Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 31 octobre 2010

VIVIANE REDING, EUROPE, MICHEL LANGINIEUX, CRIME, AMIANTE, REVOLTE, GREVE, RETRAITE, SAVOIE,

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier DU CRIME SOCIÉTAL de l'amiante et du dossier des retraites en FRANCE, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Voici le communiqué de Michel LANGINIEUX:

Madame la Commissaire Européenne en charge des Droits fondamentaux,

Pour vous, ces quelques photos venant des U.S.A afin de vous donner quelques information supplémentaires sur un pays Européen victime d'un diktat éhonté, d'un acharnement hors-la-loi.

Ces preuves révélatrices vous préviennent, à l'infini, de la démesure grandissante soulignée par l'actuel chef d'État, ici. Il ne s'agit évidemment pas seulement, de "retraites" ...
Morgue, incapacité d'éthique, névroses projetées, mensonges constants, mais surtout, mépris de l'être humain, pas seulement des Manouches et minorités ethniques.

Une détermination brute à laisser empoisonner le pays : l'argent avant les gens, avant les enfants.
Une justice inexistante entretient le meurtre organisé depuis plus de cents ans.
L'imposition par force, de psychoses personnelles : une peur égotique de l'inexistence pousse Monsieur Nicolas Sarkozy à en sur-ajouter. Mais jusqu'où ?
Ma lettre SOS vers vous du 29 septembre 2010, jour de la Saint Michel [patron symbole pour Bruxelles] :
"Crime sociétal en France" lançait l'alerte sur les façons de traiter les citoyens, en quantités négligeables.
Nous avons besoin de l'Europe, de votre intégrité, contrant la surdité aveugle qui règne en maître ici.
Nous avons besoin de vous, pour officiellement condamner la France sur ses façons d'écraser les personnes avec sa suffisance pitoyablement insuffisante.
Pour l'amener devant la Cour Pénale Internationale.

L'on tue en France, et personne ne bouge !!!

Voilà mon deuxième "SOS" avant une nouvelle lettre officielle : ne vous laissez surtout pas berner par nos maîtres embobineurs sur des pratiques démontrées depuis 2000 années.
Nous avons besoin d'un FUTUR SAIN, non pas d'un passé taré de criminels à la mode.
Si la France ne veut pas se mettre au pas, qu'elle quitte l'Europe.
Le peuple, un jour ou l'autre, saura mettre les choses au point (comme en SAVOIE,ndlr)!

Avec mes respects, Madame la Commissaire, et l'espoir intense d'une action prompte et salubre de votre part.

L'Européen Langinieux

L'ÉCHO des MONTAGNES vous a concocté une vidéo avec des photographies inédites et non publiées en FRANCE:




RETRAITES , GREVES, FRANCE, SAVOIE
envoyé par echosdesmontagnes. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

samedi 30 octobre 2010

SAVOIE, ETAT DE SAVOIE, LOI CONSTITUTIONNELLE, FRANC-MACON, CRIL, MRAP, LIBERTE, BONHEUR,










L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier de l'ETAT de SAVOIE, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Comme vous le savez la SAVOIE est un état souverain, occupé par un état colonisateur appelé France; pays qui devra rapidement déguerpir selon les instances juridiques internationales.

En attendant le parti politique "SAVOIE INDÉPENDANTE" a déposé devant les instances institutionnelles de la SAVOIE, le projet de loi constitutionnelle, qui après rectificatif, sera approuvé par votation directe du peuple souverain de l'État de Savoie.

Le parti "SAVOIE INDÉPENDANTE" fait parti de la fédération des partis politiques pour la SAVOIE.

Voici le projet de loi et pour la bonne marche démocratique, internet peut aussi servir cette cause, je vous demande de laisser vos suggestions à:

echosdesmontagnes@gmail.com

ETAT DE SAVOIE

Projet de loi constitutionnelle pour l’ETAT DE SAVOIE

Sécurité de l’ETAT SOUVERAIN de SAVOIE :

1) LES BRIGADES DE SAVOIE assurent la défense des intérêts militaires, économiques, écologiques et civils de la SAVOIE et partout dans le monde où ses intérêts seraient menacés.

2) La défense militaire est basée sur la conscription des femmes et des hommes, valides et aptes. L’encadrement est assuré par des professionnels.

2) La défense des intérêts économiques est assurée par les Brigades de SAVOIE, avec mission douanière aux frontières, entre autres.

3) La défense des intérêts civils est assurée par les Brigades de SAVOIE, avec mission policière de protection réelle des biens et des personnes sur tout le territoire.

4) La défense écologique est assurée par les Brigades de SAVOIE.

5) La défense des intérêts numériques et des innovations futures est assurée par les BRIGADES DE SAVOIE.

Les INSTITUTIONS POLITIQUES :

1) LA VIE JUDICIAIRE

La vie judiciaire est assurée par le SÉNAT SOUVERAIN, dont les membres sont élus au suffrage universel. Le SÉNAT SOUVERAIN est une juridiction du second degré et de cassation. Son pouvoir embrasse le domaine civil, pénal et administratif. Le code juridique est basé sur la loi sarde qui sera remise en conformité avec notre siècle.

Il fournit aussi une aide juridictionnelle aux plus démunis dans le cadre du « Bureau des démunis ».

La gratuité de la justice s’impose à tous les savoisiens.

Il est crée l’institution de « l’avocat des démunis » à ce jour.

La juridiction de base est assurée par des tribunaux de proximité, dont les juges seront élus sur présentation de qualification professionnelle adéquate dans leur lieu de compétence.

2) LA VIE LÉGISLATIVE

Le Parlement de la SAVOIE est composé de député(e)s élus au suffrage universel.

Sa mission est d’aider au bonheur des SAVOISIENNES et des SAVOISIENS par des lois justes et appropriées.

3) LA VIE EXÉCUTIVE

--le chef d’état peut avoir titre de président de l’ETAT DE SAVOIE, élu démocratiquement au suffrage universel pour une durée fixée par le Peuple Souverain. Il est secondé par un adjoint, élu au suffrage universel, pour la même durée. Dans tous les cas d’appellation de titre, le chef de l’ETAT de la SAVOIE doit être élu.

