Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 28 juin 2008

CARLA BRUNI-TEDESCHI et l'ITALIE, CARLA SARKOSY et la FRANCE.


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous déclare que la FRANCE au 28 janvier 2008 comptait 63 800 000 de Françaises et Français.

Le 28 mars 2008, la FRANCE compte 63 800 001 de Françaises et Français.

D'où vient la différence ???

C'est CARLA SARKOSY qui a marqué un point, contrairement à nos footvoleurs
Car la belle est devenue française. As-t-elle aussi la nationalité piémontaise???

Ecoutons CARLA SARKOSY: "

Carla Bruni-Sarkozy: "Je ne suis pas encore naturalisée...mais je suis désormais française".

Regardons cette vidéo:



vendredi 27 juin 2008

LE CHRIST, LA CHINE, le PAPE et les JEUX OLYMPIQUES

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, remercie le PAPE BENOIT XVI pour son action en CHINE.
Village de Bavière, pays du Pape BENOIT XVI.

TEMOIGNER DU CHRIST EN CHINE

CITE DU VATICAN, 27 JUIN 2008 . Benoît XVI a reçu les évêques chinois de Hong Kong et Macao, à l'occasion de leur visite Ad Limina, deux Eglises particulières, leur a-t-il dit, qui "sont appelées à témoigner du Christ, à aller de l'avant avec espérance dans l'annonce de l'Evangile en tenant compte des problèmes que doivent affronter les populations" de ces deux villes côtières de la Chine.

Rappelant la grande importance d'une correcte formation permanente du clergé, le Pape a dit qu'il s'agissait "d'une exigence intrinsèque au don et au ministère sacramental reçu, qui est nécessaire en tout temps. C'est d'autant plus urgent que les conditions sociales et culturelles des individus et des peuples" appellent la "nouvelle évangélisation qui est la mission fondamentale de l'Eglise". Puis il a salué le fait que les écoles catholiques de ces deux diocèses "ont apporté une notable contribution à la formation intellectuelle, spirituelle et morales de la jeunesses. Ces aspects fondamentaux pour la croissance de la personne induit les parents, catholiques comme d'autres religions, à choisir l'enseignement catholique... Vos écoles -a ajouté le Saint-Père- ont offert une élan au développement culturel des populations locales, même si elles doivent faire face à de nouvelles difficultés. Je vous suis proche et vous encourage à faire tout ce qui est possible pour sauver un service si précieux".

Puis Benoît XVI a félicité les pasteurs pour l'attachement qu'ils manifestent au Saint-Siège de nombreuses et diverses manières. "Je me réjouis -a-t-il ajouté- des multiples et utiles réalisations de ces communautés diocésaines et vous encourage à rechercher les moyens de plus en plus efficaces afin que le message chrétien de l'amour soit mieux perçu dans votre monde... J'encourage donc vos diocèses à participer à la vie de l'Eglise qui est en Chine continentale, "en mettant à disposition du personnel de formation, en soutenant des initiatives de promotion ou d'assistance aux personnes". Le Pape a ainsi évoqué la générosité et la compétence des Caritas diocésaines de Hong Kong et Macao. Il a conclu en exprimant son voeu de voir rapidement le jour où les frères de Chine continentale pourront eux-aussi venir en pèlerinage à Rome sur les tombes des Apôtres Pierre et Paul, en signe de communion avec le Successeur de Pierre et avec l'Eglise universelle".

jeudi 26 juin 2008

RACHIDA DATI et la JUSTICE, le MAROC et la DEMOCRATIE.

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer vous relate la journée à CASABLANCA au MAROC de notre Garde des SCEAUX, Ministre de la JUSTICE.
Rachida Dati : «SM le Roi a solidement ancré le Maroc dans la démocratie»

Rachida Dati : «SM le Roi a solidement ancré le Maroc dans la démocratie»Lors d’une conférence-débat à Casablanca, Rachida Dati, ministre française de la Justice, a annoncé que SM le Roi Mohammed VI a solidement ancré le Maroc dans la démocratie.


