:

                       Moines de TIBHIRINE
à Dieu

Frédéric BERGER

jeudi 27 septembre 2012

SIONISME, JUIF, JONATHAN MOADAB, GAZA, CRIF, LIGUE DE DEFENSE JUIVE, ECHO DES MONTAGNES, CRIF, LICRA, FREDERIC BERGER, FMI, CHRISTINE LAGARDE

La Ligue de Défense juive commet une nouvelle attaque anti-juive ! par Jonathan Moadab


IRIB-Jonathan Moadab, journaliste indépendant, a été victime le 13 septembre dernier d’une attaque revendiquée par la Ligue de Défense Juive.

Une bombe artisanale a explosé sous son véhicule, et des menaces de mort ont été proférées contre lui, et sa famille.

Un juif agressé par la Ligue de Défense Juive, donc d’autres juifs ? Oui oui, vous avez bien lu. Je vais en ces lignes exposer ce qui a mené aux faits qui m’ont touché le jeudi 13 septembre 2012, puis effectuer une analyse de cette attaque.

Le début du contentieux démarre avec l’affaire Oberlin. Christophe Oberlin est un professeur d’Université à Paris VII, spécialisé en médecine humanitaire. C’est parce qu’il a posé une question à propos de Gaza que j’ai été amené, avec mon ami et binôme Raphaël « JahRaph » Berland, à le rencontrer. Nous cherchions à comprendre pourquoi une simple question d’examen avait déclenché un tel torrent de calomnies à son égard. Après avoir effectué une interview d’une trentaine de minutes, je la mettais en ligne adjointe d’une analyse détaillée de la situation, ainsi que d’une déconstruction méthodique des attaques publiques dont il était victime (voir l’article :Christophe Oberlin : nouvelle victime du lobby sioniste de France).

C’est à ce moment que plusieurs organisations communautaires juives se sont mises à nous calomnier. Tout d’abord, JCall s’est fendue, par le biais de la plume de l’ancien directeur de l’Arche Meir Waintrater (aujourd’hui remercié), d’un article diffamatoire à notre égard, nous qualifiant notamment de « rouges-brun-pro Assad-antisionistes-identitaires ». 

Ensuite, Jean-Marc Moskowicz, Président de l’association ultra-sioniste Europe-Israël, m’invitait dans les commentaires de l’article à effectuer une contre-interview : « Jonathan l’antisioniste/antisémite primaire, toute l’équipe d’Europe Israël vous attend dimanche 24 juin à 15 h devant l’UNESCO pour nous interviewer sur le cas Oberlin. Venez nous vous attendons impatiemment. Jean-Marc ». Pris par des obligations familiales, je n’ai pas pu m’y rendre. Ce sont donc d’autres membres du Cercle des Volontaires qui s’y rendront, après avoir couvert une manifestation en solidarité avec le Printemps Érable (Voir 24 juin, journée du Québec libre !)Arrivés sur place, ils voient leur entretien reporté d’une heure par M. Moscowitz qui affirme avoir d’autres choses à faire avant. Lorsque les journalistes du Cercle reviennent une heure plus tard, les manifestants les plus âgés avaient quitté l’UNESCO pour ne laisser place qu’à quelques dizaines de jeunes de la Ligue de Défense Juive. L’interview se fera quand même… Mais ne sera jamais publiée.

Intimidations, insultes, menaces de mort… Les jeunes de la LDJ font monter la pression. Alors que les cinq membres du CdV s’éloignaient et quittaient les lieux, JahRaph, qui avait mené l’interview, reçoit deux coups dans la mâchoire. Les victimes, après une nuit de débats intenses, décident collégialement de ne pas porter plainte. La raison majeure étant qu’elles ne souhaitaient passer du temps et de l’énergie contre la LDJ ; elles préféraient le consacrer à autre chose, et notamment le métier de journaliste.
Seule une main courante sera déposée pour prendre acte de ce qu’il s’était passé. Le Cercle ne communiquera pas sur ce sujet, mis à part au travers d’un article d’Oscar : A propos de l’entretien avec M. Jean-Marc Moskowicz, Président de l’association Europe-Israël, qui, contre sa volonté et pour respecter la volonté du groupe, n’abordera que très peu l’altercation. L’heure était donc à l’apaisement, même si le chef de la LDJ (que l’on peut voirs’entrainer avec son Glock 19 dans le dernier Enquête Exclusive, mais aussi conter son expérience de la guerre au Liban lorsqu’il servait dans Tsahal) avait émis le souhait de me retrouver, et de « s’occuper » de moi.

Quelques temps passent. Puis, suite à la publication d’un reportage (La mission « Bienvenue en Palestine » refoulée au checkpoint d’Allenby) les intimidations ont repris sur notre page Facebook. Après avoir passé de nombreuses heures à dialoguer en vain avec eux, j’ai tout simplement arrêté de leur répondre. C’est justement à ce moment que commencent à fleurir sur la toile de nouveaux documents calomnieux à notre égard. Tout d’abord, un amas de mensonges publié le 10 septembre intitulé « Alerte antifasciste : le Cercle des Volontaires » hébergé par le site Indymedia Paris (repris sur le site de la Ligue de Défense Juive), puis une vidéo mise en ligne le 11 septembre utilisant les images filmées par la LDJ le jour de la manifestation du 24 juin (Alerte antifasciste : le Cercle des Volontaires). Même titre et mêmes photos utilisées à un jour d’intervalle…
Deux jours plus tard, alors que j’étais revenu à mon domicile familial pour fêter la naissance de mon neveu, je reçois un coup de fil anonyme qui se solde par un « Am Israel Haï ». Ce slogan, qui signifie littéralement « le peuple d’Israël vivra », ne concernait pour mes agresseurs qu’Israël et les juifs sionistes, et non les juifs, comme ce qui suit peut en attester.
1h30 plus tard, j’entends une détonation venant de mon parking. Une bombe artisanale (constituée d’une bouteille de plastique, de liquide inflammable, d’acide et d’aluminium) vient d’exploser sous ma voiture. Plus de bruit que de mal, l’engin explosif avait valeur d’avertissement, ainsi qu’en attestent les tags effectués sur les panneaux situés sur la clôture : « Ligue de Défense Juive – Fais attention à toi avec ton Cercle des Volontaires ». Mon pare-brise arrière et mon rétroviseur ont eux aussi été tagués « LDJ », adjoint d’un symbole de la culture juive et d’Israël : la maguen david. Une demie-heure plus tard, lorsque les gendarmes seront sur place, se seront eux qui auront la joie et le bonheur d’entendre les menaces de mort qui m’étaient adressées par téléphone, ainsi qu’à ma famille. Quelques jours plus tard, après un formidable travail de la gendarmerie, deux jeunes de 17 et 20 ans sont interpellés, ainsi qu’un troisième plus âgé ayant, selon toute vraisemblance, supervisé l’opération.