Il assure le bonheur, le bien-être des SAVOISIENNES et des SAVOISIENS.

Il nomme le chef du gouvernement.

--le chef du gouvernement de l’ETAT DE SAVOIE exécute les ordres du président de l’ETAT DE SAVOIE, pour son bon fonctionnement.

Il est assisté dans cette mission par des chanceliers, élus au suffrage universel. Ils sont responsables devant le Peuple Souverain.

--les lois de la vie courante seront votées à l’échelon local par votation à main levée à la majorité absolue.

LA VIE ÉCONOMIQUE

--Pas d’impôt sur le revenu, ni sur le foncier, ni sur les héritages pour les SAVOISIENNES et SAVOISIENS. Électricité gratuite pour les SAVOISIENNES et SAVOISIENS.

--pas de permis de construire, mais contrôle par les BRIGADES DE SAVOIE pour le respect de l’environnement. Plus de résidences secondaires qui détruisent le paysage montagnard, ni de remontées mécaniques et suppression des canons à neige. Donc revalorisation du parc hôtelier toutes gammes et notamment populaires.

.

--nos ANCIENS doivent être pris en charge dignement par leur famille, si cela est impossible par le SÉNAT SOUVERAIN de SAVOIE, via son « Bureau des Démunis » avec toute la tendresse et l’hospitalité savoisienne.

--la scolarité est gratuite pour tous enseignements et à tous niveaux.

--Les RECETTES de l’ETAT seront assurées par :

. la production de l’eau, la production d’énergies nouvelles et par la création du BUREAU des CRÉATIVITÉS.

. la création de BANQUES DE LA SAVOIE, avec secret bancaire garanti et

imposition sur les transactions.

.création de casinos avec machines à sous, jeux divers présents et futurs, taxés sur le chiffre d’affaire.

. nationalisation des stations de ski et autres industries ne payant pas de taxe en SAVOIE.

.impôt sur le revenu et autres pour les non-nationaux.

LA VIE AGRICOLE

Elle est classée cause nationale savoisienne, donc libre mais pas subventionnée.

Par contre pour la création d’entreprise agricole de taille familiale, « le BUREAU des DÉMUNIS » du SÉNAT SOUVERAIN, devra aide et assistance.

Prix libres et production protégée.

LA VIE INDUSTRIELLE

Elle est libre, non subventionnée, mais encadrée par les BRIGADES DE SAVOIE

pour le respect des travailleurs, des salariés et de l’environnement et imposées sur le bénéfice net après investissement.

LA VIE ASSOCIATIVE

Elle est libre, mais pas subventionnée, ni imposée. Les sociétés secrètes, types franc-maçonneries sont interdites.

LA VIE SYNDICALE

Elle est libre, mais pas subventionnée, ni imposée.

LA VIE COMMUNALE

Les maires seront issus d’une école de formation à la profession de maire et choisiront leurs postes en fonction du classement de sortie de l’école des maires. Ils seront fonctionnaires de l’ETAT de SAVOIE.

Le SÉNAT SOUVERAIN sera en charge de cette institution et de son contrôle.

LA VIE CRÉATIVE

La vie artistique, scientifique, littéraire est libre.

Le principe juridique est que « tout peut se dire, se faire ou être créer, car rien n’est sacré » !

LA VIE RELIGIEUSE

La liberté de croire ou de penser est LIBRE, liberté garantie par l’état de SAVOIE

et assurée par les BRIGADES DE SAVOIE.

LA VIE INTERNATIONALE :

L’Etat de SAVOIE est un état neutre et quitte dès approbation de ce projet de loi constitutionnelle, l’EUROPE, l’OTAN et toutes organisations mondiales franc-maçonniques.

AUTRES

La devise de l’ETAT DE SAVOIE sera soumise à référendum.

L’hymne national est en cours de finition et sera soumis au président de SAVOIE INDÉPENDANTE, avec votation populaire.


Les sociétés secrètes sont interdites en SAVOIE, conformément au passé historique millénaire de la SAVOIE (voir ce documen fournit par le diocèse de SAVOIE, merci), notamment et surtout la franc-maçonnerie, ainsi que des institutions aux ordres des sionistes, telles le Comité Représentatif d'Israël en France, le M.R.A.P, et le bureau de GHOZLAN, etc.

Les biens des français seront nationalisés.


Lisez ce document historique, cliquez sur les photographies pour les agrandir:


Cliquez sur la vidéo, merci:





CHAMPAGNY LE HAUT EST DEVENU UNE PRINCIPAUTE
envoyé par SAVOIEINDEPENDANTE. - L'info video en direct.

vendredi 29 octobre 2010

SAVOIE, SAVOISIEN, FORCES d'OCCUPATION, JUSTICE, PARMENTIER, FABRICE BONNARD, ALBERTVILLE, FRANCE, O.N.U, FREDERIC BERGER






L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier de l'État de SAVOIE, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,


A Albertville un ''savoisien''



a refusé d'être jugé par la justice française. Lors de son audience, il a invoqué l'histoire comme défense, le fait qu'officiellement la France n'a toujours pas enregistré son annexion de la Savoie auprès de l'ONU. Mais la justice française l'a finalement condamné.

Regardez la vidéo, pour cela cliquez sur le lien suivant, merci:

http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/info/alpes/albertville--un-savoisien-condamne-65577407.html?onglet=videos&id-video=gren_1295422_2_SAVOISIENS_RE_GR000LH5_261020101759_F3


tot fred

A'rvipâ



mardi 26 octobre 2010

JUGE, JUSTICE, MAGISTRAT, CASSATION, APPEL, AVOCAT, FRANC-MACON, JERUSALISTE, CORRUPTION, AMIANTE, SORBONNE, CENSIER










L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier de la justice à la française, sauce jérusaliste-maçonnique oublieux de leurs idéaux, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,



Voici ce que propose MICHEL LANGINIEUX pour réformer la justice en FRANCE:

Un conseil populaire pour juger les juges.