À Casablanca, Rachida Dati a mis en avant la dynamique et l’ouverture que connaît le Maroc nouveau, défenseur de la tolérance et de la liberté. Animant une conférence-débat sur le thème «Accès au droit et citoyenneté», samedi 21 juin, la ministre française de la Justice a indiqué que la justice marocaine s’est profondément modernisée pour relever les défis démocratiques, économiques et démographiques du Royaume, faisant part du soutien de la France au Maroc en la matière. «SM le Roi Mohammed VI a solidement ancré le Maroc dans la démocratie, en prolongeant la démarche entamée par son père, feu SM Hassan II», a-t-elle ajouté devant un parterre d’étudiants à la Faculté de médecine. Mme Dati a noté que les excellents résultats enregistrés par le Maroc en matière de croissance économique sont le fruit de la politique déterminée en matière de réformes entreprises par le gouvernement, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’industrie et de l’artisanat. À cette occasion, elle a rappelé que les investissements français au Maroc ont atteint 350 millions d’euros en 2007, soulignant que les liens privilégiés entre la France et le Maroc «doivent servir d’exemple à un partenariat régional plus vaste». Lors de cette conférence-débat, la Garde des Sceaux a abordé l’Union pour la Méditerranée (UPM). «Avec ce grand projet, il ne s’agit pas de réaliser l’intégration politique de la Méditerranée, mais d’organiser une coopération la plus étroite possible entre nos pays. C’est une approche nouvelle des relations Nord-Sud, pleine d’audace et de courage», a affirmé Mme Dati. Pour elle, l’UPM, qui doit être un espace de droit, de liberté, de justice et de sécurité, permettra de répondre à «des préoccupations claires, exprimées par nos concitoyens: la garantie de l’accès à l’eau, la lutte contre les catastrophes naturelles, l’aide à l’emploi des jeunes». En effet, le dialogue entre l’Europe et les pays de la Méditerranée sera l’une des priorités de la présidence française de l’Union européenne à partir du 1er juillet. Par ailleurs, la ministre française a souligné que l’éducation et la formation sont les voies qui mènent à la culture, au savoir et à la citoyenneté : «on devient libre et citoyen par l’éducation et la formation». «L’accès au droit, avec l’accès aux études, constitue l’autre pilier fondamental de l’accès à la citoyenneté. Le droit est la pierre angulaire d’une démocratie en ce sens qu’il assure l’équilibre entre les autorités publiques et les citoyens», note-t-elle.
Mme Dati a également rencontré une centaine de jeunes en quête d’emploi de quatre associations de la ville (Maillage, l’Heure Joyeuse, Darna et la Fondation Est-Ouest). En présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, les chefs et responsables d’une quinzaine d’entreprises françaises ont évoqué avec ces jeunes les besoins de leurs firmes en matière de métiers recherchés et les filières de formation professionnelle. Ces responsables ont exprimé le besoin de leurs sociétés en ressources humaines et leur «entière disposition» à accueillir ces jeunes tout en leur assurant, si nécessaire, des formations professionnelles.

dimanche 22 juin 2008

FÊTE DE LA MUSIQUE, NICOLAS SARKOSY, l'ARMEE et "DEBOUT LA D'DANS"et le MINISTERE DES AFFAIRES POPULAIRES.

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre le Ministere des Affaires Populaires, à l'occasion de la fête de la musique.

Le Ministère des Affaires Populaires, un groupe de rap génial, dont les textes sont époustouflants, donne un concert de soutien à la Palestine ce mardi soir à Paris. Nous y serons !

Ce groupe de rap composé de cinq membres originaires de Lille : Dias et HK au micro, Joffrey à l’accordéon, M’sieur Hacen au violon, et Axiom aux machines a déjà produit un album excellent en avril 2006, "Debout la d’dans !".

L’ univers musical du MAP puise dans les racines populaires de la France et de l’Algérie, et met en avant des instruments auxquels les groupes de rap ne nous avaient pas habitués : accù!ordéon et violon.

Le MAP n’a pas peur du mot militantisme : il entend réveiller les consciences, ets’investit aussi dans la vie sociale et culturelle de sa région, à travers des ateliers d’écriture rap.







mardi 17 juin 2008

REORGANISATION DE L'ARMEE, NICOLAS SARKOSY, les POLITIQUES , l'IMMOBILIER ,BOURG-SAINT-MAURICE ,les ARCS, la SIDI-BRAHIM ,CAPITAINE FREDERIC BERGER.

