Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 31 juillet 2010

RSI, REDRESSEMENT JUDICIAIRE, SAISIE, COMMERCANT, ARTISAN, FAILLITE, NICOLAS SARKÖSY de NAGY-BOCSA,





L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!




Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans l'affaire pourrie du R.S.I..

Moi votre rédacteur en chef préféré, M.Frédéric BERGER, j'ai eu affaire personnellement aux es-crocs de la R.S.I . qui refusaient de payer une pension de droit.

J'ai donc mené mon enquête qui a aboutit: le patron du RSI est un R. V. ,de la famille d'un élu du département annexé de la SAVOIE et aux ordres de NICOLAS SARKÖSY de NAGY- BOCSA et copain-coquin avec le menteur et membre du club d'ALI BABA, un certain 600m² et le nominé est HERVE GAYMARD.

Le tout sous haute pression de l'opus deï, de la maçonnerie pas franche et du Crédit pas Mutuel, qui grâce aux bons soins de NICOLAS et de sa bande-gang de BERCY (LAGARDE des coffres vides, ERIC WOERTH, spécialistes des paris P.M.U, en français il faut lire à l'envers et cela donne U.M.P, donc P.M.U.= U.M.P), de l'opusien mal logé ,ami de PFLIMLIN du Crédit pas MUTUEL, c'est à dire de Vévé!

En effet le R.S.I est aux ordres de tous ces coquins-copains , donc détruisent sur ordre les commerçants et artisans honnêtes pour saisir leurs biens et s'enrichir.
Car entre eux il y a le sermon maçonnique et sioniste qui les lient, donc voila certains procureurs, certains gendarmes et certains juges aux ordres du R.S.I. qui lui même est aux ordres des pourris de politichiens sionistes maçonniques sataniques pervers et cela donne les faillites télécommandés aux tribunaux de commerce, aux tribunaux de Grande INJUSTICE et à la COUR des CASS (qui porte bien son nom)!!!!

Bientôt un livre paraîtra avec les noms des juges et des politichiens pourris, écrit par mon ami S.M.



Le prix de la corruption d'un juge est d' UN MILLION d'euros, argent pris sur les con---tribuables!

Depuis que le représentant du mouvement "REDRESSEMENT JUDICIAIRE POLITIQUE" a écrit à SARKÖSY de NAGY-BOCSA pour lui expliquer le système R.S.I, et depuis la réponse de ce dernier, jamais il n'y a eu en FRANCE, autant d'artisans, de commerçants en faillite, en redressement judiciaire et de suicides!

Voici la lettre pour preuve, avec les 3 points maçonniques sataniques pervers:


PARTI ANTISIONISTE, YAHIA GOUASMI, IRAN,SYRIE, HEZBOLLAH, HAMAS, PALESTINE, LIBAN, FINUL, FREDERIC BERGER



L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!



Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans les affaires de sionistes.


Voici donc le communiqué du Président du Parti antisioniste, MR YAHIA GOUASMI:



Grande-Synthe,


Le 29 juillet 2010
Menaces de guerre au Liban ?
Le Front de la Résistance au sionisme (Iran, Syrie, Hezbollah, Hamas) a gardé son
unité malgré les manœuvres et les intimidations d’Israël et de ses protecteurs (Obama et
Sarkozy).
Le sionisme ne supporte pas le Liban, pays où le Hezbollah a su conquérir
pacifiquement une majorité de l’opinion publique, y compris parmi les Chrétiens (alliance avec
le Général Michel Aoun). Voilà pourquoi, le Liban et le Hezbollah continuent à être une cible
privilégiée de Tel-Aviv et de ses serviteurs. L’objectif est clair : créer un climat de tension pour
ensuite en attribuer la responsabilité au Hezbollah et justifier une agression israélienne.
Ainsi récemment, des soldats français de la Finul (Force intérimaire des Nations Unies
au Liban) ont tenté de désarmer illégalement des membres supposés de la Résistance. La
population locale a repoussé les soldats, faisant deux blessés. L’affaire a été portée au Conseil
de Sécurité de l’ONU. Claude Guéant, Secrétaire Général de l’Elysée a dû présenter des
excuses au nom de la France. Toujours dans le cadre d’une stratégie de la tension, l’armée
française a procédé le 10 juillet dernier, à un important exercice d’évacuation de ses
ressortissants.
Par ailleurs, le Tribunal spécial pour le Liban, créé par le Conseil de Sécurité (dont on connaît
l’indulgence à l’égard d’Israël), s’efforce de lancer des accusations volontairement
provocatrices à l’encontre du Hezbollah, au sujet de l’assassinat de l’ancien Premier Ministre
libanais Rafic Hariri (assassinat dont les présumés coupables varient selon les besoins de la
politique de l’USraël). Enfin, la nouvelle Ambassadrice américaine à Beyrouth, Maura
Connelly, s’est rangée sur la ligne de George Mitchell, l’envoyé spécial des Etats-Unis au
Moyen-Orient. Le but est d’isoler le Hezbollah afin de permettre une agression israélienne, qui
sera alors présentée comme un conflit Israël-Iran par Hezbollah interposé.
On reconnaît là le procédé bien connu : Israël menace, Sarkozy relaie et amplifie la
menace et enfin Obama donne son feu vert à Tel-Aviv, tout en souhaitant la reprise des
négociations avec les Palestiniens… ! Cette politique est dangereuse, car on connaît la
détermination du peuple libanais à résister à toute agression israélienne. Le dernier conflit n’a-t-
il pas été une défaite militaire et morale pour l’entité sioniste ? La situation également est
dangereuse. En effet, une agression contre le Liban pourrait s’étendre à toute la région jusqu’à
l’Iran, véritable cible de l’USraël et de son complice Sarkozy.
Ainsi la France, pourrait se trouver entraînée dans une guerre aux conséquences
incalculables. Une guerre qui ne serait certainement pas celle de ces millions de Français qui se
débattent dans la crise économique, mais une guerre pour Tel-Aviv, voulue par son lobby
sioniste en France.
Le Président,
M. Yahia Gouasmi

NOËL BARBICHON, DO IN, SHIATSU, SANTE, EQUILIBRE, KI, QUEYRAS, C.N.R.S.,



L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous a déjà parlé
du shiatsu.

Clic sur le lien suivant pour te rafraîchir la mémoire:


LE SHIATSU


Maintenant je vous propose la méthode "DO IN" à faire chez soi par soi-même!

Regardez la photographie de la plaquette de la vidéo et clic dessus pour l'agrandir; si cela t'intéresse tu peux passer commande pour le prix de 20euros et tu auras la cassette.


Pour cela contact M. NOËL BARBICHON, maître diplômé de SHIATSU:
noel.barbichon@orange.fr

vendredi 30 juillet 2010

HERVE GAYMARD, ABSENTEISME, DEPUTE, ASSEMBLEE NATIONALE, SENATEUR, RETRAITE, CUMUL, INCINATEUR, ALBERTVILLE, DIOXINE


L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!




Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans les affaires d'HERVE GAYAMRD!!






Absentéisme des députés


'
Sur le site nos député.fr on apprend que 39 députés seraient sanctionnables pour leurs absences. Parmi ceux-ci Hervé Gaymard, président du conseil général de Savoie; président des poubelles, inaugurateur en chef des pistes inachevées, chef des pissotières, président de ci et de ca, pourvu que le DAUBé lui mette sa photo dans le baveux local, journal qui vit grâce aux subventions de Vévé qui tape dans la caisse des con--tribuables.
Absentéisme et mauvaise notation sont les mamelles de Vévé GAYMARD, issu d'une famille de collabo avec les boches.
Absentéisme de l'assemblée nationale à PARIS, c'est curieux pour ce faux catholique qui se dit croyant, car sa famille avec 8 enfants vivent à PARIS et ont besoin de leur papa pour les études, pour l'apprentissage de la vie.
Mais Vévé est déserteur des pupitres de l'assemblée mais aussi de ses responsabilités familiales, c'est un député indigne et un papa indigne!!!!!

Mais il a un atout: c'est un menteur:



Mais il a un atout joker, c'est un voleur, qui distribue l'argent des con--tribuables savoyards à ses amis clients les maires sous forme de travaux imaginaires, tels les routes à refaire, mais elles n'existent pas, et pourtant le crédit financier est bien inscrit sur les livres de compte du département.

Cela s'appelle: corruption, concussion, détournement d'argent public et vol!!!!!

Il a un atout c'est un hypocrite: il vient d'approuver le plan prison présenté par M.A..M, qu'il critique ouvertement dans ses réunions et aussi dans le privé, en la traitant de s.......!!!!!!


IL a un atout, c'est un assassin, avec la dioxine de l'incinéra-tueur d'ALBERTVILLE, avec son complice MICHEL BARNIER:

voir l'article: clic dessus:

INCINERATUEUR
DE GILLY SUR ISERE


Qu'a-t-il fait pour les Moines de TAMIE, assassiné à TIHIBIRRINE?

. Vévé encourt 353€ de retenu sur indemnité. David Douillet qui s’est récemment déclaré intéressé par un siège de ministre des sports encourt plus de 1400€ de sanction.

Avec tous ses atouts il doit être au minimum ministre en SARKOZIE ou je ne connais rien en politique.
CQFD

SAVOIE, SUISSE, INDEPENDANCE, ALLEMAGNE, BADEN WURTEMBERG, AUTRICHE, ITALIE, CÔME, VORALBERG, BERNE





Un Savoyard sur deux adhère au rêve d'une «Grande Suisse», selon le FIGARO INTERNATIONAL!!!!

Par Marie Maurisse


Commentant les résultats du sondage, Dominique Baettig, auteur de  la proposition, estime que «le modèle suisse fait fantasmer».
Commentant les résultats du sondage, Dominique Baettig, auteur de la proposition, estime que «le modèle suisse fait fantasmer».

La proposition d'un élu populiste helvète d'annexer les régions limitrophes de la Confédération, séduit les frontaliers.

Quand Dominique Baettig a proposé, en mars dernier, d'annexer à la Suisse ses territoires frontaliers, l'ensemble de la classe politique a doucement rigolé. Élu de l'Union démocratique du centre (UDC) - parti populiste majoritaire au Parlement -, ce psychiatre voulait autoriser plusieurs régions d'Allemagne, d'Italie, d'Autriche et de France à adopter le drapeau rouge à la croix blanche. Cette «Grande Suisse» comprendrait plus de 24 millions d'habitants. «Ce n'est qu'une farce, s'exclamait le député libéral genevois Christian Lüscher. Je n'ai rien contre la provocation, mais cette motion n'a rien de constructif.»

Mais aujourd'hui, à Berne, cette farce ne fait plus sourire. Un sondage paru dans l'hebdomadaire alémanique Die Weltwoche révèle qu'ils sont 52% dans le Vorarlberg (Autriche), 48% en Savoie-Haute-Savoie comme dans le Bade-Wurtemberg (Allemagne) et 52% à Côme-Varèse (Italie) à se prononcer pour cette intégration. Les jeunes et les électeurs de droite sont particulièrement enthousiastes.

Dans le quotidien populaire Le Matin , les habitants d'Annecy attirés par la Suisse louent cette «vraie démocratie», où l'on «respecte vraiment les salariés». Dominique Baettig jubile. «On m'a pris pour un allumé, mais les résultats sont là : le modèle suisse fait fantasmer.» Selon le Weltwoche, les sondés seraient notamment séduits par le système de démocratie directe, qui donne fréquemment la parole aux citoyens.

Pourtant si la centaine de milliers de frontaliers qui travaillent en Suisse et habitent en France devenaient suisses, ils perdraient les avantages financiers dont ils bénéficient aujourd'hui. Pourquoi donc voudraient-ils changer de nationalité? «Parce que le dernier village gaulois, c'est la Confédération helvétique, explique Xavier Comtesse, directeur romand du think-tank Avenir Suisse. Ici, il n'y a pas de dette, peu de chômage. Le système éducatif et celui de santé fonctionnent bien… Les Français sont attirés par cet eldorado. D'autant plus qu'ils sont victimes de la crise économique et de la crise européenne.»

«Acte politique inamical»

La Ligue savoisienne se réjouit des résultats du sondage. Même si ce mouvement promeut avant tout l'indépendance de la région, sa secrétaire administrative Évelyne Anthoine n'est pas hostile à «l'option suisse». «La Savoie est le dernier pays annexé par la France, en 1860, dit-elle. C'est très récent! Avant, notre duché englobait certaines parties de Genève, de Neuchâtel et du Valais. Les Suisse sont nos frères!»

Tel n'est pas l'avis de Bernard Andenmatten, historien à l'Université de Lausanne et spécialiste de la Savoie. «Certes, l'identité alpine est une valeur commune à la Suisse et la Savoie.

PARTI ANTISIONISTE, DIEUDONNE, LDJ, AMBASSADE, IRAN, GAZA, PALESTINE, FREDERIC BERGER, PRASQUIER, CRIF, JERUSALEM POST, HAMAS



L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!



Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans les affaires de sionistes.


Voici donc le communiqué du Président du Parti antisioniste, MR YAHIA GOUASMI:


Grande-Synthe,
Le 26 juillet 2010
Il faut redorer le blason du sionisme ...