Le problème majeur vient de fonctionnements selon des normes fragmentaires :

politiques, religieuses, sociales, médicales, individuelles, familiales, nationales, etc.

La magistrature ne semble pas trouver d'action qui soit globale, non pas morcelée

bureaucratiquement, juridiquement, en dépit de tous sens. Un jugement qui prenne

l'organisme humain dans son ensemble.

Un besoin d'activité saine incluant, la vue panoramique qu'exige la santé, refuse

les divisions, ces tiraillements entre actions discordantes, tempéraments opposés,

comme à Nanterre.

Nous en arrivons au point où il devient indispensable de juger "les larbins du pouvoir"

qui ne répondent jamais de leurs méfaits, pris par leurs doubles principes :

prétendre une chose, en faire une autre.

Ceux qui servent seulement qui ordonne, propageant par là un mal infini.

Ceux payés grassement pour ne pas travailler, dans la corruption que l'on constate.

Payés pour trahir leurs concitoyens, les foutre dedans, et pis, eux-mêmes et leurs enfants avec

(je pense essentiellement aux empoisonnements collectifs et à la Santé publique) !

Qu'ils répondent de leurs actes, de leurs forfaitures fonctionnaires.

Cette gabegie aura assez duré : conformisme, obéissance, imitation.

Pourquoi accepter des hordes de pervers autant inutiles ?

Le peuple ne serait donc pas capable de voir clair ?

L'essor d'un pays devrait-il être arrêté sur l'impunité accordée aux crapules en place ?

Combien de morts encore, combien de malades, combien de victimes,

devant un tel refus de recherche de vérité ?

Qui empêche Jean-Louis NADAL de répondre sur un "pourvoi en cassation" posé

par mes soins le 20 août 2007, au Procureur Général de la Cour d'appel,

et dont je n'ai aucune nouvelle ? Que signifie cette langue de bois ?

Cette surdité ? Cet immobilisme en Cassation rime à quoi ?

QUI impose aux juges de couvrir des ministres coupables de dégâts graves, si ce n'est eux-mêmes :

(ainsi, les 12 ministres dénoncés à la Cour de Justice de la République, sur la plainte de Maître JOISSAINS MASINI, et la mienne montant à 14, cernant 26 ministres "amiantés" en leur mentalité persistante, dont DSK, FABIUS, etc. Un chapelet.) ?

Certains juges les couvrent.

La loi passe après les jeux du monde et ses idiosyncrasies.

Ils couvrent le meurtre autorisé, les empoisonnements collectifs.

Ils couvrent des horreurs.

Ils obéissent au doigt et à l'œil.

Ils ont couvert ... le sang contaminé : "C'est rien".

Ils couvrent Monsieur PASQUA : "Rien du tout".

Pitoyable.

L'image de la corruption de ce petit pays puéril.

Certains magistrats ne jugent pas : ils participent à la gabegie.

Payés pour entretenir une incurie qui ne veut pas changer.

Ils ne connaissent, ni ne pratiquent, le verbe "AGIR".

Quand une affaire devient grave - comme un génocide, ou les morts d'amiante -

ils traînent des pieds pendant cent ans.

Mais pourquoi ? De qui sont-ils esclaves, si ce n'est d'eux-mêmes ?

BERGER, aurais-tu le temps et la force de créer un BLOG, un site, un havre,

un phare, où tout un chacun pourrait s'exprimer, se renseigner, pétitionner,

questionner les pions dangereux qui ont fichu la République Française en l'air,

la transformant en Marianne la putain ?

Réponse: Oui, il y a l'Écho des Montagnes, ouvert à toutes et à tous (ndlr)!

Que l'inutilité perverse soit expulsée.

ASSEZ de crapuleries.

Mon 4ème appel "pour sauver des personnes à Censier la Sorbonne Nouvelle",

a fait sauter le couvercle du sens : trop c'est trop. Le ridicule ne les achève pas.

Considère :

Le 21 octobre 2010.

Non seulement trois ronds-de-cuir de la chambre 7/2 osent proclamer :

"Mais nous, nous n'avons pas été récusés", en choeur innocent, répondant à ma requête,

mais ces trois juges persistent dans la raison même pour laquelle je les récuse :

le morcellement de l'intégralité d'un drame sanitaire qui perdure depuis 14 ans.

Est-ce de l'immaturité, de l'automatisme, du manque de discernement,

de l'inexistence puérile ? Une surdité crasse, sous le joug ?

Sont-il pris dans des rets ?

Où trouver cette "recherche de la vérité" demandée par le Code de Procédure Pénale ?

Pas chez ces truqueurs.

Une recherche demande de la liberté !

Comme les professeurs de Censier qui peuvent tout se permettre, ils sortent

du même moule : la conformité.

Satanée impunité.

Sacrée pourristrature.

Et personne ne bouge ...

Certainement pas le Président de la République.

Le crime sociétal, dès lors, perdure, pour combien de siècles encore ?

Personne ne l'arrête, il n'y a personne.

"Aux armes ! Peuple ! Besoin de récurer la fosse" !

Nous arrivons au point du "NIET" total. Je ne ne suis pas seul à le dire.

Que les juges soient jugés par le peuple. Un autre son de cloche !

Pour ce qu'ils font, noir sur blanc.

Leur incivisme. Leur immoralité.

Qu'ils dégustent le fruit de leur malhonnêteté.

Qu'ils se réveillent par la force du Peuple.

"Peuple, un besoin impérieux de toi pour évincer les crabes !"

Michel Langinieux



Voir la vidéo


BENOIT XVI, VATICAN, ISRAËL, BIBLE, PALESTINE, TERRE PROMISE,

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !

par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier de l'occupation de la Palestine, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Le Vatican accuse Israël d’avoir détourné des écrits de la Bible

Publié le 25-10-2010


Le Pape Benoit XVI reproche à Israël de détourner des écrits bibliques pour justifier les injustices faites aux Palestiniens.