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre ses réflexions largement mûries de l'expérience de votre rédacteur en chef préféré.
A savoir, si la réorganisation répond à des critères sérieux de gestion et à l'amélioration de la capacité opérationnelle de nos unités de combat, l'EDM est pour.

Mais si cette réorganisation cache une vaste escroquerie immobilière pour se récupérer les terrains et les bâtiments de l'ARMEE FRANCAISE (= les contribuables), l 'EDM est contre.
Car ces immeubles seront bradés pour les copains du CAC 40, sionistes et francs-maçons, attirés par les milliards à gagner.
Prenons l'exemple du 7ème Bataillon de Chasseurs Alpins, stationné à BOURG SAINT MAURICE LES ARCS, en SAVOIE.



Le prix du mètre carré construit correspond à celui du XVIème arrondissement de PARIS. GaymardHervé y possède une grande demeure et deux appartements et deux garages. Mr "600mètres carrés" aimerait voir partir le "7" pour faire de l'immobilier par l'intermédiaire de ses copains et coquins de la Société d'Aménagement de la Savoie, comme à COURCHEVEL, par exemple.
Barnier Michel en était le Président, d'où son enrichissement avec les sociétés de COURCHEVEL, maintenant le Président c'est MICHEL BOUVARD, député et président de la Caisse des Dépôts et Consignation; le Crédit pas Agricole, avec RENE CARRON , en sont les administrateurs, secondé par les épouses des élus de tous babord et de tribord.
Le "7" possède des bâtiments convoités au centre de la station, des immeubles à Vulmix et aux BOISSES. Certains rêvent déjà d'y implanter des hôtels de luxe.
Le départ du "7" enrichirait donc les promoteurs et les politiques véreux à l'affût d'un bon coup.
Les commerçants gagneront de l'argent avec le départ du "7", dont les hommes ne dépensent rien sur place, car soit toujours en "OPEX", soit en permission chez eux.
Les gens du pays voient d'un bon œil le départ du "7" car enfin ils trouveront du travail, travail pris par les épouses de militaires à un taux de rémunération, frisant l'esclavagisme. Les familles de militaire travaillent beaucoup, pour un petit salaire d'appoint, les négriers ont profitent pour s'enrichir.
Le "7" a été mal accueilli à BOURG SAINT MAURICE: les anciens agriculteurs voyaient d'un mauvais œil les militaires s'entraînant dans leur champ; il y a eu du vol de carburant, de ciment, de pièces détachées de voiture (jeep entre-autre).
Des insultes en patois, traitant les militaires de "borlo"!
Bref ce fût la galère pour le "7", tout juste bon pour les péquins du coin, à déneiger les routes d'accès et à boire des canons chez "Minoret" ou "Béber".
Le départ du "7" pour la capitale des Alpes, c'est à dire Grenoble, est une bonne chose, car les cadres pourront fréquentés l'université pour se perfectionner et assurer ainsi un plan de carrière correct.
"S'INSTRUIRE POUR VAINCRE" est bien la devise de tout Officier d'Armes.
De plus le "7" perdu dans les coulées de boue de BOUE-SAINT-MAURICE n'arrive pas à recruter là-haut. Les jeunes du pays préfèrent travailler au pays dans les riches stations de la Haute-Tarentaise.
Manifester contre le départ du "7" pour une meilleur affectation, est un acte incivique que nous dénonçons fermement.
Votre journal et votre rédacteur en chef sont montés au front lors de la dernière dissolution programmée du "7" et nous avons gagné, réussissant à faire rester le "7" dans la vallée de TARENTAISE, en faisant jouer notre réseau d'influence.
Souvenez-vous de ce beau chant des Chasseurs Alpins, intitulé "LA PROTESTATION": cliquez sur le lien pour l'entendre et le faire entendre:

Ecouter le chant ici

Et toujours quoiqu'il arrive, chantant la "SIDI-BRAHIM".



lundi 16 juin 2008

CHEMTRAILS, MANIPULATION CLIMATIQUE,

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue son combat contre les "chemtrails".