Analyse -

J’éprouve une sorte de peine pour mes agresseurs. Sans connaître la trajectoire sociologique de ces deux jeunes juifs (17 et 20 ans), il m’est aisé de comprendre que seul un endoctrinement idéologique a pu les pousser à commettre un acte aussi déraisonné. S’abaisser à user de ce genre de méthodes pour limiter la liberté d’expression dans la République, au nom de la Torah et d’Israël, est une véritable capitulation intellectuelle. Incapables de débattre des idées que je défend, ils préfèrent employer la force pour arriver à leurs fins. Le sentiment d’impunité qui les habite est notamment dû à la protection de cette organisation au niveau politico-médiatico-judiciaire.

 On minimise l’impact et l’importance de cette faction dans l’opinion, on classe des dossiers ou on prononce des peines clémentes à l’égard de ses membres, on cache les enjeux de ces débats… Voilà quelques éléments qui expliquent que la LDJ fasse preuve d’autant d’audace et d’impudence dans ses actions. La protection communautaire juive (dont le CRIF, dont le Président Richard Prasquier a récemment déclaré à Politis – dans un courageux article consacré au groupuscule sioniste – : « Le choix de la dissolution ne me paraît pas être un sujet d’une grande urgence. Je ne pense pas que la LDJ ait été accusée de méfaits graves. J’en n’en sais d’ailleurs pas grand-chose. ») est évidente et rend encore plus difficile le traitement de ce sujet par les journalistes. S’attaquer à la Ligue de Défense Juive, c’est s’attaquer à ceux qui s’affichent sionistes, et donc majoritairement à des juifs. C’est pourquoi lorsque certaines attaques de la LDJ sont médiatisées, seuls les faits sont traités. Il n’est jamais question du fond idéologique, bien trop complexe et sulfureux.

D’ailleurs, concernant mon affaire, si une première dépêche AFP avait fait mention de mon appartenance religieuse, cette caractéristique éclairante des paradoxes de la Ligue de Défense Juive a ensuite disparue des articles qui ont suivi pour me qualifier de « pro-palestinien ». S’il peut apparaître « logique » (mais aussi critiquable) pour un pro-palestinien d’avoir des ennuis avec cette faction, insister sur le fait que l’agressé soit juif pourrait rendre confus le discours habituel concernant les juifs de France et leur « soutien inconditionnel » supposé à Israël. Or, et ainsi que j’ai pu le montrer dans plusieurs documents, dont cette vidéo retraçant les agressions d’Olivia Zémor et Jacob Cohen (tous deux juifs), il existe une politique d’épuration intellectuelle menée contre les membres juifs de ce que nous pourrions appeler la dissidence. Insister sur le fait que, parmi les juifs, il existe des individus opposés à la politique du gouvernement israélien, voir même du concept d’une souveraineté nationale juive en Palestine, remet en question la représentativité des organisations qui disent parler au nom des juifs, et qui prennent systématiquement le parti d’Israël au nom du judaïsme, ou de l’identité juive.
Est-ce parce que je ne partage pas leurs convictions politiques, que cela fait de moi un « juif indigne », ou un juif traître ? Le fait qu’ils se soient sentis obligés de dessiner des symboles juifs sur ma voiture démontre bien que pour ces gens, l’identité juive est indissociable de l’allégeance à Israël. Et bien, s’il fût un temps où j’adhérais à ce postulat (dans mon enfance et mon adolescence), les discussions, débats et lectures que j’ai effectué à l’âge adulte m’ont mené vers d’autres conclusions. 

J’ai parfaitement le droit (conformément à la loi française et aux principes universels des Droits de l’Homme) d’expliquer celles-ci et de les promouvoir au travers d’articles, d’interviews, ou de reportages. Mais la Ligue de Défense Juive, et ceux qui la supporte, cherchent à annihiler ce droit au nom de l’Etat juif et de l’identité juive. En effet, le soutien de la « diaspora » à Israël est indispensable à sa légitimation.

En cette fin de Yom Kippour, c’est avant tout un message d’apaisement que j’envoie au travers de cet article. Je n’ai rien de personnel contre les membres de la LDJ (qui se sont pourtant déclarés mes ennemis), ni contre les juifs sionistes. Je ne les combat pas eux, je combat simplement leurs idées, que j’estime dangereuses à plus d’un titre…

 L’existence d’une contradiction crédible dans le débat public n’est-elle pas indispensable au caractère démocratique d’une société ? Il semble que la France s’éloigne de plus en plus de celui-ci…

mercredi 26 septembre 2012

GAZA, PALESTINE, RADIO GAZA, ZIAD MEDOUKH, SAVOIE, CORSE, CORSICA PALESTINA, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

L’émission Radio Gaza du dimanche 23 septembre 2012

Cliquez sur le drapeau,magnifique.

La quatrième émission en français «Bonjour de Gaza »  du dimanche 23septembre 2012, émise à partir de la radio des jeunes journalistes de Gaza, et présentée par Ziad Medoukh, a été consacrée au thème de la solidarité.  

L’invitée principale était Yasmine  Znaidi, présidente de l’association « Perles de l’espoir » Elle se trouve actuellement à Gaza pour des projets associatifs. Elle a donné ses impressions sur son séjour. Elle a parlé aussi de son travail auprès des enfants et des femmes, dans cette prison à ciel ouvert.

En direct d’Ajaccio, en Corse, cinq personnes qui se trouvaient sur le bateau suédois « l’Estelle » ont appelé l’émission pour parler de leur projet de venir à Gaza, afin de tenter de lever le blocus maritime imposé par les force de l’occupation israélienne. Ce bateau est accueilli par l’association Corsica Palestina.
Les personnes qui n’ont pas réussi à écouter l’émission en direct, peuvent la suivre depuis ce lien :
Pour toutes propositions,  remarques et suggestions, vous pourrez envoyer des SMS au : 00972599881347, ou des courriels à l’adresse électronique : ziadmedoukh@hotmail.com 

Je rappelle que vous pouvez suivre cette émission en direct et en image de chez vous, tous les dimanches à partir de 14h-heure française- sur le site: www.yjctv.ps

La prochaine émission, aura lieu le dimanche 30 septembre 2012, de 14 à15h, heure française, les invités seront  deux médecins francophones qui vont nous entretenir de la santé dans la bande de Gaza, et de la situation sanitaire de cette région sous blocus.

 Vous pourrez dialoguer en direct avec eux et avec les animateurs en appelant le: 0097282863367 lors de l’émission.

Merci beaucoup de votre participation, de vos encouragements, de votre fidélité à notre émission,  et de votre confiance.