Le pape Benoît XVI (3ème g) s’adresse aux évêques, lors du dernier jour du synode pour le Moyen-Orient, au Vatican, le 23 octobre 2010.

Israël ne peut pas s’appuyer sur le terme de « Terre promise » figurant dans la Bible pour « justifier le retour des juifs en Israël et l’expatriation des Palestiniens ». C’est ce qu’a déclaré samedi le Vatican qui explique qu’il « n’est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices ».

Le synode pour le Moyen-Orient, réuni par le pape, demande qu’il soit mis fin à l’occupation israélienne des « différents territoires arabes ». Il dénonce les lourdes conséquences du conflit israélo-palestinien sur toute la région, et surtout – écrivent les responsables catholiques – sur le peuple palestinien.

Les évêques du Moyen-Orient appellent la communauté internationale à faire appliquer les résolutions des Nations unies de façon à mettre fin à l’occupation israélienne des territoires arabes. Plus encore, ils reprochent à Israël de recourir à des positions bibliques, pour justifier les injustices faites aux Palestiniens.

Devant la presse, un évêque a déclaré : « On ne peut se baser sur le concept de Terre promise, pour justifier aujourd’hui le retour des juifs en Israël, ou l’occupation de la Palestine ».

Les réactions courroucées du gouvernement israélien ne se sont pas fait attendre. Mais elles ne pourront empêcher les langues de se délier.

On ne peut réduire la planète entière au silence et surtout pas votre journal L'ÉCHO des MONTAGNES!

CAPJPO-EuroPalestine

lundi 25 octobre 2010

RETRAITE, SAVOIE, CHAMBERY, CASSEURS, JEAN-LUC MELENCHON,CHAMBERY, F.F.O., ORANGE, SAVOIE,



L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier des retraites et des casseurs, écoutons JEAN-LUC MELENCHON, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,



Voici ce qu'écrit JEAN-LUC MELENCHON sur son blog, que je vous invite à regarder:
http://www.jean-luc-melenchon.com

J'en reviens aux casseurs et aux mystères qui les entourent.

Les casseurs ! Figure récurrente des fins de manifestation. Toujours là à point nommé pour faciliter les bonnes opérations de propagande sécuritaire et dénaturer les mouvements sociaux qu’ils parasitent. Leur présence et leurs activités, sans rime ni raison, suffit à montrer qu’ils ne sont là que pour provoquer les désordres qui servent de prétexte à créer l’ambiance sécuritaire sur laquelle compte cette équipe en perdition pour se maintenir à flot dans les évènements. Nous sommes très nombreux à être très troublés par ce que nous avons vu. Un récent exemple m’a confirmé dans l’inquiétude que j’exprimais dans une précédente note après avoir croisé une de ces étranges colonnes de gens en blousons, sac à dos et sweat trop propres, encagoulés jusqu’aux yeux, organisant des saccages méthodiques. Mardi, à l’heure de la manifestation, tandis que nous installions les points fixes où notre Parti organise ses distributions de tracts, un étrange manège se fit autour des nôtres, place Denfert Rochereau. Passaient et repassaient des groupes de deux trois personnes en cagoules qui prenaient des autocollants. Ils tentèrent de nous confisquer un drapeau du parti. Etrange look. On leur demande de rendre les autocollants dont ils se sont affublés, on fait monter des renforts de notre service d’ordre depuis l’autre point fixe, avec des consignes de fermeté. Eux nous rient au nez. Ils s’éloignent enfin, à mesure que les nôtres se font plus nombreux autour d’eux. Un camarade les suit en se fondant dans le décor. Il voit l’un des bizarres sortir un talkie-walkie de sa poche…. Très étrange. La consigne est de filmer dorénavant et de photographier. La capture serait utile. Et la mise hors d’état de nuire aussi, évidemment. Dans ce cas il faut s’assurer d’abord d’avoir correctement isolé le bizarre ou de couvrir correctement l’opération. La vidéo qui circule sur le net montre comment quelqu’un qui empêchait un « casseur » de démolir une vitrine a été sauvagement agressé par d’autres « bizarres ». Tenez-vous le pour dit. Une capture significative serait évidemment une démonstration accablante pour les instigateurs de ces saccages.

Aurélien L., de Savoie, adresse au siège du parti, avec des photos à l’appui, dont je publie un exemplaire, ces quelques lignes qu’il titre « De l'usage de la violence dans les conflits sociaux ». Elles résument bien la perplexité qui nous gagne tous face à de tels spectacles. « Dans toute enquête criminelle, écrit Aurélien, on commence par se demander : « à qui profite le crime ? ». Brusquement à l'approche de la sixième journée nationale d'action contre la réforme des retraites il y a des violences. Alors que pour les cinq précédentes, tout était calme. Bizarre. Bernard Thibault appelle au "dialogue". Eric Woerth répond : "le temps du dialogue est terminé, il y a de la violence, il nous faut la combattre." [France Info, 19/10/2010, 19:00] Il faut faire un dessin, ou tout le monde a compris ? » Puis, Aurélien donne son témoignage direct. « Chambéry 19/10/2010, 18h00, avenue De Boigne, des jeunes encagoulés jettent des pierres sur un cordon de robocops (CRS ou gendarmes mobiles). Ça dure un bon moment… Puis trois des ces jeunes, l'instant d'avant les plus hardis à jeter des pierres, remontent un brassard orange sur leur manche droite, foncent sur l'un d'entre eux et l'immobilisent. Remarquable coordination car immédiatement surgissent une dizaine de robocops qui protègent le groupe. Et devant les commerçants médusés, on voit trois jeunes encagoulés embarquer un de leurs potes sous la protection des robocops. Sur la photo jointe, un de ces "brassards oranges", sweat à cagoule gris et bandeau noir, APRÈS l'interpellation ci-dessus racontée. Petite parenthèse : Je me trouvais là pour montrer à un petit jeune comment les choses se passent. En gros j'étais un peu dans le rôle du vieux mustang qui montre à un jeune poulain quelle herbe ne pas brouter. Avec un peu d'expérience et les policiers étant si prévisibles, je savais où me mettre pour montrer, en toute sécurité, la fameuse scène à mon jeune protégé. Merci aux policiers d'avoir été fidèles au rendez-vous. Sans quoi la leçon n'aurait pas été complète. Posons la question de la poule et de l'œuf, ou de la déduction politique logique : les mecs en brassard orange, ils entraînent quelques écervelés pour provoquer les violences dont le gouvernement a besoin pour casser la protestation contre une réforme injuste ? Ou sont-ce de gentils policiers "infiltrés" pour arrêter de vilains et bêtes "casseurs" ? En tous cas, je vous le dis, ces "casseurs", ils tombent chaque fois rudement bien pour arranger les affaires d'un gouvernement désapprouvé par 71% des Français sur ce projet des retraites, mais certainement approuvé par une majorité pour "maintenir l'ordre". NB : Pour sembler "maintenir l'ordre" et rassurer les citoyens, encore faut-il qu'il y ait désordre … non ? … ».