Dans un article paru dans le Jérusalem Post du 12 juillet 2010 (quotidien israélien),
Prasquier, Président du CRIF se lamente sur l’indifférence de l’opinion publique française vis-
à-vis du prisonnier de guerre israélien Guilad Shalid.
Malgré le battage médiatique orchestré par le CRIF autour du « franco-israélien »
détenu par le Hamas, les Français ne semblent pas se sentir très concernés par ce « binational »
dont la seule et vraie « patrie » est Israël. C’est d’ailleurs en Israël, alors qu’il servait
Tsahal qu’il a été fait prisonnier et non pas en France, comme soldat de l’armée française.
Prasquier constate la « délégitimisation » de l’entité sioniste auprès des Français. Comme il est
loin le temps où tous les mensonges de la propagande sioniste passaient comme une lettre à la
poste ...
Aujourd’hui, sionisme et Israël riment avec spoliation de terres, avec purification
ethnique en Palestine, colonisation, Mur de la Haine et assassinats de dirigeants palestiniens à
l’étranger. En France, le symbole du sionisme c’est le CRIF avec une classe politique aux
ordres de ce lobby sioniste. Ce sont les milices du CRIF (Bétar et LDJ) qui font leur loi avec la
plus totale complicité de l’Etat. Tout cela est de plus en plus clair pour la majorité des Français
et on comprend aisément qu’il ne soit pas facile de les mobiliser pour une cause aussi injuste
que le sionisme et Israël.
Richard Prasquier propose par conséquent, une « reconquête » de l’opinion française
même s’il précise que cela sera lent et difficile. Et il propose d’utiliser ce qu’il appelle des
« passerelles », qui en bon français signifient trouver les arguments adaptés à ceux que l’on
veut convaincre. Bref, pour trouver des défenseurs d’Israël, on dira aux Français ce qu’ils
veulent entendre. Aux religieux, on parlera des valeurs universelles du judaïsme. Aux
islamophobes, on présentera le sionisme comme un rempart à l’Islam. Aux progressistes, on
fera visiter le dernier kibboutz. Et enfin aux ambitieux, on fera comprendre opportunités de
carrière qui s’offrent à eux s’ils sont du côté du lobby.
Par ailleurs, l’ennemi est tout désigné, il s’agit du « radicalisme islamique », autrement
dit tous ceux que le sionisme désigne ou désignera comme tels. L’objectif du sionisme en
France est en effet de cibler un ennemi suffisamment vague et terrifiant, pour cristalliser toutes
les peurs, tous les fantasmes et toutes les haines.

La perte de la légitimité d’Israël cause bien des soucis à tous ces sionistes installés en
France. Et cela se comprend aisément, quand on sait que désormais la disparition de l’entité
sioniste n’est plus un sujet tabou : la CIA en parle, et en Europe centrale on évoque le retour des
colons.
Voilà pourquoi, il faut s’attendre à une offensive sioniste sur le sol français. Cette offensive
sera à la fois « culturelle » (invitations à des colloques…) et, si nécessaire, musclée : la
provocation des voyous de la LDJ devant l’ambassade d’Iran et les menaces contre M.
Dieudonné ne sont peut-être que le prélude à d’autres actions… Le sionisme a toujours su
utiliser les divisions de ses ennemis.
Nous les attendons de pied ferme, sans vouloir présumer de nos forces mais en
constatant – et cela nous réjouit –, que Prasquier et les sionistes avouent être sur la défensive.
Nous le savions, mais quand Prasquier le reconnaît et s’en inquiète, alors cela confirme que
nous sommes sur la bonne voie !
Le Président, M. Yahia Gouasmi
Site Web: www.partiantisioniste.com

mardi 27 juillet 2010

AMBASSADE IRAN, PARIS, PARTI ANTISIONISTE, YAHIA GOUASMI, FREDERIC BERGER,

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!




Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans les affaires de sionistes.


Voici donc le communiqué du Président du Parti antisioniste, MR YAHIA GOUASMI:


Grande-Synthe,
Le 23 juillet 2010

Provocation sioniste devant l’Ambassade d’Iran à Paris

Ce mercredi 21 juillet vers 17h15, un groupe d’extrémistes sionistes de la LDJ a
manifesté avec la haine et la morgue qui les caractérisent, devant les grilles de l’Ambassade
d’Iran à Paris. Une fois de plus, la violence impunie s’exprime dans notre Capitale ! En plus des
injures et des calomnies habituelles à l’encontre de l’Iran et de sa politique, ces manifestants
s’en sont pris à l’humoriste français Dieudonné, dont le courage et la fermeté dans sa
dénonciation du sionisme et de ses représentants en France, ne sont plus à prouver.
Pourquoi cette organisation ouvertement raciste, considérée par le FBI comme un
groupe terroriste (Rapport du FBI 2000/2001), n’est-elle pas interdite et sanctionnée en
France ? A titre indicatif, au moins deux des suspects impliqués dans le meurtre de Saïd
Bourarach ont des liens avec la LDJ. Ceux sont également des membres de la LDJ, qui ont
agressé l’humoriste Dieudonné, le 2 mars 2005, jour de son arrivée en Martinique pour une
tournée. La complicité du gouvernement français envers cette milice sioniste impunie est
largement établie et les collègues du Commissaire de police blessé par arme blanche, le 7 avril
2002, en savent quelque chose.
Le lobby sioniste et ses milices établis dans notre pays, ont tout intérêt à envenimer les
relations entre la France et l’Iran. Cette provocation devant l’Ambassade d’Iran s’inscrit
totalement dans cette perspective. Il est intolérable que le Gouvernement français n’interdise
pas ce genre de manifestations contre l’Ambassade d’un pays avec lequel la France entretient
des relations diplomatiques depuis au moins 200 ans.
Le peuple français, qui ne nourrit aucune animosité envers l’Iran mais qui subit, dans
son propre pays, chaque jour davantage, les violences verbale ou physique des sionistes, ne peut
que condamner cette provocation. Espérons que cette provocation ne soit pas la première d’une
série d’autres provocations beaucoup plus graves, que les sionistes comptent effectuer sur le
territoire français.
Pour sa part, le Parti Anti Sioniste condamne les provocations de la milice sioniste
LDJ, exige sa mise hors d’état de nuire et présente sa totale solidarité avec la République
Islamique d’Iran, avec son Excellence l’Ambassadeur et avec tout le personnel diplomatique.
Le Parti assure également notre ami Dieudonné de tout son soutien.
Le Président,
M. Yahia Gouasmi
Site Web: www.partiantisioniste.com

PEDOPHILIE, ILLUMINATI, BILDERBERG, FRANC-MACON, SATAN, MARIE, FREDERIC BERGER, TINTIN, DUTROUX, OUTREAU, NOËL

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!




Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans les affaires de pédophilie!

L'ECHO des MONTAGNES vous a déjà parler de ce problème souvent:
clic par exemple sur:


PEDOPHILIE, la FRANCE et une MAMAN et son ENFANT

Dans cette vidéo regardez la censure:

PEDOPHILIE,PEDOCRIMINALITE,CORRUPTION,JUSTICE,GENDARMERIE

et

PEDOPHILIE,LE REVEIL DES MARMOTTES,SAINT QUIRIN,MOSELLE,ALLIER,

et

PEDOPHILIE, RESEAU,SAVOIE, FRANC-MACON, CANNIBALE,CANIBALISME,


et

PEDOPHILIE,CHARNIER D'ENFANTS, TORTURE d'ENFANTS, VIOLS d'ENFANTS, IMPUNITE, TRAFIC,RESEAU, TINTIN

et

PEDOPHILIE, SATANISME,SIONISME,FRANC-MACON,SACRIFICE d'ENFANT, OUTREAU,ILLUMINATI

Bon on continue avec ce témoignage américain qui prouve les dires de votre journal:

Une survivante d’inceste a révélé l’existence des Illuminati satanistes

Ce genre de témoigne n'est qu'un exemple parmi une multitude.