  ZIAD MEDOUKH

ONU, IRAN, SYRIE, IRAK, PALESTINE, LA NOUVELLE REPUBLIQUE, CHERIF ABDEDAÏM,ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 
Posted: 25 Sep 2012 11:17 AM PDT

Par Chérif Abdedaïm, La NOuvelle République du 25 septembre 2012

A l’approche des élections américaines du 6 novembre prochain, le fou de Tel Aviv ne cesse de se remuer sur un œuf qu’il a longtemps couvé espérant qu’Obama l’aiderait dans son éclosion.

Pari perdu, semble-t-il, dans la mesure où Obama, trop préoccupé par son propre sort électoral, ne veut pas pour l’instant s’engager dans un conflit aux conséquences imprévisibles. Pour sa part, l’Iran, longtemps fustigé par les Occidentaux, harassés par ses éternelles menaces, vient de hausser le ton vis-à-vis du régime sioniste.

 Cela dit, les militaires iraniens ont répondu favorablement à l’invitation de Bibi de passer aux choses sérieuses. A commencer par le général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des Gardiens de la révolution (Pasdaran), qui a affirmé que son pays était prêt à cette confrontation avec Israël. Un processus suicidaire pour l’«Etat juif», a déclaré Mohammad Ali Jafari lors d’une conférence. «En ce moment, Israël voit en la guerre la seule méthode de confrontation (…) S’il (Israël, NDLR) commence quelque chose, cela conduira à sa destruction», a-t-il affirmé.Même son de cloche chez le brigadier général Amir Ali Hajizadeh, membre du corps des Gardiens de la révolution islamique et chef de l’armée de l’air, qui s’exprimait sur la chaîne de télévision Al-Alam.

 Pour ce dernier, une attaque aérienne israélienne contre les installations nucléaires iraniennes serait «bienvenue» car elle donnerait à l’Iran une raison de contre-attaquer et de «se débarrasser» de l’Etat juif «pour toujours». «L’Iran n’a jamais débuté un conflit. En revanche, si notre pays est sûr que ses ennemis mettent la touche finale pour l’attaquer, alors on pourrait lancer une attaque préventive.» Dans ce climat de menaces de déclenchement d’un conflit aux conséquences imprévisibles, Ahmadinejad s’apprête à prononcer son discours aux Nations unies le 26 septembre. Diatribe en vue… quand on sait que le président iranien n’a jamais porté de gants dans ses discours vis-à-vis des Occidentaux.

 La tribune onusienne va donc lui offrir une nouvelle fois l’opportunité tant attendue pour exprimer ses quatre vérités, d’autant plus que le monde est à la croisée des chemins avec, notamment, la crise syrienne, les menaces israéliennes et tout ce qui se trame au Proche et au Moyen-Orient. Au pays de la «démocratie», vingt responsables iraniens, y compris les ministres et les principaux collaborateurs du président, se sont vus refuser un visa pour se rendre aux Etats-Unis. Question niveau préparatoire : l’institution onusienne serait-elle la propriété des Etats-Unis ou une institution internationale indépendante ?

 En attendant, la 67e session de l’Assemblée générale des Nations unies risque d’être «prometteuse» en matière de surprises, compte tenu de ce qui se passe actuellement sur la scène proche et moyen-orientale. 

Ahmadinejad n’a donc rien à perdre avant de prendre sa retraite, contrairement à Bibi qui rêve encore d’un Grand Israël.

.Chérif Abdedaïm, La Nouvelle République du 25 septembre 2012


.http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=17898


http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Cherif_Abdedaim.250912.htm

SYRIE, QATAR, IRAN,OTAN,ONU, BARACK OBAMA, FRANC-MACON, SIONISME, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


Conflit syrien

Le Qatar plaide en faveur d'une intervention militaire

 
Le Qatar a annoncé mardi son engagement à lancer une intervention militaire en Syrie, avec l'appui de pays arabes devant l’Assemblée générale de l’ONU.

L’émir du Qatar, Cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, a préconisé que «les pays arabes eux-mêmes interviennent» dans le conflit syrien.
L’émir du Qatar, Cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, a préconisé que «les pays arabes eux-mêmes interviennent» dans le conflit syrien.
Image: Keystone

Obama avertit l'Iran

«Un Iran doté de l'arme nucléaire (...) ferait peser des menaces sur l'existence d'Israël, sur la sécurité des pays du Golfe, et sur la stabilité de l'économie mondiale», a martelé le président américain.

«C'est pourquoi les États-Unis feront ce qu'ils doivent faire pour empêcher l'Iran d'obtenir l'arme nucléaire. L’Amérique veut résoudre ce dossier par la diplomatie et nous pensons qu'il y a encore le temps (...) de le faire.


Mais ce temps est limité», a-t-il averti.Les Occidentaux et Israël soupçonnent l'Iran de vouloir mettre au point une bombe sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie.


Les cinq membres du Conseil de sécurité et l'Allemagne se réuniront jeudi sur l'Iran et son programme nucléaire, en marge de l'Assemblée générale, a annoncé mardi soir un responsable américain.



Le Qatar a appelé mardi devant l’Assemblée générale de l’ONU à une intervention militaire de pays arabes en Syrie pour mettre fin à ce que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a qualifié de "désastre régional avec des implications mondiales".

Pour sa part, le président américain Barack Obama a déclaré que le régime Assad devait "prendre fin" et appelé à des sanctions en cas de poursuite de la répression tandis que le président français François Hollande soulignait de son côté la nécessité d’une action "urgente" de la communauté internationale en Syrie, appelant l’ONU à "protéger les zones libérées" dans ce pays.

L’Assemblée générale se réunit au moment où combats et bombardements font rage dans une grande partie du pays, notamment à Alep, deuxième ville de Syrie et enjeu crucial pour les rebelles comme pour les forces fidèles à M. Assad. Le régime a affirmé mardi avoir repris le grand quartier d’Arkoub dans l’est d’Alep.

Constatant que "tous les moyens avaient été employés (...) en vain", l’émir du Qatar, Cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, a préconisé que "les pays arabes eux-mêmes interviennent conformément à leurs devoirs national, humanitaire, politique et militaire et fassent ce qu’il faut pour mettre fin au bain de sang en Syrie".

Le Qatar, qui soutient l’opposition syrienne au président Bachar al-Assad, a fait référence à un "précédent", l’intervention décidée par la Ligue arabe au Liban en 1976 pour tenter de mettre un terme à la guerre civile libanaise. Une force arabe de dissuasion de 30'000 hommes --composée majoritairement de troupes syriennes-- avait été envoyée au Liban en octobre 1976.

Le secrétaire général de l’ONU a de son côté réclamé une action du Conseil de sécurité pour mettre fin aux violences qui ont fait plus de 29'000 morts en 18 mois. "C’est une menace grave et croissante pour la paix et la sécurité internationales qui réclame l’attention du Conseil de sécurité", a-t-il souligné, appelant à soutenir les efforts du médiateur Lakhdar Brahimi.