En effet. Comme tout cela n’est pas isolé si j’en crois ce qu’on me dit, j’invite à faire ce qu’il faut pour parer le coup que l’on veut nous porter. Filmez, photographiez, publiez sur les réseaux sociaux. C’est notre meilleure protection. Et c’est une façon de faire vivre dans l’esprit public le contre poison à la propagande gouvernementale qui amalgame notre mouvement à ces actions des casseurs.


Voila le blog de JEAN-LUC MELENCHON exprime bien ce que les SAVOISIENS subissent depuis l'occupation des Français en terre sacrée de la SAVOIE millénaire.

Amis savoisiens qui reconnait ce policier?

TOT DRET

A'rvipâ

VIVE LA SAVOIE

RETRAITE, MELANCHON, EVA JOLY, POLICE, JUGE, ERIC WOERTH, LILIANE BETTENCOURT, SAVOIE

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier des retraites et de l'affaire ERIC WOERTH-BETTENCOURT où EVA JOLY ACCUSE, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Il y a le dossier des retraites et ses manifestations du Peuple, qui a compris que l'article 13 des Protocoles de TORONTO, lui tombé dessus.


POLITICHIENS, n'oubliez pas ceci:


"VOX POPULI, VOX DEÏ"

Alors ne votez plus U.M.P. aux prochaines cantonales et présidentielles.


L'ECHO des Montagnes a suivi de prêt les manifestations et a constaté que parmi les casseurs il y avait des djeunes et des moins djeunes.

Les djeunes étaient arrêtés par la police et les moins djeunes non.

Vous ne trouvez pas cela louche?


Voici des réponses à la bonne question posée:

-- L'analyse de Mélenchon rejoint celle de Jean-François Herdhuin, ex-commissaire de banlieue qui décryptait en ces termes les images d'une manif du 17 octobre : «Pour moi, l'homme à la matraque, on dirait un policier. Mais je ne suis pas sûr à 100%, car son comportement est anormal, il s'isole dans la foule»
(article intitulé Maintien de l'ordre en manif, le décryptage d'un commissaire, paru dans Rue89).


--écoutez la vidéo de MELENCHON:






Mélenchon accuse la Police de se déguiser en casseurs !
envoyé par 54fiorentino54. - L'info internationale vidéo.

Maintenant écoutons EVA JOLY:

L'eurodéputée d'Europe Ecologie a estimé dimanche sur France Info que le parquet général de Versailles et le procureur Philippe Courroye, qui enquête sur l'affaire Bettencourt, étaient "complices", leur objectif commun étant d'empêcher la vérité d'émerger concernant Eric Woerth.




Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Voila ces 2 affaires sont liées et elles prouvent la dictature et le pourrissement avec décomposition avancée du régime français que la SAVOIE a raison de quitter.

DRÊT-HIÔT


AMIANTE, MICHEL LANGINIEUX, , VIVIANE REDING, RETRAITE, GENOCIDE, JUGE, CANCER, CENSIER LA SORBONNE, ECHO DES MONTAGNES, PIERRE ROCHE,


L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier de l'amiante, révélé et défendu bec et ongle par MICHEL LANGINIEUX, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !




Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Michel Langinieux
8, rue Édouard Detaille,
75017 Paris.
Tel : 01 42 67 22 62

Paris, le 25 octobre 2010

MORTS D' INNOCENTS IMPOSÉES PAR AUTORITÉ JURIDIQUE

VOEUX PIEUX AUX JUGES DE CE PAYS

Laisser crever d'amiante des humains par centaines de milliers, sans qu'aucun employeur ne soit
jamais mis en prison, ni aucun empoisonneur arrêté... sur cent ans : c'est quoi, Juges ? Une patrie
fratricide sur inexistence encrassée ? Ce mépris de la vie humaine.

Déliquescence et maladies mentales s'enlisent ici dans des affaires de sang contaminé et de vin
plombé (le saturnisme, sous ses divers aspects). Régalez-vous Juges. Faites durer !
La cocagne offre sa piètre ignorance sur des habitudes, traditions, et langages rapaces. Plus. Et
plus d’ automatisme.

L'on tue à bon compte en France. Jamais assez, ni aussi facilement.

Nous croupissons sous le joug d'armada de bureaucrates, de vrais Gremlins. Ils se croient tout
permis. Ils ne savent, hélas pas, ce qu'ils font, coincés par force propagande. Conditionnés. Et
s'ils le savent, cela en dit long sur qui ils sont.
Personne ne les réveillera, le refus juridique oblige : « Un siècle de carte blanche. Comme il
vous plaira ». D'où les dégâts. Des morts comme s’ il en pleuvait.

Qu'une Fac meurtrière s’ obstine à mentir, tricher, tuer, casser, salir et couvrir, puis persiste avec
ses signatures sur fausses écritures et détournements de fonds publics à des fins fallacieuses,
simplement parce que la justice "attend, depuis quinze ans, qu'une victime porte plainte pour
pouvoir agir". C'est quoi, ce déni du sens ?
Une maladie mentale cul-cul pralinée, état pur ?
Une raison valable pour laisser trucider ? Encore une ?