Celui-ci est même gentillet au regard d'autres que nous avons, et qui sont insoutenables...

L'affaire Dutroux, en Belgique n'est que l'arrestation (et encore, difficile !), d'un rabatteur de bas niveau et cache l'essentiel d'un trafic pour "honorables" personnalités de haut rang, voire de très très haut rang.

Ici, une religion est spécialement mise en cause, mais l'actualité nous a montré que les autres, dont la catholique, ne sont pas en reste, et que tous les corps professionnels sont concernés (spécialement de la politique, des affaires/finances, de la magistrature, des commissaires, de la santé, des médias...), d'où l'impunité* et l'omerta !

*A Toulouse, dans une affaire sordide de moeurs/meurtres, impliquant des personnalités, des médecins, commissaires, magistrats, ont validés pour des "suicides", ce que n'importe qui aurait identifié comme étant à l'évidence des assassinats patents.


Posted 24 juil 2010 in nouvel ordre mondial


Un contact américain a envoyé le commentaire suivant :


« Il y a eu de nombreux rapports dans nos bulletins de nouvelles locales également dans les années passées sur de la pornographie juvénile trouvée sur les ordinateurs. Ces ordinateurs appartenaient à des enseignants, policiers, juges et à plusieurs reprises des chefs religieux, certains d’entre eux participant à des ministères auprès des jeunes. Nous connaissons personnellement un homme qui a été condamné pour sollicitation d’un mineur par ordinateur. Il s’est exposé nu devant sa webcam devant un mineur de quatorze ans à trois reprises. Il s’agit d’une véritable épidémie. ».

Vicki Polin 31 mars 2009 par Henry Makow Ph.D.

Le 1er mai 1989, une « fille juive sympa », de 29 ans, est apparue dans l’émission Oprah et a dit que sa famille faisait partie d’une secte satanique qui remonte aux années 1700.

Bien qu’ils semblent être des citoyens honorables – avocats, médecins, agents de polices, etc. – ils s’engagent dans des rituels de sacrifices humains sataniques, l’inceste et le cannibalisme, souvent dans des synagogues. Ils boivent du sang et consomment des bébés.

Elle décrit les Illuminati qui sont originaires du mouvement frankiste du dix-huitième siècle. Jacob Frank, né Jacob Leibowitz (1726-1791) a mené une hérésie satanique majeure qui a secoué le monde juif. Ils croyaient que le Messie reviendrait si le monde se tournait complètement vers le mal, de sorte qu’ils ont encouragé toutes les licences sexuelles et le mal satanique comme le bien suprême. Financé par le cartel bancaire Frankiste Rothschild, ils ont perverti toutes les religions et les élites nationales en adoptant toutes les teintes religieuses et politiques. Ils ont pris le contrôle de la franc-maçonnerie et sont maintenant dans la dernière étape de l’établissement de leur gouvernement mondial aussi connu sous le nom de « mondialisation ».

Les mauvais traitements qu’a subi Polin sont un exemple classique de la façon dont les familles d’Illuminati – Juives et non-juives – traitent leurs enfants. Il est possible que George W. Bush et Barack Obama aient subi un traumatisme similaire, (comme Polin,) et souffrent de trouble de la personnalité multiple. Vicki est originaire de Chicago et il est impossible de dire combien de Chicagoans entourant Barack Obama font partie de ce culte satanique.

L’INTERVIEW D’OPRAH

Polin a dit à Oprah qu’elle avaient assisté à des sacrifices de bébés qui avaient été consommés afin d’acquérir du « pouvoir ». Ces bébés sont élevés dans la famille élargie dans ce but. Elle a dit qu’elle avait été violée à plusieurs reprises, et à un autre moment qu’elle avait avorté cinq fois à cause de rapports sexuels avec son père.

Polin a déclaré que sa famille était « très impliquée » dans ces pratiques. Sa mère fait partie de la « la Commission des relations humaines de la ville où elle habite, et elle est une citoyenne honorable ». Personne ne la soupçonnerait. Personne ne suspecterait ceux qui en font partie. Il y a des officiers de police. Des médecins, des avocats… »

« Je veux dire que pour le monde extérieur, tout ce que nous faisions était bon et droit, c’était pendant la nuit que les choses changeaient, que les choses s’inversaient.

Ce qui n’était pas bien devenait bon, et ce qui était bien devenait mal. C’est ce qui contribue à créer chez certains d’entre eux des personnalités multiples.

La thérapeute de Polin, Tina Grossman, était sur le plateau de l’émission mais ses interventions ont été supprimées des vidéos disponibles sur YouTube. Elle a dit à Oprah qu’elle avait traité plus de 40 survivants en provenance d’un grand nombre d'États et du Canada. Ils ne se sont jamais rencontré et pourtant disent tous « exactement les mêmes choses. »

Mme Grossman : ils décrivent des rites identiques, exactement comme, puisque je suis juive, si vous alliez à New-York ou en Californie et décriviez une Séder dans un état ou un autre et, en tant que juif, vous le reconnaîtriez. C’est le système de croyance dans le mal et la puissance que vous donne le mal, et il y a ces rituels bien précis, et ils sont très similaires chez tous les survivants.

Oprah : Je vois, mais je suis très surprise parce que la foi juive est la foi juive. Et l’adoration du diable ne fait pas partie de la foi juive. Je veux dire, les juifs n’adorent pas le diable.

Mme Grossman : Mais avant qu’il y ait le Christ, et avant qu’il y ait un système de croyance en un Dieu unique, il y avait le paganisme – et il existe encore dans le monde, et dans de nombreuses cultures, on trouve encore la croyance qu’il y a de la force et de la puissance dans la consommation réelle de chair humaine ou animale.

SUITES

En dépit du fait que tant Vicki qu’Oprah ont dit à plusieurs reprises que ce comportement n’était pas typique de la plupart des juifs, le B’nai B’rith-ADL ont accusé l’émission d’être « antisémite ». Oprah a fait amende honorable et a évidemment été pardonnée. Vicki a été arrêtée dans la rue et on lui a dit que son témoignage provoquerait « un nouvel holocauste. ».

La réponse de Vicki a été que le rejet de ces crimes s’apparentait à du négationnisme. En Juillet 1989, elle a rédigé cette déclaration et l’a envoyé à tous les intéressés :

« Notre société croit au mythe selon lequel les juifs ne peuvent pas être pédophiles, ou maltraiter leurs propres enfants. Il s’agit d’un « MYTHE », ils maltraitent les enfants. Il y en a même qui pratiquent le cannibalisme, et effectuent des sacrifices humains. Croyez-moi je l’ai vu de mes propres yeux. J’en suis arrivé au point dans ma vie où je sens qu’il faut que je témoigne. Je l’ai fait et continuerais à le faire jusqu’à ce que je sois sûre que ce j’ai eu à supporter en tant qu’enfant soit cru par vous et d’autres comme vous. Je ferais tout ce qui est possible afin que ce qui m’est arrivé n’arrive plus à qui que soit d’autre! ».