Le dossier syrien est bloqué au Conseil de sécurité en raison de l’opposition de la Chine et de la Russie, fidèles alliés du régime syrien, à des sanctions contre Damas. Ces pays ont bloqué à trois reprises des résolutions.
"Nous devons mettre fin à la violence et à l’afflux d’armes aux deux camps et mettre en œuvre le plus vite possible une transition menée par les Syriens eux-mêmes", a souligné M. Ban.
Affirmant que le régime Assad devait "prendre fin", M. Obama a appelé mardi à des sanctions en cas de poursuite de la répression. "L’avenir ne doit pas appartenir à un dictateur qui massacre son peuple", a-t-il lancé à la tribune de l’Assemblée générale, en présence de dizaines de chefs d’Etat.
Selon un représentant américain les Etats-Unis doivent annoncer en fin de semaine une aide supplémentaire à la rébellion syrienne pour qu’elle puisse "se protéger et se défendre", tout en continuant d’exclure la fourniture d’armes à l’opposition. Le président François Hollande a appelé quant à lui l’ONU à "protéger les zones libérées" dans ce pays.

Il a par ailleurs fustigé l’ingérence "inacceptable de l’Iran en Syrie", lors d’une conférence de presse tenue dans la foulée. "Nous avons tous les éléments de preuve que l’Iran intervient par des moyens humains et matériels en Syrie et c’est inacceptable", a-t-il déclaré.

mardi 25 septembre 2012

TIBHIRINE, MOINE, ABBAYE DE TAMIE, SAVOIE, ALGERIE, MICHEL BARNIER, ALAIN JUPPE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, JUIF

Les moines de TIBHIRINE  ont été assassiné le 21 mai 1996.

Les assassins courent toujours le djebel, malgré les promesses du président BOUTEFLIKA , qui
déclara pendant sa campagne de réélection  sur LCI, le 26 mars 2004:
       "Toute vérité n'est pas bonne à dire à chaud. C'est flou pour l'instant.
Lorsque j'aurai des informations, je les dirai"!

On attend toujours et la France jérusaliste de François HOLLANDE n'ose pas remuer la merde. Si les assassinés avaient été desjuifs, l'affaire aurait été éclairci rapidement... .
N'est-pas- MICHEL BARNIER, à qui il faut pardonner, au sens trappiste du mot?

Regardez cette vidéo d'investigation sur le crime de TIBHIRINE: 


lundi 24 septembre 2012

NUCLEAIRE, IRAN, ISRAËL, VIENNE, AUTRICHE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 Le directeur de l’Organisation iranienne de l’énergie nucléaire a demandé à l’AIEA de lui communiquer "le nombre et la localisation géographique des centrales atomiques du régime sioniste" pour que "les conditions de frappe soient à égalité des deux côtés".

L’Iran, Israël, l’IEIA et le nucléaire

lundi 24 septembre 2012




Fereydoun Abbasi-Davani, en visite à Vienne, rapporte qu’il a exigé de Yukiya Amano, directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (l’AIEA), mardi 18 septembre, que "le nombre et la localisation géographique des centrales d’enrichissement du régime sioniste nous soient communiqués" afin que "les conditions de frappe soient à égalité des deux côtés".



Téhéran avait fait valoir lundi que les rapports de l’AIEA sur ses activités nucléaires donnaient aux "saboteurs et aux terroristes" la possibilité de perturber le programme nucléaire iranien.

L’Iran accuse Israël de sabotage et d’être impliqué dans l’assassinat de plusieurs de ses scientifiques nucléaires ces dernières années. M. Abbasi-Davani, avant d’être nommé à la tête de cette organisation, avait lui-même échappé à l’explosion d’une bombe magnétique, collée contre sa voiture en 2010.

Israël, n’ayant pas signé le traité de la non-prolifération de l’agence atomique, ne soumet pas ses installations nucléaires à la surveillance des inspecteurs de l’AIEA.

Source : http://keyhani.blog.lemonde.fr/2012...
CAPJPO-EuroPalestine

SYRIE, MERCENAIRE, FRANCE, IRAK, TURQUIE, IRAN, ISRAËL,DGSE, ONU,ALEP, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Posted: 24 Sep 2012 02:41 AM PDT

Revue de presse : Alathée* – 20/9/12

Si officiellement, il est impossible d’envoyer des troupes de l’ONU en Syrie à cause des vétos russe et chinois, la guerre occidentale se joue, au XIXe siècle, avec des sociétés militaires privées.

Ces états les ont envoyé sur le terrain dans toutes les révolutions arabes. Ces sociétés mettent à disposition d’organisations internationales et privées, des mercenaires. Elles ont pignon sur rue dans les conflits modernes du monde entier. Souvent d’origines américaines, beaucoup de français les ont intégré et même crée. Elles sont composées d’anciens militaires, d’ex agents de la DGSE, et de personnes de compétences diverses leur permettant un champ d’action très large.  Leur credo : le combat, la protection de biens et de personnes, mais aussi la manipulation médiatique et humaine.

Aujourd’hui, la Syrie est un business particulièrement lucratif. Elles sont déjà déployées à des points stratégiques, près des frontières syriennes. Plus discrètes que des troupes officielles face à l’opinion publique, aucune loi ne limite leur domaine et mode d’action.

Ainsi une société militaire privée française(basée en Suisse) nommée Mat2s-Consulting(anciennement Black Eagle Group), est actuellement à Kilis, en Turquie, aux portes de la ville d’Alep.

Cette société propose ces tarifs à de riches hommes d’affaires, des sociétés pétrolières et de divers services étatiques.
Cette société propose ces tarifs à de riches hommes d’affaires, des sociétés pétrolières et de divers services étatiques : …
Suite sur le site Alathée :
*http://takiyovo.wordpress.com/2012/09/20/les-mercenaires-francais-sont-deja-en-syrie/#more-496
Sur le même sujet, lire aussi :

Méli-mélo sanglant à Benghazi
http://www.france-irak-actualite.com/article-meli-melo-sanglant-a-benghazi-75395537.html

Des mercenaires français en Irak
http://www.france-irak-actualite.com/article-des-mercenaires-fran-ais-en-irak-62220293.html

Naissance aux Emirats de l’armée secrète pour le Moyen-Orient et l’Afrique
http://www.france-irak-actualite.com/article-naissance-aux-emirats-de-l-armee-secrete-pour-le-moyen-orient-et-l-afrique-74243810.html

dimanche 23 septembre 2012

SAVOIE, FABRICE BONNARD, INDEPENDANCE, ANNEXION, ABROGATION, TURIN, PARIS, ABUS DE CONFIANCE, RENE HOFFER, JEFF CATTELIN,CONSEIL NATIONAL DU NOUVEL ETAT DE SAVOIE, ALBERTVILLE, ECHO DES MONTAGNES, PLS, FREDERIC BERGER


                               INDEPENDANCE DE LA SAVOIE

Le 17 septembre 2012 est une date historique pour la SAVOIE.
En effet ce jour là, Maître FABRICE BONNARD, avocat de la SAVOIE et Président du Conseil National du Nouvel Etat de la SAVOIE, a été convoqué par devant le tribunal  putatif de grande instance d'Albertville.