Qui sortira du bois dormant de pareil faire semblant contre des personnes en danger, et d'autres
disparues ? Le faire semblant des juges : Olivier PERRUSSET, Nicolas BONNAL, Michèle
VAUBAILLON, Joëlle LACKMANN, jusqu’ au « 88 », ce double infini d’ incivisme.

Pis encore : l'invincible incurie, incrustée.
Quoi que l'on dise ou prouve, quels que soient les chiffres, témoignages, réalités criantes, pertes
irréparables, une pourristrature non avenue, inutile... attend. Quoi ? Une vache à traire ?
GODOT ?

Si, par hasard, GODOT se pointe, le voilà bon pour... "la correctionnelle" !
On tourne autour du pot.

ASSEZ de jugements rendus par vous, Juges repus de refus systématiques.
Qu'on ordonne les jugements du peuple : LES ASSI SES !

Outre les milliers d’ ordonnances sans notifications requises, incomplètes, qui dérapent
indéfiniment sous leurs façons déloyales de berner les malades, les familles et l'ensemble des
victimes.
Par procrastination et l’ absence imposée de réponse. Je dénonce :

Le cas de celui qui, sur son ordonnance de non-lieu se voit privé de recours en violation d'un principe
constitutionnel fondamental, devrait être d'emblée motif de cassation. Non ? Mais non pas. On ergote.
La cassation, elle-même, absente, ne répond pas. Elle suit son cours.

Les formes de la notification sont, pourtant, requises par la loi, n'en déplaise à ceux qui ordonnent le
contraire.

Car si personne ici ne connaît l'équilibre CONSTITUTIONNEL, c'est par un fait exprès : personne n'est
informé des délais et recours.
Dans une ignorance volontairement imposée par le pénal, nos concitoyens continuent à dormir sous une
mainmise qui masque l'obligation législative établie.

Personne, sous ces usages, ne peut rien dire ni réclamer, ni même s'exprimer, puisque démuni d'une
information essentielle : les formes utilisées ! Le droit de s’exprimer. De se défendre !

Telle imposition au silence totalitaire résulte en apathie publique.

L'apathie publique n'est pas la paix publique, mais une façon inconstitutionnelle de cacher la réalité, de
couvrir la loi et l'ordre public. Ce que pratique la Sorbonne Nouvelle.

Ce déni de justice regrettable se trouve en contradiction Constitutionnelle avec la Cour européenne ;
contraire, de plus, au principe du contradictoire. À l’ article Premier du C.p.p.

La France se voit privée de sa Constitution par des magistrats de cassation et leurs associés sbires.

L'ordonnance de non-lieu sans notifications requises ne fait pas courir le délai d'appel (Art. 183 C.p.p.).
Le jugement n'est pas exécutoire et le tribunal ne peut statuer au fond (Art. 507 du C.p.p.).

Nos autorités avec grandes difficultés à respecter lesdits articles veulent empêcher tout contrôle et contestation.
De quel droit ?

Cette carence de document judiciaire soulève force points :

- Mépris des droits du citoyen.
- Mainmise sur le peuple, maltraité par cette non-application délibérée de la loi.
- Autorité judiciaire infirmant l'action, imposant l'incapacité d'exercer tout recours.
- Manque délibéré d'intention d'informer.
- Impossibilité pour le requérant de contribuer, de contester.
- Protection et nécessité du Législateur nié.
- Délai constitutionnel qui ne court jamais.
- Volonté d'éviter toute contribution citoyenne.
- Absence d'invitation vers l'autorité supérieure près laquelle le requérant peut réclamer.
- Manière pratique de se débarrasser du réclamant.

- On classe !
- Tout est réglé. Tout se tait. Moins de travail : encore une belle journée.

- Qui y gagne ?
- Qui y perd ?

Que se sachent donc ouvertement, les abus autoritaires d'une Nation sous-développée en
conscience, dite "des Droits de l'Homme".

Que les victimes témoignent. Que le peuple décide ! Car seuls "les spécialistes et officiels qui
savent" ont droit à la parole. C'est dire ! Les « Rapports parlementaires et ceux du Sénat » sur
l'amiante offrent un parfait exemple, noir sur blanc, des états généraux d'un immobilisme décrit
par les experts et officiels qui en font partie. En bloc. À lire, absolument.

Il y a 700 ans déjà, 120 respectables juges de l'Académie de Paris furent saisis pour faire griller
une bergère qui avait des pouvoirs. Ces pouvoirs devaient déranger leurs majestés qui n'en
montraient guère. Sauf pour tromper, tronquer et saccager. Sous bénédiction, absolution, et
rédemption. Sacré bloc. Sacré procès.

Le pli fut pris. Les 120 juges aussi. CAUCHON oblige.
Toujours présents, hélas. Pour toujours enchâssés dans la même mentalité.

Quant aux avocats, avant de parvenir à en découvrir UN bien réel (concerné par la santé, la sécurité, et ne sortant pas d'un "même moule adopté"), j'en ai obtenu une vingtaine - patelins en diable, désignés ou constitués - dispensés d'éthique. Indisponibles à l'urgence. Indifférents aux crimes autorisés. À qui trahira autrui au summum de son manque de parole et d’ intégrité. Absents au sens d'une mission sanitaire énorme ou de protection sur la capitale plus d’ une décennie !

Corinne LEPAGE, désignée avec son accord par le Bâtonnier, pour défendre Censier devant
la Cour Administrative d'Appel de Paris, ne m'a pas envoyé un mot en cinq ans et demi. Vrai !
Cette "écologiste" prêchi-prêcha tout va, laisse mourir une Fac en plein Paris sans en être
autrement dérangée. Qui la réveillera, elle et ses 25 collègues de cabinet ? Le Grand argentier ?