Vicki est devenue thérapeute elle-même, elle a déménagé à Baltimore et a ouvert un centre (voir également ceci). Elle a mis des articles sur les Frankistes sur son site internet. J’ai essayé de la contacter sans succès. Mais j’ai trouvé un profil fourni avec des interviews sur le site Web de Luke Ford. On y trouve un affidavit émanant d’un rabbin contacté par Vicki en 2004 concernant un exorcisme pratiqué par la secte dans laquelle elle a été élevée. Elle lui décrit leur mauvaise intention ANTI-RELIGIEUSE, ANTI JUIVE en ces termes :

« L’essence de son histoire a été qu’il y a actuellement de nombreux rabbins impliqués dans cette secte qui ont apporté leur rituels sataniques avec eux aux États-Unis d’Europe. Qu’elle est née dans l’une des familles juives qui ont fait allégeance à cette secte. Elle a affirmé avoir été utilisée dans le cadre d’un réseau d’exploitation sexuelle d’enfants organisé par le rabbin de sa synagogue, et que les abus sexuels était exécutés sur des rouleaux de Sifrei Torah déposés sur le plancher de la synagogue. Que cette pratique abusive a commencé dans sa prime enfance et s’est poursuivie sur une période de plusieurs années, durant son adolescence et à jusqu’à l’âge adulte, et qu’elle n’était seulement qu’un des nombreux jeunes enfants, garçons et filles utilisés de cette manière. Je n’ai pas demandé plus de détails sur les rituels, mais elle a mentionné le cannibalisme, la défécation, et la profanation d’objets sacrés. »

CONCLUSION

Un ami est d’avis que les Illuminati veulent le pouvoir, mais il ne peut pas croire qu’ils adorent Satan et consomment des bébés. Je n’aurais certainement pas inventé un scénario aussi peu plausible. Comme J. Edgar Hoover l’a déclaré : « Nous devons maintenant faire face à la dure vérité que les objectifs du communisme sont régulièrement avancés parce que beaucoup d’entre nous ne reconnaissent pas les moyens utilisés pour les faire avancer… L’individu est handicapé lorsqu’il fait face à une conspiration si monstrueuse qu’il ne peut pas croire qu’elle existe. L’esprit américain n’a tout simplement pas pris conscience du mal qui a été introduit dans notre sein. » (Elks Magazine, août 1956.)

Des gens comme mon ami n’ont pratiquement aucune connaissance de l’histoire. Croit-il vraiment que plus de 180 millions de personnes pourraient être massacrées au 20e siècle simplement par accident ? Hiroshima, le Holodomor, la Shoah et le 9-11 ont été les produits d’une même mentalité satanique.

Croit-il que la descente progressive et continue de la culture populaire dans la dégénérescence et l’obscénité est une coïncidence ?

Croit-il que la banalisation progressive de l’inceste, de l’homosexualité, de la pédérastie et de l’occulte est aléatoire?

Croit-il que la destruction de l’enseignement supérieur (en lettres) et de la famille est aussi une coïncidence ? (Quarante pour cent des enfants américains sont nés de mères célibataires en 2007, contre 4% dans les années 1950.) L’humanité est sous l’emprise d’une puissante secte satanique qui a pour but de la détruire et de l’asservir.

Comme l’a dit la thérapeute Grossman, les déclarations de Vicki sont corroborées par de nombreuses autres. J’en ai parlé dans des articles comme « les esclaves sexuels des Illuminati peignent un tableau épouvantable », « la racine du problème : les Illuminati ou les juifs ? » Et « un transfuge des Illuminati décrit une conspiration de grande ampleur. ».

J’ai une interview audio avec Mary Anne sur mon site qui fait référence à des sacrifices humains huit fois par an. Svali et Fritz Springmeier ont tous deux décrit le lavage de cerveau à l’aide de traumatismes et les rituels sataniques Illuminati. Ces activités sont également pratiquées par des francs-maçons de haut niveau et des membres des services de renseignement comme le MI-5 et le MI-6.

Tant que nous refuserons de voir que la société a été pervertie par une secte satanique, que nos dirigeants sont des dupes ou des agents, nous ne serons pas en mesure de répondre à cette situation. Tant que nous calomnierons des révélateurs de vérité comme Vicki Polin, soit nous serons nous-mêmes impliqués, soit nous continuerons d’être les complices de notre propre disparition.

Le résultat logique de cette idéologie démente est la destruction de tout ce qui nous est cher.

De toute évidence la société a besoin d’un nettoyage de grande ampleur, mais cela n’arrivera pas tant que les leviers du pouvoir seront entre les mains des Illuminati et que les masses resteront apathiques. Espérons que la crise économique alertera beaucoup plus de monde sur le danger auquel nous sommes tous confrontés.


Clic bien sur ces liens, tu sera surpris:


Publicités de Noël sataniques d’MTV

Pour plus d’infos sur les sacrifices de sang

Source : henrymakow


Schouf la vidéo:



vendredi 23 juillet 2010

MARMARA MAVI, IARA LEE, OBAMA, SIONISTE, ISRAËL, TURQUIE, ONU, PIRATE, MAHMOUD ABBAS, GAZA, PALESTINE,



L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!




Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans l'affaire de l'acte de piraterie du MARMARA MAVI!


Clic sur la photo pour voir la vidéo qui a échappée à la censure sioniste de merde!


Video Thumb

Le film de l'attaque de la Flottille qui a échappé à la cen...


Cette interview est une traduction de celle que IARA LEE a accordée à l'émission de radio américaine « Democracy Now ! » JUAN GONZALEZ: Plus d'une semaine après l 'agression mortelle d'Israël sur la flottille de l'aide humanitaire à Gaza, qui fit neuf morts Turcs, des questions demeurent quant à ce qui s'est exactement passé sur le Marmara Mavi et sur les autres bateaux ce fameux lundi matin fatidique.

Le président Obama a évoqué l'incident lors d'une conférence de presse conjointe avec le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, mercredi dernier. Il a exprimé son soutien à une enquête, je cite, « conforme aux normes internationales» et a déclaré qu'il était, je cite, « dans l'intérêt d'Israël de faire en sorte que tout le monde sache exactement comment cela est arrivé afin que nous ne voyons pas ce genre d'événement se reproduire ». M. Obama a également décrit la situation à Gaza comme «non viable».