MANIPULATION DU CLIMAT :

Mais que sont exactement ces mystérieux tracés gazeux d’avions, vus remplissant les cieux Américains ? Un groupe d’enquêteurs indépendant a la réponse. Dans une série de programmes de haute technologie qui captiverait les fans de science fiction les plus avides, l’armée produit ce qui est devenu connu sous le nom de "chemtrails", l’épaisse et visqueuse traînée de moteurs d’avions qui a empoisonné l’air et le sol avec des agents chimiques toxiques. Depuis deux ans, "The Spotlight" a été en contact avec des experts dans des domaines s’étendant de la médecine à l’énergie nucléaire qui ont enquêté sur les mystérieuses traces laissées par des avions dans le ciel partout en Amérique et dans plusieurs pays étrangers.

Ces "rails" dans le ciel, considérés être laissés par une combinaison d’avions militaires et civils entraînés dans le massif programme de plusieurs milliards de dollars, ne ressemblent pas aux traces de gaz régulières des avions en haute altitude. Au lieu de se dissiper rapidement, ces soi-disant contrails s’entremêlent pendant des heures et sont souvent pris à tort pour des nuages naturels.

Le principal produit chimique déposé dans l’air consiste en une variété de mélanges de sels de baryum, qui ont été révélés dans des études entreprises par un scientifique en armes de haute technologie basé en Pennsylvanie. Les produits chimiques, a-t-il dit, étaient utilisés comme une partie du développement d’un nouveau système de radar à la base "Wright-Patterson Air Force Base", à Dayton, Ohio. La base sera le site d’une manifestation publique le samedi 23 juin, commençant à 1 heure pm sous la commandite de "Ohio Citizens Against Chemtrails", dirigé par Kim Weber, un des citoyens travaillant sur l’enquête des chemtrails. Le ralliement attirera des centaines de personnes de partout à travers la nation qui sont concernées par ces poisons qui sont largués du ciel sur des millions de personnes au sol.

Des efforts considérables ont été mis dans la recherche sur les chemtrails par un physicien qui a été associé avec le laboratoire "Brookheaven National Laboratory" de Long Island, NY. Le scientifique, avec ses collègues chercheurs, a déterminé que les chemtrails sont créés par les efforts des militaires dans au moins quatre projets majeurs, mais distincts.

Le premier projet est un effort pour empêcher les rayons du soleil de frapper la Terre, incluant les radiations ultraviolettes qui nous parviennent sans une couche d’ozone adéquate dans les régions supérieures au dessus de la Terre. Avec l’avènement du réchauffement global, ceci, est-il espéré, pourrait réduire les températures sur la surface de la Terre et empêcher les radiations ultraviolettes de causer le cancer de la peau chez les humains. L’aérosol vaporisé dans ces cas est probablement l’oxyde d’aluminium ou un composé qui aurait des propriétés similaires, et est le seul des programmes gouvernementaux qui n’utilise pas les mélanges de baryum.

PROJETS NOIRS ?

Le deuxième et plus secret des projets est le programme "Radio Frequency Mission Planner" (RFMP) de la Navy américaine, qui est un système comprenant un groupe de programmes informatiques. Un de ses sous-programmes pilier est connu comme "Variable Terrain Radio Parabolic Equation" ou VTRPE. Ceci est un programme d’ordinateur de propagation de fréquences radios qui se rapporte aux ondes radio et permet au système RFMP de voir virtuellement le terrain d’un champ de bataille en trois dimensions sur un écran de type télévision. Le système RFMP dépend aussi de satellites pour compléter les images d’un champ de bataille obtenues du sol, produisant ainsi les images tridimensionnelles. En fournissant une reconstitution graphique interactive dans l’écran radar, le système RFMP permet à l’opérateur de l’ordinateur de développer une familiarité avec l’ "environnement" avant qu’une mission de guerre n’ait lieu en jouant une variété de scénarios "que se passe-t-il si" de guerre virtuelle sur son écran d’ordinateur. Comme tous les modes majeurs de propagation de fréquences radio sont modelés dans son ordinateur (le système RFMP), dans des cas spéciaux, des fois contre-intuitifs, elles peuvent être examinées en détail et exploitées pendant une bataille. Initialement le programme informatique VTRPE ne fonctionnait correctement qu’au dessus de l’eau et le long des régions côtières mais pas au dessus de la terre puisque les ondes radio du système avaient besoin d’une condition atmosphérique connue comme "ducting" au dessus de la terre pour fonctionner précisément.