Cliquez sur la photographie: superbe...



Le peuple de SAVOIE est venu nombreux pour le soutenir, la salle d'audience était pleine à craquer.Le parti "Pour La Savoie" , (P.L.S.) a mobilisé plus que prévu, et la FRANCE recule devant le "P.L.S."!

Preuve en est ,le pays d'occupation a nommé un préfet régional, chargé de surveiller les Savoisiens!!!

Le traité d'annexion de 1860 est abrogé, point barre.

Le tribunal putatif français d'Albertville a reconnu en droit français que le traité de 1860, dit de 
TURIN, est abrogé, car le procureur PATRICK QUENCY a été incapable de produire la notification diplomatique du traité de Turin,en date du 24 mars 1860, formellement exigé par l'article 44,paragraphe1 du traité de Paris du 10 février 1947.

Cette convocation à comparaître au T.G.I. putatif français d'ALBERTVILLE a été provoqué par le bâtonnier SALUN, qui a pris le bâton de Berger, pour se faire battre.
En effet le barreau de la chaise de la basse-cour du TGI d'Albert-vil est pourri jusqu'à la moelle!
Pourquoi?

Parce que ce barreau est coupable "d'abus de confiance" et M. FREDERIC BERGER a porté plainte par devant le procureur PATRICK QUENCY pour "abus de confiance".
Pas de réponse du procureur putatif d'occupation de la SAVOIE..Les "frères" se serrent les coudent, car M.FREDERIC BERGER a demandé la radiation de tous les avocats  putatifsdu barreau de la chaise pourrie d'occupation française.

Cette plainte a été relayée à la "soeur" Tôbira, ex-présidente d'un parti indépendantiste, mais de grade "33": silence radio-guyanne.

Les bijoux de la place Vendôme sont entre de bonnes mains, comme les perles noires de la "Polynésie Française", servant au blanchiment avec les "XPF", blanchiment dénoncé par René HOFFER, président de la "polynesie française"!

Tout se tient, le poison maçonnique est partout. mais ils vont perdre la perle noire qu'est la SAVOIE et ceci rapidement.
En effet grâce à l'action de Maître FABRICE BONNARD, du "P.L.S." et du CONSEIL NATIONAL du NOUVEL ETAT de SAVOIE, un état membre de l'O.N.U. vient de reconnaître la SAVOIE SOUVERAINE!
Un autre état, faisant parti des "cinq" , du CONSEIL de Sécurité,de l'ONU, va reconnaître prochainement l'ETAT de SAVOIE, confirmation en a été donné à votre rédacteur en chef!
Lisez la plaidoirie de Maître FABRICE BONNARD, en cliquant sur le lien suivant:
                                "plaidoirie de Maître FABRICE BONNARD"

Et maintenant que "vais-je faire, de tout ce temps que sera ma SAVOIE?
 Tout va très bien pour la SAVOIE, mais pas pour la FRANCE, remplacez le mot
 "marquise" par FRANCE, et oups, voila: 



 

Je vais écouter et entendre les 3 vidéos , dans lesquelles Maître FABRICE BONNARD, avocat de la SAVOIE, expose clairement l'INDEPENDANCE de la SAVOIE.

Pour rappel, la date d'INDEPENDANCE de la SAVOIE a été proclamée officiellement le 12 septembre 2012, par M.JEFF CATTELIN,président de "P.L.S" par devant le T.G.I. d'Albertville-SAVOIE, en audience plénière publique, devant le peuple savoisien, venu nombreux entendre cette parole de délivrance!

VOICI LES VIDEOS, à déguster avec un papier et un crayon:












 






 


 CONCLUSION:

Écoutons Maître Fabrice BONNARD, avocat de la SAVOIE et Président du C.N.E.S.

    - 4 concepts récurrents (4 carrés rouges du drapeau symboles des 4 valeurs sacrées et caractéristiques de la renaissance de cet ancien État souverain)
1. PURETÉ    2. VÉRITÉ    3. FIERTÉ    4. LIBERTÉ
La Pureté (Ce qui l'emportera toujours)
=> La Vérité (Ce à quoi la pureté aboutit inéluctablement)
=> => Pureté + Vérité = Fierté (Sentiment authentique ressenti de manière osmotique dans la pureté et par la vérité)
=>=>=> Pureté + Vérité + Fierté = Liberté (Sensation résultat inéluctable des trois valeurs en symbiose par trois capillarités successives)
=>=>=>=> Pureté + Vérité + Fierté +Liberté = LA SAVOIE    (CQFD)










vendredi 21 septembre 2012

SYRIE,IRAN, IRAK, CHERIF ABDEDAÏM, LA NOUVELLE REPUBLIQUE, OTAN, ISRAËL,

cherif abdedaïm



 
Posted: 20 Sep 2012 08:07 AM PDT

Par Chérif Abdedaïm, La Nouvelle République du 19 septembre 2012

A L’OCCASION DU ONZIÈME ANNIVERSAIRE DES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001, AYMAN AL-ZAWAHIRI A APPELÉ TOUS LES MUSULMANS À SOUTENIR LES REBELLES SYRIENS POUR CHASSER LE PRÉSIDENT BACHAR AL-ASSAD DU POUVOIR.

Dans un enregistrement sonore diffusé sur Internet à l’occasion de cet onzième anniversaire, le médecin égyptien a expliqué que la chute du dirigeant syrien permettrait de battre Israël. Il a par ailleurs reproché aux dirigeants musulmans du Moyen-Orient et d’Asie de ne pas soutenir la cause d’un islam politique, reprochant particulièrement au nouveau président égyptien, Mohamed Morsi, de ne pas avoir dénoncé le traité de paix israélo-égyptien de 1979.

 Al-Zawahiri soutient que les États-Unis appuient l’actuel président syrien parce qu’ils redoutent l’émergence d’un nouveau régime islamiste susceptible de menacer leur allié israélien. C’est à se demander si Al-Zawahiri ne joue pas la propagande pro-américaine en avançant la thèse que la protection du pouvoir syrien par les Américains serait dans l’intérêt d’Israël.