Barack Obama: « Nous avons vu la tragédie de la flottille, et je pense que quelque chose a attiré l 'attention du monde entier sur les problèmes en cours à Gaza. Dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations Unies, nous avons été très clairs, en condamnant les actes qui ont conduit à cette crise et nous avons appelé à une enquête complète. Et il est important que nous connaissions tous les faits à ce sujet. Mais ce que nous savons aussi, cest que la situation à Gaza n'est pas viable. »

AMY GOODMAN: Bien, Israël a refusé d'accepter une enquête internationale, et a également étroitement contrôlé les images de son raid naval sur la flottille, en saisissant la quasi-totalité de l équipement photographique et vidéo des passagers à bord du navire, Ils ont également bloqué toutes les communications alors quils menaient leur raid sur les navires.

Mais une poignée de gens ont réussi à sortir clandestinement certaines de leurs vidéos, et des photographies. Hier, nous vous avons rapporté que la journaliste australienne du Sydney Morning Herald Kate Geraghty avait réussi à sortir certaines de ses photos. Nous les avons montré, et vous pouvez vous rendre sur notre site en ligne democracynow.org pour les voir.

Aujourd'hui, sur Democracy Now! en exclusivité mondiale, nous vous apportons un aperçu des premières images jusqu'alors invisibles du Marmara Mavi qui seront officiellement publiées lors dune conférence aujourdhui à l'Organisation des Nations Unies. La séquence montre l'ambiance et les activités à bord du Marmara Mavi dans la période qui a précédé l'attaque, et la réaction immédiate des passagers lors de l'attaque, ainsi que d'un certain nombre de passagers blessés, et d'autres qui ont été abattus .

Afin d'en savoir plus, nous avons été rejoints ici à New York par la cinéaste et activiste Iara Lee. Elle dirige le réseau « Culture Of Resistance », et fut l'une des rares Américaines sur le Marmara Mavi. Son matériel a été confisqué lors de l'assaut, mais elle a réussi à sortir clandestinement l'équivalent dune heure de tournage.
Iara Lee, Bienvenue dans l'émission Democracy Now! Décrivez-nous ce jour-là...

IARA LEE: Nous étions prêts pour une confrontation, mais nous n'avons jamais pensé que cela allait être aussi violent, une violence disproportionnée. Ainsi, les femmes se préparaient à crier (ndlr : pour protester), et les hommes à être bousculés. Mais quand nous avons vu ces commandos descendant de l'hélicoptère et l'ensemble de ces zodiacs plein de soldats de la marine venir tout près, à vrai dire, nous n'avions plus de mots.
Cela a commencé à vingt-trois heures. Nous avons remarqué les deux navires de la marine Israélienne.
JUAN GONZALEZ: A vingt-trois heures c'est ça ?

IARA LEE: Ouais, il était vingt-trois heures, et nous étions au milieu des eaux internationales. Et puis, autour de quatre heures du matin, l'assaut a commencé. Et apparemment, leur marque de fabrique, c'est le silence, alors, tout à coup, ils sont venus,

AMY GOODMAN: Pendant que vous parlez, nous allons envoyer quelques extraits de la vidéo. Et pour nos auditeurs à la radio, vous pouvez aller sur notre site Web democracynow.org. Continuez, Iara.

IARA LEE: Alors, les Zodiac nous ont entouré, et les hélicoptères ont fait descendre leurs commandos descendre. C'était le chaos, un chaos total. On demanda aux femmes de descendre plus bas, et de rester calmes et tranquilles. Vous le savez, j'étais très préoccupée par mon caméraman, et mes amis, alors je suis montée. Et au moment où je suis juste montée pour voir ce qui se passait, j'ai déjà vu beaucoup de corps blessés et de morts. C'était terrifiant. Dans la salle de presse, les journalistes ont essayé de se cacher. Mais à la fin de l'opération, nous nous sommes fait confisqué tout notre matériel. Pendant le raid, tous les gens avaient des caméras et des appareils photo, mais malheureusement tout a disparu.

JUAN GONZALEZ : Vous dites que vous êtes montée, ce qui signifie que vous étiez dans un pont inférieur quand l'attaque s'est déroulée, et votre caméraman était sur le pont supérieur?

IARA LEE : Oui. Tout le monde bougeait,, et tout le monde avait des appareils photo, et leurs caméras vidéo. C'est juste que personne n'a été en mesure de ramener ces images ou ces photos

AMY GOODMAN: Lorsque vous montrer la vidéo des hélicoptères au-dessus, que nous regardons pendant que nous parlons, on peut entendre ci-dessous le bruit dune explosion. Que se passait-il ?

IARA LEE : Je ne peux pas vous donner toutes les informations techniques sur ce qu'est le bruit d'une balle , ou ce qui est, vous le savez, celui des munitions réelles. Mais évidemment, ils sont venus avec des munitions réelles. Et d'ailleurs, quelques minutes après l'assaut, nous avons entendu le mégaphone dans nos chambres, dans chaque chambre sur le navire, qui disait : « Restez calmes et tranquilles. Ils utilisent des balles réelles. Il n'est pas possible pour nous de résister. Ils ont pris les commandes du navire. Rester calme et surtout, ne résistez pas » . Vous savez, pour les autres bateaux, ils ont utilisé des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes, et ils n'ont pas tué les gens. Mais dans notre bateau, ils sont venus pour tuer.

JUAN GONZALEZ : A propos de ces explosions, plusieurs personnes nous ont dit, que les explosions se sont produites, et même des coups de feu, avant que tout soldat ait atterri sur le bateau. Est-ce que ce sont des souvenirs confus,ou en êtes-vous sûre ?

IARA LEE: Nous n'avions pas d' armes. Et, vous le savez, les hommes prenaient tout ce qu'ils pouvaient se procurer, comme des manches à balai, etc. Et c était justement tout à fait disproportionné. Et les premiers blessés et les morts sont arrivés très rapidement. Vous savez, vous pouvez voir ici la vidéo. Ils ont réussi à s'emparer de quelques soldats israéliens, mais évidemment, nous étions tellement endoctrinés à la non-violence comme méthodologie que nous n'avons pas tué l'un des soldats Israéliens. En fait, quand ils se sont blessés et commotionnés, ils ont réellement été bien traités par nos passagers. Et le porte-voix ne cessait de répéter: «Nous sommes des civils. Ne n'utilisez pas la violence. Et nous avons des blessés. Nous avons besoin d'aide médicale,« parce que nous n étions pas préparés à prendre médicalement en charge ce genre de personnes blessés mortellement. Mais nous avons été ignorés, et beaucoup de personnes qui ont été blessées ont effectivement fini par saigner ont fini par mourir.

AMY GOODMAN : Décrivez-nous cela, parce que c'est ce qu'il y a dans le film, et que le récit a été aménagé au cours des jours même si l'armée israélienne a tout cela en sa possession. Ces images que vous avez montré qu'on les tirait l'un après l'autre dehors, et que l'on tentait de les soigner. Décrivez-nous les blessures que vous avez vu.