Ces problèmes de "ducting" ont été réglés en relâchant un aérosol, un mélange de sels de baryum dans l’atmosphère au dessus des Etats-Unis. Ainsi, ils peuvent effectuer du "ducting" avec une fréquence radio atmosphérique grâce à une base d’aérosol au baryum relâché d’avions.

Un des chercheurs, le physicien de Brookhaven, explique comment le procédé fonctionne : "Les agents chimiques et les caractéristiques électriques du mélange force l’humidité à rester dans les nuages. L’aérosol met en place un environnement électrique et chimique qui supporte la canalisation ("ducting") RF pour les systèmes de guerre RFMP/VTRPE. Le mélange de sels de baryum en provenance de l’aérosol, lorsque étendu en ligne droite fournira aussi un conduit de canalisation du point A au point B et permettra les communications hautes fréquences le long de ce parcours, même au delà de la courbure de la terre, dans les deux directions" a-t-il dit. "Les communications hautes fréquences ennemies peuvent être surveillées plus facilement avec le médium de canalisation en ligne droite de A à B."

Le troisième projet utilise aussi le mélange de sels de baryum dans l’atmosphère et implique le contrôle des conditions atmosphériques. C’est un projet de l’Air Force Américain et il utilise les concepts de radiation de fréquences radio, développés originellement par le légendaire scientifique Nikola Tesla, contre l’ionosphère au dessus de la Terre. Connu comme le soi-disant projet HAARP, il s’agit de manipuler les systèmes de support à la vie dans l’environnement, les testant et les altérant pour l’avantage militaire.

Des documents de l’Air Force, obtenus par les chercheurs indépendants, indiquent que "les risques sont élevés mais la récompense le vaut bien". Le mélange de sels de baryum, supportant la moisissure, est administré le long des fronts météorologiques et manipulés de façon contrôlée. Il est probable que l’énergie micro-onde soit aussi utilisée dans le programme de contrôle des conditions atmosphériques. Les données météorologiques sont aussi une variable requise au programme VTRPE du système RFMP. Une technologie parfaite de contrôle atmosphérique permettra à l’armée de retenir la pluie, causer des inondations, causer des sécheresses, causer des tempêtes, obstruer le soleil, endommager des récoltes alimentaires, et amener n’importe quel pays sur ses genoux sans tirer un seul coup...

Regardez les preuves suivantes:






dimanche 15 juin 2008

IRLANDE, REFERUNDUM, les SIONISTES DE L'EUROPE ET LES FRANCS-MACONS.


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, félicite la clairvoyance du Peuple libre Irlandais.
Le peuple libre Irlandais s'est évadé de l'Europe sioniste- franc-maçonnique des "Illuminati" néo-nazzis.
La Gestasi, la Gestapeau, la S.I.A, la STASSI, les R.G , les Sionistes d'Israël et de CASSA-LA-BARAQUE recherche désespérément le soldat E.I.R.E, prénom Dublin, fils de Guiness, évadé avec 3 millions de complice de la prison Europe.
Le soldat EIRE Dublin ne veut pas de l'EUROPE du traité de Lisbonne qui stipule:
-la peine de Mort est rétablie.
-Peine de mort en cas d'émeute, d'insurrection ou de menace de guerre.
-Réquisition des citoyens pour des "Travaux Forcés" avec réouverture des bagnes.
-Emprisonnement arbitraire, comme à la gendarmerie de Moutiers -Savoie-FRANCE sur ordre du Tribunal d'Albertville.
--Surveillance électronique de la vie privée.
--Liberté d'expression et d'Information anéantie.
--clonage humain.
--Génocide de nos retraités avec piqûre en douceur.

jeudi 12 juin 2008

F.M.I et DOMINIQUE STRAUS-KAHN, LES COMPTES SECRETS BANCAIRES ET LA VIOLATION d'IDENTITE, LLA CORRUPTION et la GUERRE DU GOLFE,LA FRANCE et l'UNION EU