Bernard FAU décide de ne pas plaider le lundi de Pentecôte 2005. Mais le Vice-Président
Olivier PERRUSSET et l'avocate WILLIÉ de la partie adverse s'y trouvent, eux, en 31e chambre.
Et comment ! Deux millions de personnes exposées. Des malades, des morts en perspective.
Maître FAU promet : "Une petite note suffira". Jamais vue, jamais pondue, la note. Ce "conseil"
absent n'a pas plus d'écoute que de compréhension, que de compassion, manifestement. Il en
profite pour m'insulter au téléphone. Son côté prima donna n'a pas supporté que je me défende
seul par écrit, pour remplacer son inexistence en la matière.

Devons-nous nous écraser devant un statu quo aussi statique ? Pourquoi tel corporatisme
rétrécissant, révélateur d'incivisme ? D'emblée, la nécessité d’ un clan, d’ une clique, d’ une
troupe. En bloc. Une tribu pour suiveurs aux ordres. Des encadrés décident du dernier cri. Plaisir
que de participer au rucher quand on ne pense pas soi-même.
À la niche. Aux ordres ! L'autorité dixit !
À la laisse, à la lèche.

Plus fort encore : nos Gilles de RAIS fonctionnarisés - petits et hauts - participent pour s'assouvir, à des rituels de viols et tortures, non sur eux, mais sur des enfants. En groupe. Ces boucheries dissimulées par une justice achetée (le monde particulier de Pierre ROCHE, Président des chambres à Montpellier, salement assassiné et promptement incinéré) : c'est quoi, Juges ?
Ces trafics se pratiquent en familles politiques, maçonnes, sectaires, ou autres : des massacres
monstrueux.

DE MALADES MENTAUX, tarés.

DE MONSTRES SOUTANÉS, dépravés.

D'ASSASSINS RESPECTABLES ENSEMBLE, se régalant.

Qui arrêtera ces atrocités et meurtres porcins d'enfants sacrifiés, éludés par une pourrissable
strate si peu juridique, sans l'apport du droit assidu, sans quiconque pour garantir ce droit ?

Pris et frits, certains de ces magistrats tremperaient alors, dans leur ignominie.
Il nous faut le PEUPLE !!!
Non pas. On couvre les saigneurs de jeunes vies.

Comment vous transmettre des vœux pieux devant tant d'inconscience ? Et quels
vœux ? Faire sauter la baraque ? Désinfecter la fosse aux faux derches, fausses données,
calembredaines, serpents sifflants ... ? Qui s’intéresse à la protection ici ?

Considérez la sidérante amiante : l’ horreur perdure depuis 117 ans, sans attention ! Pourquoi
diable autoriser tels empoisonnements collectifs après la fameuse loi « contre les poussières » du
12 juin 1893 : L'État se doit de protéger.
Il fait l'opposé, l'État. Il se moque, l'État, de la loi. C'est nous, l'État. Nous, contre nous.

Nonobstant sept siècles à ronfler en bloc, dans un seul bénitier.
Suivant l’ embrasement d'une bergère guerroyant.
Automatismes et machinations s'enchaînent, comme courent les délais oubliés, non notifiés ...

Des néoténies d'inutiles responsables d'empoisonnements du sang contaminé, du nuage de
Tchernobyl sur ses irradiés, de 85.000 enfants atteints de saturnisme, d’ un million de victimes
des vaccins de l’ Hépatite B, ces coagulations de moucherons incapables de voler, les ailes
rognées, c'est quoi ces tarés s'imposant, Juges, vous sous le joug ?
C’ est quoi, les professeurs de Censier ?

Ni justice ni police n’ agissent pour l'invisible santé. Personne, ici, ne croit à l'invisible : c'est
commode, l'ineptie. Pendant que nos foules, prêtes pour le couperet, se conservent ignares
sous la férule hypnotique. Car si l'invisible ne se voit pas, il se prend d'assaut, en passant. Plein
la gueule. Plein les poumons. Plein les artères. Plein les cellules souches. Pour de l’ argent,
comptant.

L'affaire Censier, longuement précisée quatorze années durant aux tutelles administratives des
pouvoirs publics et politiques - Renseignements Généraux, Préfecture de Police - médicaux,
académiques, religieux, aux associations nationales dites "des victimes de l'amiante", qui
ignorèrent délibérément l'APDA-CGT, l'ADVA-CGT Lesieur, l'ADVAC-CGT SRD (ex BP) de
Dunkerque, CENSIER LA SORBONNE NOUVELLE, NECKER, la MAISON DES SCIENCES
DE L'HOMME, et autres, dénonce la dégradation et le népotisme qui régissent un système sourd
sans éthique.
Un satané bloc.
Le choc.

Du ciment armé que nos troupeaux persistent à perpétuer. Tuer ! Dieu sait s'ils sont sûrs de
leur fait. Une contrepèterie criminelle se cultive abondamment ici, de Fac en maternelle. Le
procureur aidant.

Sans personne pour rectifier.

L'avocate des assassins de Censier gagne largement, depuis avril 1998, sa vie sur celle des
victimes passives : riverains, étudiants et usagers. Des centaines de milliers d’ euros. La France
le permet, sur des décès pour 40 années. La saleté se défend avec sa marque distinctive, faisant fi des invalides, des terrassés.
Merci Jean-Claude MARIN ! Pas gêné, ce procureur de la République qui se régale sous les
projos : « L’ action publique est éteinte » (sic). Et lui est quoi, Juges ? Un symbole ? Une réalité ?

Faut-il se taire, et faire bloc comme tout le monde ?
Où s’ en féliciter, comme l’ actuelle présidente LEMARDELEY, cheftaine de Censier ?

Depuis 1964, l'on tue en Sorbonne Nouvelle - l'amiante tue - sans qu'aucun personnel ne bouge.
Parce qu'il n'y a, à l'évidence, personne.
Les officiels se taisent, les érudits se taisent, les professeurs se taisent. 88 juges se taisent, 30
ministres dont Valérie PÉCRESSE, deux chefs d'État, et un quartier entier. Tous au courant.
Si je n'étais miroir et témoin gueulant, personne ne saurait qui est Madame Jacqueline
SUZZONI, morte de cancer à Censier en avril 1995 dans un silence général, universitaire.
Même sa famille se tait. C’ est dire !
C’ est du passé !!! Passez, passez, muscade ….
« Taisez-vous ». « La ferme ». « Crevez. En silence ».