IARA LEE: Comme je lai dit, je n'ai fait que monter et descendre, en essayant simplement d'avoir un aperçu et en vous m'assurant qu'une partie des gens que je connaissais étaient OK. Mais, vous savez, c était très chaotique. Je sais juste que, quand ils nous appellent « un bateau de haine », c' est fou, car il est évident que nous étions là pour apporter une aide humanitaire à Gaza, et que ce sont eux en utilisant des balles réelles qui étaient remplis de haine. Au point que l'autopsie, montre que certaines personnes décédées, avaient reçu près de trente balles. Alors, peut-on dire que la marine israélienne et les commandos sont juste venus jouer à la balle avec nous ? Non, ils sont venus pour tuer. Ils voulaient s'emparer du navire. Et nous étions en réalité en fuite, car nous ne voulions pas de ce genre de confrontation lourde. Mais ils sont venus au milieu des eaux internationales pour nous maîtriser.

AMY GOODMAN: Nous montrons quelques séquences maintenant, que je veux décrire pour nos auditeurs de la radio, d'un homme blessé. Il est à terre. Il a été blessé à la poitrine, et ils essaient de le soigner sur le sol du navire. Écoutons cela, qu'est-ce que c était?

(Dans le reportage) Une Femme non identifiée: « Tous les passagers sont assis !«

AMY GOODMAN: Et maintenant, nous voyons une femme qui parle.

La Femme non identifiée: « Nous ne sommes pas [inaudible]. Nous sommes des civils prenant soin de blessés ! N'usez pas de la violence ! Nous avons besoin d'aide pour ces gens ! N'utilisez pas la violence contre des civils !«

AMY GOODMAN : La femme dit: «N'utilisez pas la violence contre des civils. Les gens sont assis. Nous avons beaucoup de blessés. Sil vous plaît n'attaquez pas » Et c'est la séquence vidéo.

IARA LEE: Oui, je pense que l'erreur de calcul a été que les Israéliens ont pensé, que grâce à leur système de brouillage par satellite, le monde n'aurait pas accès à l' information. Mais ils ne savaient pas que nous avions un système de sauvegarde qui a été en mesure de retransmettre en direct certains événements. Et, évidemment, il faisait noir dans le milieu de l' océan,. Alors ils pensaient avoir pris toutes les précautions pour qu' aucune information ne sorte. Ils voulaient être les seuls à détenir l'information. Mais nous étions des centaines de personnes à filmer et à prendre des photos, même certains d'entre nous n'ont pas réussi à ramener, comme vous le savez, des photographies et des séquences vidéo. Aujourd'hui, nous montrons les premières, des images non censurées, et tout le monde peut prendre la mesure de ce qui s'est réellement passé. Et nous allons les rendre disponibles au monde entier, pour les enquêtes.

JUAN GONZALEZ : Une chose intéressante, dans la vidéo que vous montrez ici, de toute évidence, à l' extérieur, il fait très sombre, et sans une lumière, il est difficile de comprendre ce qui se passe. Mais dans les images que les Israéliens ont posté sur YouTube, il semblait qu'il faisait jour. Pourriez-vous nous dire comment ils ont réussi à faire cela ? Parce qu'il semblait que l'action se déroulait dans le milieu de la journée, et non pas, comme il a été dit, à quatre heure du matin.

IARA LEE: Ouais, c'est la technologie. Mais Je pense que lorsque les gens vont commencer à utiliser nos images pour des enquêtes, ils seront toujours en mesure d' éclairer et d'analyser, image par image Mais il était bien quatre heure du matin, et il faisait nuit.

AMY GOODMAN : Dans une interview dans le New York Times, le Dr Hasan Huseyin Uysal, un médecin turc, dit qu'il a soigné des commandos Israéliens qui ont été capturés et détenus brièvement durant les phases initiales du raid sur le navire contestant le blocus. Et puis les soldats ont été rendus aux commandos israéliens.

IARA LEE : Ce qui prouve essentiellement que nous n'étions pas là pour lyncher quelqu'un, parce que nous avions la possibilité de tuer ou de maltraiter vraiment ces soldats, et que nous ne l'avons pas fait, vous le savez, parce que nous sommes humanitaire. Malgré le chaos, nous savions que nous étions censés rester non-violents.

JUAN GONZALEZ: Une des choses étonnantes pour moi, c'est, étant donné le nombre de personnes qui se trouvaient sur le bateau, l'absence de toute tentative des médias américains, de «reconstruire» ce qui s'est passé, y compris dans cette interview du New York Times. Personne ne donne vraiment de détail sur la façon dont ces gens ont été fusillés. Où étaient-ils au moment où ils ont été fusillés ? Quelles ont été leurs blessures ? Qu'est-ce qui se passait autour deux? Il n'y a vraiment aucune tentative de reconstituer un incident où il y avait des centaines de témoins afin de savoir ce qui s'est réellement passé.

IARA LEE: C'est pourquoi nous exigeons que nos images nous reviennent, car ils ont confisqué tous nos disques durs et nos appareils photos. Nous pourrions reconstituer les événements, si l'on nous rendait nos images, au lieu d'utiliser un mode de manipulation. Ils ont extrait des choses pour leurs version et les ont mise sur YouTube par leur canal. C'est comme une violation totale du respect envers les médias.

AMY GOODMAN : Hier, nous avons interviewé deux journalistes du Sydney Morning Herald, reporters et photographes : Paul McGeough et Kate Geraghty, et elle a réussi à récupérer quelques-uns de ses disques dur. Ils disent en avoir retrouvé d'autres. Mais les Israéliens ont gardé tout le reste de leur matériel, soit 60 à 80.000 dollars d'équipement et de disques durs. Ils leur ont déclaré à plusieurs reprises que cela leur serait rendu, mais une fois en Turquie, il n'y avait rien. Les gens peuvent aller en ligne et voir ses photos sur notre site.

Il est intéressant, également, de savoir qu'un groupe de hauts officiers de réserve de la marine israélienne, dimanche, dans je crois
JUAN GONZALEZ: Dans Haaretz.

AMY GOODMAN: Dans Haaretz, a «publiquement demandé à Israël de permettre une enquête externe à propos de son raid de commando sur la flottille d'aide humanitaire pour Gaza. » Ils ont écrit une lettre à Netanyahu et au chef des Forces de défense israéliennes. Les officiers de la Marine ont dénoncé le raid de commando comme ayant eut « une fin en tragique à la fois tant pour l'armée qu'au niveau diplomatique. «

Ils ont dit, « Nous sommes en désaccord avec les allégations répandues selon lesquelles ce n'était que le résultat d'une erreur du renseignement. En outre, nous n'acceptons pas les allégations selon lesquelles il s'agirait d'un « échec des relations publiques » et nous pensons que le plan était voué à l'échec dès le début ». «D'abord et avant tout, nous protestons contre le fait que la responsabilité de ces évènements tragiques a été immédiatement mise sur les organisateurs de la flottille. » Ces officiers de la Marine Israélienne exigent une enquête indépendante.

IARA LEE: Ouais, j'ai lu cet article, et je pense que la communauté internationale doit continuer à mettre la pression pour une enquête indépendante, impartiale. Et nous devons tout faire pour que nos films nous reviennent afin de reconstruire ce qui s'est passé. C'est pourquoi le film que je présente est non censurée, il est brut. Ainsi, les gens pourrons les apporter aux juristes internationaux, qui ont besoin d'appliquer le droit international et d'enquêter sur ces crimes.