 Et pourtant, il ne faut pas être sorcier pour deviner que la chute de Damas serait le prélude à une agression contre l’Iran. Si la propagande de guerre contre l’Iran s’intensifie en ce moment, c’est bien parce que les Américains savent qu’ils ont perdu la guerre d’Afghanistan et qu’ils ne pourront pas contourner l’Iran pour trimballer le pétrole ou le gaz de la Caspienne vers la Méditerranée. Il faudra bel et bien passer par l’Iran !

 Mais il est impossible de faire la guerre à l’Iran tout en continuant à la faire en Irak. En Irak, la stratégie de l’impérialisme américain a consisté à tenter de créer de toutes pièces une guerre civile entre sunnites et chiites. Ensuite, les Américains voulaient prendre le parti des chiites contre les sunnites et gagner la guerre, les chiites leur étant dévoués… dans leurs rêves tout au moins. 

Or, l’Iran est chiite ! Donc, si les USA ou Israël font la guerre à l’Iran, toute la stratégie de guerre américaine en Irak s’effondre. C’est ce qui expliquerait, selon certains commentateurs, le retrait progressif des troupes américaines d’Irak. Ces troupes seraient donc maintenues tant que les Américains n’auront pas éliminé la Syrie ; par contre, il leur faudra quitter l’Irak avant de commencer la guerre contre l’Iran. C’est donc par là que l’«on» commence. Et l’«on» veut bel et bien faire la guerre à l’Iran : actuellement, le tiers des avions de guerre à charges nucléaires sont au détroit d’Ormuz ainsi que trois porte-avions américains. 

Cela dit, faudrait-il notamment se demander pour qui travaille Al Zawahiri ?

Chérif Abdedaïm, La Nouvelle République du 19 septembre 2012
 
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Cherif_Abdedaim.190912.htm

NUCLEAIRE, CENTRALE, URANIUM, QUEBEC, CANADA, PAULINE MAROIS, AMIANTE, GAZ DE SCHISTE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Canada

Le Québec ferme son unique centrale nucléaire

 
Le nouveau gouvernement québécois, entré en fonction mercredi, a annoncé jeudi la fermeture de l'unique centrale nucléaire de la province ainsi que le maintien du moratoire sur l'exploration et l'exploitation des controversés gaz de schiste.
La Première ministre québécoise, Pauline Marois, met en oeuvre l'engagement pris lors de sa campagne électorale.
La Première ministre québécoise, Pauline Marois, met en œuvre l'engagement pris lors de sa campagne électorale.

La Première ministre Pauline Marois a déclaré à l'issue de son premier conseil des ministres qu'elle mettait en œuvre «l'engagement pris lors de la campagne de procéder à la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2».

Ouverte en 1983 et arrêtée depuis fin juillet en raison d'une panne, cette centrale devait être rénovée pour poursuivre son activité. Le remplacement de son réacteur avait été évalué en 2008 à 1,9 milliard de dollars.

«Je veux que ce geste devienne un symbole pour le Québec, pour l'environnement et le bien-être des générations futures», a dit Pauline Marois lors d'une conférence de presse, précisant avoir demandé un rapport devant permettre à la fermeture de se faire «correctement».
Immenses barrages hydro-électriques

La majeure partie de l'électricité du Québec provient des immenses barrages hydro-électriques du nord de la province, Gentilly-2 ne contribuant que pour environ 2% de la production totale.
Par ailleurs, la ministre québécoise des Ressources naturelles Martine Ouellet a affirmé que le gouvernement indépendantiste souhaitait «un moratoire complet, tant sur l'exploration que sur l'exploitation du gaz de schiste».

Face à l'indignation d'une partie de la population québécoise, le gouvernement sortant avait rendu quasi-impossible en mars 2011 de forer pour extraire ou chercher ce gaz naturel, et ce, le temps qu'un comité d'évaluation environnementale et stratégique sur le gaz de schiste enquête sur l'impact de cette industrie naissante sur le milieu naturel.
Son rapport est attendu en octobre 2013.

Mais pour la ministre Ouellet, il n'y a guère de doute: «Je ne vois pas le jour où il y aura des technologies qui permettront une exploitation sécuritaire», a-t-elle affirmé aux journalistes.
Depuis la découverte en 2007 de vastes réserves de gaz non conventionnel dans la vallée du Saint-Laurent, 31 puits d'exploration ont été forés par l'industrie, suscitant des craintes de contamination des nappes phréatiques, comme cela s'est produit dans l'Etat américain de Pennsylvanie (nord-est).

jeudi 20 septembre 2012

SAVOIE, REVOLUTION, OCCUPATION FRANCAISE, ANNEXION, VIOL, GENOCIDE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, F.VERMALE


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer et de ne pas mourir idiot, selon le programme voulue des jérusalistes-maçonniques, dans les protocoles de Toronto,vous propose:
la révolution en SAVOIE de F. VERMALE en 1925.

Bonne analyse, comparée à d'autres historiens inféodé à la ripoux-blique-maçonnique-satanique française!

A lire absolument, surtout par les journaleux crasses-sionisto-maçonniques, qui ne sont que pour la liberté d'excrétion!

Clic sur le lien sivant pour lire ce livre instructif:

    http://dl.free.fr/mNU0cZ11R
 

Frédéric BERGER



MAHOMMED, CORAN, LIBERTE EXPRESSION, LIBERTE EXCRETION, CHERIF ABDEDAÏM, LA NOUVELLE REPUBLIQUE, ALGER, ALGERIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER




Posted: 19 Sep 2012 09:36 AM PDT

Par Chérif Abdedaïm,
 La NOuvelle République du 16 septembre 2012

Depuis la Palestine et l’Egypte, jusqu’en Indonésie, les musulmans du monde entier ont exprimé leur colère, après la prière du vendredi, suite à la diffusion du film blasphématoire dénonçant à l’occasion la politique ambivalente occidentale et américaine, en matière de liberté d’expression.

Lors de la publication des fameuses caricatures du Prophète( QLSSSL) portant une bombe dans son turban, un rédacteur en chef avait répliqué que c’est au nom de la « liberté de la presse » que son journal l’avait fait.

Son interlocuteur lui avait, alors, posé la question si son journal prévoyait de publier une caricature d’un Rabbin portant une bombe sur la tête, la prochaine fois qu’Israël envahirait le Liban. Ce détraqué en chef avait vite convenu que c’était de l’antisémitisme.

Autre fait à souligner : lorsqu’un cinéma parisien avait passé le film « La dernière tentation du Christ », dans lequel le Christ faisait l’amour avec une femme, la salle de cinéma avait été incendiée, un spectateur a été tué et le tueur s’est avéré être chrétien.

Cela dit, pourquoi lorsqu’il s’agit d’insulter, de façon délibérée, toute une nation de près de 1,6 milliards de musulmans, ces perroquets de la « crasse » et non de la presse veulent occulter les fait raciste pour nous entretenir solennellement sur « la liberté d’expression » ?