Touchée à la plèvre, maladie spécifique due à l'amiante, cette technicienne recevait les étudiants
au 5e étage, au "CAVI". Elle symbolise ce qui se fait dans cette Faculté.
Faculté vient de "facere" faire.
Pour cette Sorbonne primaire, faire du mal en prétendant le contraire, sous un faux intendant,
chef de service pendant 30 ans.

Le manège infernal du site Censier tourne autour de cet intendant fantoche, à la retraite depuis
juin 2010, qui n'en fut pas un, car sans ses diplômes. Compensant ses incapacités par des jeux
de pouvoirs. Personne pour l'arrêter. Jamais. Ce chef de service Agent Hygiène et Sécurité fit
ouvrir les gaines techniques interdites - désespérément mortelles - sans précaution, pendant
25 ans. Parole ! Niveau pathologique d’ un pays régi par une absence de sens et des Droits de
l’ Homme, par des niais ayant nié la vie.

Pays d'opérette. Personne n'y prend responsabilité. Pays de frime. Pas un pour soutenir l’ autre.
Pas un inspecteur du travail : merci Monsieur SINIGAGLIA, inspecteur du 5ème !

L'on y tabasse des mômes pelant de froid sous Notre-Dame blanche et muette ! Entre la Saint-
Nicolas et Noël 2007. Un cadeau. Un beau cadeau. La police les prive de leur dernier support
vital, leurs tentes !, à moins 3°. Vi ! Pendant que le représentant de 60 millions de muets,
français, se fait sacrer - consacrer - chanoine par une sommité pomponnée qui, elle, en dirige
800. 800 millions de muets aux ordres divins. Ses fidèles. Un paquet.
860 millions de silences, dès lors, pour deux autorités papotant « chiffres et spiritualité ».
Mais point des petits crevés.
C’ est cela l’ horreur, Juges. Je vous les dis.
S’ il n’ y a plus aucune tente à Paris, l’ actuel chef de l’ État s’ écrase, lui, devant celle du Colonel
KADHAFI. Une carpette devant l’ argent, mais point devant les gens.

« QU'I LS CRÈVENT, LES GENS ! » I CI BAS, ON SACRI FI E. PLUS, PLUS, ET PLUS !

La tyrannie inhérente assène assidûment ravages, génuflexions, incivisme et laïcité. En bloc.
Avec ses chapelets.

Plus fort : la Sécurité de la ville (la jeune police sous la Direction de la Prévention et de la
Protection de la Mairie de Paris), se tient depuis 10 ans maintenant, face à un des lieux lesplus pollués d'Europe, rue Santeuil, Paris, V e, France. Truffé d'amiante. Lieu où l'on ment
officiellement sous 6 km de poutres de fer floquées au cancer de CENSIER la SORBONNE.

Cette « Sécurité » pourrait accomplir une énorme prévention pour tous, pour son quartier.
Mais elle se tait, « aux ordres » du BIG BROTHER qui la paie pour tenir immobile sa Direction
de Prévention et de Protection, et encaquer une mortelle insécurité dans la Fac et le quartier.

Sous les sceaux et Barons de Paris et du V e, du Maire TIBÉRI, cette « Sécurité » peu banale étale
son indifférence envers nombre personnes en dangers. Graves. Des millions d'exposés depuis
1964 : 50 000 par an. Au moins. Plus les passants.
C'est qu'elle nous laisse contaminer, la Satanée Sécurité, la SS d’ un État qui se doit de protéger.

Pays prôneur de prodigieuses leçons aux autres, qui s'empoisonne tout seul, mettant en péril
ses gens, ses enfants, saupoudrant du mercure dans les vaccins (!?), dans les amalgames des
dents (!?). Mais point dans les égouts, interdits d’ accès ! Dans les bouches, oui. Des pesticides
dans de l'eau pure (!?), injectant du sang sale pour de l'argent (!?). L'ARGENT AVANT LES
GENS, AVANT LES ENFANTS. AVANT, BIEN AVANT. On ne trouve à l'évidence, personne
officiellement pour voir, savoir, dire et juger. Chut, Juges ! C’ est un secret. Comme à Censier.
Pis : la fameuse « calamité mondiale » à éviter, n’ était que grippette porcine, peste de grippe A !

Ni un chat ni une ombre. Ici, on assassine. Détruits par des cochonneries à fric, les petits
s'écroulent, en douce. Les leucémiques nous strient les tympans, un temps, puis se taisent. Adieu,
adieu, les enfants. Ce monde n’ est décidément pas pour vous.

On ne peut tout de même pas tuer tous les enfants. Pour de l'argent, tant et tant. Mais si, ici.

30 millions de vaccins. Adjugés. Vendus. De force : chiffres de l'hépatite B. À quel prix ?
170.000 abîmés à vie. Un million de touchés, les cellules souches atteintes. Pas assez, Juges.
Plus ! Pendant qu'irradiations et nucléaire bombardent bien, l'air de rien. Abreuvez-nous de
pesticides, et faites-nous payer. Bien obligés. Niaiserie oblige.

Il crève de peur, ce petit pays d’ opérette replié sur ses apparences, ses prétentions, ses fuites, son
fric. Diplômé, ce vice à la mode, pétri de riquiqui. Même LA PALICE le dit.

Si bien que cette patrie apathique, franchouillarde - résistant à toute vérité, santé, bonté,
bienveillance - avec ses mises à mort exercées sur des innocents, récolte exactement ce qu'elle
mérite. Une absence totale de justice bien payée pour ne rien faire. Avec ce qui s'en suit.

TOUS MES VOEUX, SI RES JUGES
M AI S SUR QUEL FUTUR
QUAND L’HORREUR SEULE S'ASSURE I CI ?

Langinieux
Ce 25 octobre 2010