JUAN GONZALEZ : Je veux lire ici un extrait du Guardian de vendredi en Angleterre, je pense que c'est l'un des rares qui tente effectivement d'expliquer ce qui s'est passé. Et ils confirme que les autorités turques, dans le rapport médico-légal disent que sur les neuf personnes qui sont identifiées à ce jour comme mortes, certaines d'entre-elles ont reçu près de 30 impacts de balles. Cinq ont été tués par balles dans la tête. Et ils disent également que le jeune homme agé de 19 ans Furkan Dogan, qui a également la nationalité américaine, a été abattu de cinq balles tirées à moins de 45 cm dans la tête, ainsi que deux balles dans la jambe et une dans le dos. « A moins de quarante-cinq centimètres », c'est à dire à bout portant, cinq balles. (1)

IARA LEE : Notre responsable principal d'Internet, dans notre salle de presse a également reçu une balle dans la tête. Vous savez, ce n'était pas comme si c'était non-prémédité.
AMY GOODMAN : A-t-il été tué ?
IARA LEE : Non, non. Les seules personnes tuées étaient des turcs, mis à part ce citoyen US (qui avait également la nationalité turque, ndlr).
AMY GOODMAN: Et comment lui ont-ils tiré une balle dans la tête?
IARA LEE : Je n'ai pas les détails, mais j'ai entendu dire, par le service des médias, qu'il avait été touché.
JUAN GONZALEZ : Le Guardian rapporte également que quarante-huit autres personnes ont subi des blessures par balle et que six militants sont toujours portés disparues.
IARA LEE : Oui.

JUAN GONZALEZ : Avez-vous identifié qui sont les personnes disparues ?

IARA LEE: De toute évidence, nous ne pouvons pas tirer de conclusions hâtives, mais ils ne sont pas blessés, ils n'ont pas été tués. Ils ont disparu. Je ne sais pas. C'est un des points qui doit être étudié. Je veux dire, certains vont même jusqu à supposer que nous avions des espions, à bord alors peut-être certaines de ces personnes disparues étaient, vous savez des agents du Mossad. Nous ne savons pas. Nous avons besoin d' étudier. Ont-ils été jetés hors du bateau ?
AMY GOODMAN : Qu'est-ce qui vous est arrivé après?

IARA LEE: Tout le monde a été menotté et emmené, essentiellement enlevés dans les eaux internationales jusqu'en Israël. Puis, quand nous sommes arrivés là-bas, ils disaient, «Signez ici, que vous allez être expulsés parce que vous êtes entré illégalement en Israël ». Et nous étions comme, choqués. Nous ne voulions pas aller en Israël. Nous avons été kidnappés dans les eaux internationales et ramenés en Israël. Et nous étions complètement « au secret ».
AMY GOODMAN : Avez-vous accepté de signer ?

IARA LEE : Non, au début, nous n'avons pas signé. Nous n'avons pas répondu aux questions. Je veux dire, la plupart des gens. Pour ma part, je leur ait dit « Écoutez, j'ai besoin de mon ambassade. J'ai besoin d'un avocat. Je ne vais pas à me soumettre à ce genre d'interrogatoire. » Mais nous étions au secret, vous savez ? Et je pense que les ambassades ont exercé beaucoup de pressions. Et puis, deux ou trois jours plus tard, je ne me souviens même, pas parce que tout était tellement chaotique des ambassades ont pu commencer à parler de nous, et nous avons été en mesure de faire un appel téléphonique à notre familles, mais pas tout le monde. Nous avons put joindre nos familles pour dire que nous étions vivants.
AMY GOODMAN : Combien de temps pouviez-vous parler?
IARA LEE : Hmm?
AMY GOODMAN : Combien de temps pouviez-vous parler au téléphone ?

IARA LEE: Oh, non, c'était quelque chose comme une minute. Et moi, j'ai dû appeler mon bureau, parce que les gens travaillaient. Et la jeune fille, la fille de sécurité, elle a raccroché en disant: «Je vous ai dit que vous ne pouviez téléphoner que chez vous. ». J'ai dit: «Mais ma soeur est au bureau. Je ne peux pas l'appeler à la maison. Elle travaille. » Elle ne m'a alors permis de dire juste deux mots supplémentaires. J'ai dis «Êtes-vous au bureau ? » . Et puis elle a raccroché.
AMY GOODMAN : Où étiez-vous déportés ?

IARA LEE: Le navire a été amené au port d'Ashdod, et apparemment ils avaient déjà organisé, quelques semaines ou quelques mois plus tôt, un établissement pénitentiaire pour nous héberger. C 'était une nouvelle installation qui était prête à maintenir des centaines de personnes en détention, des personnes innocentes.
AMY GOODMAN : Donc, vous avez été détenu pendant plusieurs jours. Et puis ensuite, où avez-vous été déportés ?

IARA LEE: A la fin, nous ne savions pas. Nous avons pensé que nous rentrions à domicile. Et quand nous sommes arrivés à l'aéroport de Tel Aviv, ils nous ont dit que nous allions tous à Istanbul. Et puis j'ai découvert que le Premier ministre de Turquie avait envoyé des avions turcs pour évacuer tout le monde. Ce fut un autre drame énorme, parce que le Premier ministre turc a déclaré que nous ne pourrions pas partir avant que tout le monde soit de retour, et en particulier le président de IHH, et les membres dIHH, la principale organisation humanitaire. Alors nous nous sommes assis sur la piste d'atterrissage de Tel-Aviv pour de nombreuses heures à l'agonie complète, parce qu'il y avait une sorte de déclaration que sils n'ont pas renvoyé le président dIHH, cela serait considéré comme une déclaration de guerre. Et je pensais, « mon dieu, cela devient de plus en plus surréaliste à chaque minute ». Mais enfin, très tard, je crois que c était vers le milieu de la nuit, ils expulsèrent le président dIHH. Nous avons alors décollé et nous avons tous atterri autour de quatre heures du matin à Istanbul.
AMY GOODMAN : Bien, Iara Lee, je tiens à vous remercier d'être avec nous. Quand allez-vous vous rendre à l'ONU ? Aujourdhui ?

IARA LEE: Cest à 16 heures pour les gens de la presse aux Nations Unies. Pour les autres, en dehors des gens des médias, ils peuvent simplement aller sur notre page Facebook « Culture of resistance » ou sur http://www.culturesofresistance.org/ pour obtenir plus d'informations.

AMY GOODMAN : Merci beaucoup d'être avec nous, Iara Lee, cinéaste et directrice du réseau « Culture of Resistance » qui rassemble des artistes et activistes du monde entier. Sur le Marmara Mavi, elle a tourné ces images de contrebande que nous avons diffusé aujourd'hui. Et il y a en tout une heure quelle publiera plus tard.


Extrait de la vidéo diffusée par IARA LEE aux Nations Unies :








http://www.youtube.com/watch?v=e1xI6OOPp8Y&feature=related