Pour ce qui est des conséquences de ces actes ( et les réactions du monde islamique), les provocateurs semblent s’en ficher éperdument. Et pourtant, lorsqu’un dessin humoristique danois dans un quotidien jusque-là inconnu a tracé le portrait du Prophète Mohammed avec une bombe dans son turban, l’ambassade danoise à Beyrouth a été incendiée. 

Lorsqu’un pasteur texan a décidé de « condamner le Coran à mort », les couteaux sont sortis de leurs fourreaux en Afghanistan – nous laissons de côté les pages du Coran « accidentellement » brûlées par le personnel américain à Bagram. Et maintenant, un film délibérément injurieux provoque le meurtre de l’un des diplomates le plus juste du Département d’Etat.

L’ironie du sort voulant que cet ambassadeur, nommé représentant auprès du Conseil National de Transition dès mars 2011 a été un des responsables des actions militaires et de renseignements qui ont abouti à l’assassinat du dirigeant libyen.
Autre fait à souligner dans cette cascade d’événements, la coïncidence entre la « commémoration » des événements du 11 septembre et l’événement lui-même. Depuis le 11 septembre 2001, beaucoup d’encre a coulé à propos de « l’imposture » qui a permis aux néo-cons de justifier leur invasion en Afghanistan et en Irak.

Dans ce contexte, on assisterait semble-t-il à un remake sous une autre forme. A ce propos, c’est le quotidien britannique The Independant citant des sources diplomatiques à Washington qui vient de relancer le débat en affirmant que les Etats Unis étaient au courant de l’attaque du 11 septembre contre leur deux représentations diplomatiques à Benghazi et au Caire mais qu’ils n’en ont pas averti leurs diplomates!

« Les Etats Unis savaient depuis 48 heures qu’une telle attaque aura lieu mais ils n’ont pas mis en garde Chris Stevens qui venait d’entrer d’une tournée en Allemagne en Australie et en Suède et dont le séjours à Benghazi aurait dû rester inconnu du public ».

Que pourrait constituer la vie d’un diplomate par rapport aux profits des multinationales américaines en Libye ? Preuve en est la décision d’ Obama de dépêcher ses Marines pour sécuriser les libyens ou plutôt les plateformes pétrolières libyennes.

Chérif Abdedaïm, La Nouvelle République du 16 septembre 2012

GOOGLE, ISLAM, MUSULMAN, DIEU, CINDY LEE GARCIA, USA, JUIF, SIONISTE, JERUSALISTE, MOHAMET,YOU TUBE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


Emeutes anti-américaines

Une actrice de «L'innocence des musulmans» porte plainte

Mis à jour à 06h53
L'actrice Cindy Lee Garcia a porté plainte pour tromperie contre Nakoula Basseley Nakoula, un Californien lié à la production du film islamophobe. La plainte exige que le film soit retiré d'internet.
L'actrice californienne Cindy Lee Garcia.
L'actrice californienne Cindy Lee Garcia.
Image: ABS News - Youtube




L'actrice californienne Cindy Lee Garcia, qui joue dans le film islamophobe à l'origine de violentes manifestations dans le monde musulman, a porté plainte pour tromperie mercredi contre Nakoula Basseley Nakoula, un Californien lié à la production de ce film La plainte exige que le film soit retiré d'internet.

Cette plainte vise aussi Google et sa filiale YouTube, où des extraits de «L'innocence des musulmans» ont été mis en ligne. L'actrice estime que la plateforme de vidéos a porté atteinte à son intimité et mis sa vie en danger en permettant la diffusion de ces extraits.

Cindy Lee Garcia affirme avoir été trompée par Nakoula Basseley Nakoula, qu'elle identifie également sous le pseudonyme de Sam Bacile, qui lui a expliqué qu'elle allait tourner dans un film d'aventure et ne lui a jamais dit qu'elle apparaîtrait dans un film «haineux».
Scènes tournées sur fond vert

Dans une interview accordée la semaine dernière à l'agence Reuters, l'actrice a précisé qu'on lui avait parlé d'un film sur l'époque du Christ. Le scénario, a-t-elle ajouté, n'évoquait à aucun moment le prophète Mahomet et de nombreuses scènes ont été tournées sur fond vert, avant incrustation de décors en postproduction.

«Cette plainte n'est pas une attaque contre le premier amendement ni le droit pour les Américains de dire ce qu'ils pensent, mais elle requiert que le contenu offensant soit retiré d'internet», précise le texte de la plainte. «Nous examinons la plainte et serons demain au tribunal», a déclaré un porte-parole de Google.

mercredi 19 septembre 2012

OGM, MONSANTO,ROUNDUP, JOSE BOVE,FRANC-MACON, SIONISTE, CRIF, CAEN,

Une étude choc relance la controverse sur les OGM

 
Dans le plus grand secret, des chercheurs de l'université de Caen ont suivi pendant deux ans un groupe de rats nourris avec un maïs OGM du géant américain Monsanto. D'énormes tumeurs sont apparues sur les cobayes.
Des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong se sont développées sur des rats nourris avec un maïs OGM du géant américain Monsanto.
Des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong se sont développées sur des rats nourris avec un maïs OGM du géant américain Monsanto.


 [Alt-Text]Des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong sur des rats nourris avec un maïs OGM du géant américain Monsanto: ( 90.85 2.01%) une étude de chercheurs français relance le débat sur les organismes génétiquement modifiés, au moment où la France se bat contre leur culture en Europe.

«Pour la première fois au monde, un OGM et un pesticide ont été évalués pour leur impact sur la santé plus longuement et plus complètement que par les gouvernements et les industriels. Or les résultats sont alarmants», résume Gilles-Eric Séralini, professeur à l'Université de Caen, pilote de l'étude.

Dans le plus grand secret, les universitaires de Caen ont suivi pendant deux ans un groupe de rats témoins ainsi que 200 rats qu'ils ont répartis en trois grands groupes: le premier a été nourri avec un maïs OGM NK603 seul, le second avec ce maïs OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde, et le troisième avec du maïs non OGM traité avec cet herbicide.
Le maïs était introduit au sein d'un régime équilibré dans des proportions représentatives du 
 régime alimentaire américain.

Plantes à pesticides

«Le premier rat mâle nourri aux OGM meurt un an avant le premier témoin. Le première femelle huit mois avant. Au 17e mois, on observe cinq fois plus de mâles nourris avec 11% de maïs (OGM) morts», détaille le professeur, qui a déjà signé plusieurs études sur le sujet, mais sur la base de données sur 90 jours fournies par les industriels.

L'étude a été mise en ligne mercredi par la revue «Food and Chemical Toxicology», qui a déjà publié des études de Monsanto affirmant la non toxicité des OGM.
Si les chercheurs ont travaillé en même temps sur le maïs OGM NK603 et le Roundup, deux produits commercialisés par Monsanto, c'est que les OGM agricoles sont modifiés pour tolérer ou produire des pesticides: 100% des OGM cultivés à grande échelle en 2011 sont des plantes à pesticides, dit Gilles-Eric Séralini.

«Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits» (OGM et Roundup), résume le chercheur, qui fait ou a fait partie de commissions officielles sur les OGM dans 30 pays.

Dans les trois groupes de l'échantillon, les universitaires ont observé par exemple une mortalité deux à trois fois plus élevée chez les femelles et deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats des deux sexes. «A la dose la plus faible de Roundup (...) on observe 2,5 fois plus de tumeurs mammaires», souligne le professeur.

«Le crime, c'est que ça n'ait pas été testé avant, que les autorités sanitaires n'aient pas exigé des tests plus longs alors qu'on est à 15 ans de commercialisation des OGM dans le monde», a commenté Gilles-Eric Séralini. Selon lui, le NK603 n'avait jusqu'alors été testé que sur une période de trois mois et c'est la première fois que le Roundup est testé sur le long terme avec ses adjuvants.

Nombreuses réactions

L'étude n'a pas tardé à susciter de nombreuses réactions. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a plaidé pour des procédures d'homologation des OGM au sein de l'UE «beaucoup plus strictes».
Figure emblématique de la lutte contre les OGM en France, l'eurodéputé vert José Bové a demandé à Bruxelles de «suspendre immédiatement les autorisations de mise en culture» accordées à deux OGM en Europe.

L'Association française des biotechnologies végétales (AFBV), a affirmé en revanche que les «nombreuses études qui ont évalué les effets à long terme des OGM (...) n'ont jamais révélé d'effets toxiques».

L'étude a coûté plus de 3 millions d'euros, financés notamment par les fondations Ceres et la Fondation Charles Leopold Meyer pour le progrès pour l'homme. Les fonds ont été gérés par le Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), «indépendant des compagnies de biotechnologies».

PEDOPHILIE, PEDOCRIMINALITE, MARC DUTROUX, RESEAU, OUTREAU, FRANC-MACON, TALMUD,LA VEUVE, ILLUMINATI, SECTE, VIOL, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                                                LA MANIPULATION DUTROUX

L'affaire MARC DUTROUX ou l'enquête manipulée.
 

C'est un crime du réseau pédophilique DUTROUX!
 




Ceux sont des pédocriminels aux ordres des jérusalistes-illuminati-maçonniques-sataniques.
 

Ils sont protégés par les "frères, enfant de la VEUVE"

Voir ce spécial investigation censurée:


mardi 18 septembre 2012

PALESTINE, ECOSSE, EDINBOURG, BALLET, CRIF, LICRA, PRASQUIER, FRANC-MACON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, SIONISME


Vidéo de l’action de protestation contre les ballets Batsheva à Edinbourg


dimanche 9 septembre 2012 

 Cliquez sur la photographie, merci:


 


Comme nous l’avions annoncé*, la troupe de danseurs israéliens a fait un "bide" la semaine passée en Ecosse, grâce à la mobilisation des militants pour la Palestine, qui ont refusé qu’un régime d’oppression et d’apartheid envoie des artistes redorer son blason et tenter de faire oublier ses exactions envers tout un peuple. Ci-dessous la vidéo qui montre l’action de ces militants à l’intérieur comme à l’extérieur du théâtre.

On voit dans un premier temps un jeune homme qui s’excuse d’avoir acheté son billet et s’apprête à aller assister au spectacle, en expliquant qu’il ne connaissait pas la situation quand il a fait cet achat.

Tandis que les militants scandent : "Vos tickets sont couverts de sang", il ressort et brûle son ticket, après avoir compris que ce spectacle était l’un des maillons de la propagande israélienne.

A l’intérieur, la salle de spectacle est quasiment vide, indiquent d’autres militants qui se relaient pour lancer des slogans toutes les 5 minutes pendant le ballet.

"Bien que des tas de billets aient été distribué gratuitement par la ville, c’est un fiasco" explique une militante en racontant qu’à chaque interruption, une partie du public quitte la salle !
Au cours d’une discussion avec le directeur israélien de la troupe, les militants lui expliquent que son spectacle n’aurait pas été boycotté s’il avait pris ses distances avec la politique israélienne et dénoncé l’occupation, au lieu de se présenter sous la bannière israélienne. Il demande alors l’adresse e-mail des militants.

VOIR LA VIDEO:


* http://www.europalestine.com/spip.p...
CAPJPO-EuroPalestine

PALESTINE, GAZA, RADIO GAZA, LIBERTE,ZIAD MEDOUKH, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER,

cherif abdedaïm

 

 



Posted: 18 Sep 2012 03:31 AM PDT

La troisième émission en français «Bonjour de Gaza »  du dimanche 16 septembre 2012, émise à partir de la radio des jeunes journalistes de Gaza, et présentée par Ziad Medoukh, s’est bien déroulée, elle a beaucoup de succès,  Plus de dix appels en une heure sans oublier les appels manqués, ces appels venaient  des personnes francophones depuis la France, l’Égypte, le Canada et Gaza : des étudiants, des jeunes,  des solidaires et des professeurs.
Cette émission a été suivie en direct par des dizaines de personnes francophones.
Le thème principal a été : être jeune à Gaza, avec le témoignage de 4 jeunes francophones qui ont parlé de leur situation actuelle, de leurs difficultés, de leur souffrance, mais aussi de leurs rêves et de leur espoir.
Les personnes qui n’ont pas réussi à écouter l’émission en direct, peuvent la suivre depuis de ce lien :

http://www.ustream.tv/recorded/25454738

Pour toutes propositions,  remarques et suggestions sur cette émission, vous pourrez envoyer des SMS au : 00972599881347, ou des courriels à l’adresse électronique :  

ziadmedoukh@hotmail.com

Je rappelle que vous pouvez suivre cette émission en direct et en image depuis chez vous, tous les dimanches à partir de 14h-heure française- sur le site: www.yjctv.ps
La prochaine émission, aura lieu le dimanche 23 septembre 2012, de 14 à15h, heure française, les invités seront  deux solidaires francophones qui se trouvent actuellement dans la bande de Gaza. Ils donneront leurs impressions sur le travail qu’ils effectuent auprès de la population civile, dans cette prison à ciel ouvert.
Vous pourrez dialoguer en direct avec eux et avec les animateurs en appelant le: 0097282863367 lors de l’émission.
Merci beaucoup de votre participation, de vos encouragements, de votre fidélité à notre émission,  et de votre confiance.

Ziad Medoukh