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre, grâce au témoignage courageux de l'expert-comptable et commissaire aux comptes, Mr Christian BASANO, le mécanisme de corruption des banques de compensations, par le biais de la lettre d'évidence, en ouvrant des comptes numérotés grâce à votre passeport.
Que la magouille et les détournement commencent, comme dans l'affaire du "BASANOGATE" où 24 milliards de dollars sont détournés par un avion "falcoln", aux ordres du commandement de bord,CHEVENEMENT pour le bénéficiaire FRANCOIS MITTERAND, via les banques suisses.
ERRATUM:
Ce n'est pas les 24 milliards qui ont transité par le Falcon. Cela ont suivi les chemins électronique de Clearstream, mais un chèque d'un milliard $ apporté par falcon à Zurich et détourné par Mitterrand et sa clique , voir la déclaration du capitaine haddock que je te joins.
ERRATUM
Rectification les 24 milliards c'est l'affaire Clearstream qui va enfin éclater au grand jour et le milliard c'est le détournement des indemnités versées par le Koweït ; cette somme devait notamment servir à indemniser nos soldats !!!! qui sont en train de crever des conséquences de l'uranium appauvri. Joint à cette note la lettre du capitaine haddock.
clic sur:
le lien du capitaine haddock

http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/



Analyser les documents joints:
CHRISTIAN BASANO.....
EXPERT-COMPTABLE DIPLOME
EX-COMMISSAIRE AUX COMPTES
basa888@gmail.com
Madame Eva Joly
NORAD
P.O.Box 8034 Dep.
0030 Oslo Norway
Lettre recommandée A/R :
Et mail : postmottak@norad.no
Objet : Demande d’Intervention
Concerne : Affaire dite du Kuwait Gate – Compte UBS N° 231215 en date du 19 mai 2008.

"Madame la Conseillère spécial du Gouvernement norvégien,
Dans le cadre du combat que vous menez depuis plusieurs années pour
dénoncer les effets dévastateurs de la grande corruption, avec son
corollaire, l’impunité, j’ai l’honneur de vous saisir d’une interrogation
légitime au regard de ce que je considère comme un dysfonctionnement,
sinon une violation de mes droits engendré par le comportement pour le
moins surprenant de la banque U.B.S Genève concernant le compte N°
231215. (copie d’écran ci-jointe)
Comme vous pourrez le constater, le compte N° 231215 est un compte
« numéroté ».

Cela n’exonère pas la banque de vérifier l’identité du
propriétaire d’une part, et d’autre part, établir celle de l’ayant droit
économique (ADER). Avec un compte « numéroté », les opérations
bancaires sont effectuées à partir d’un numéro ou d’un code mais non pas
à partir du nom du titulaire du compte.

Il s’agit d’une mesure de sécurité
interne dont le but est de limiter la connaissance de l’identité du client à
un cercle de personnes très restreint au sein de la banque.
Lors d’un entretien vous avez notamment déclaré que « la Suisse
n'autorise plus l'ouverture de comptes anonymes, et elle coopère. Elle a
fait des progrès depuis l'introduction des principes de Bâle (sur le contrôle
bancaire) et des règles du GAFI (Groupe d'action financière, organisme
intergouvernemental destiné à lutter contre le blanchiment d'argent et le
financement du terrorisme) ».
2
Dans le cadre de la coopération de la Suisse dans la lutte contre la
corruption, je vous remercie par avance de vouloir bien intervenir auprès
du Président de l’UBS pour lui demander :
- sur ordre de qui, le nom Christian Basano a-t-il été désigné ADER
du compte N° 231215 ?
- qui a clôturé le compte N° 231215 ?
Pour vous permettre de mieux comprendre la situation pour le moins
surprenante, je vous donne quelques précisions sur ce compte qui fait
partie d’une série de comptes ouverts dans différentes banques pour
couvrir le détournement de plus de 23 milliards US $ dans le cadre du
dossier « Pétrole contre Nourriture » (liste ci-jointe).
Parmi les documents « portés disparus » au Palais de Justice de Genève,
nous avons pu retrouver la retranscription d’une copie écran (donnée en
1995 à M° MOTTU, notaire à Genève, par un agent de la Drug
Enforcement Administration – DEA). Ce document concerne précisément
le compte N° 231215 UNION DES BANQUES SUISSES (devenu par
un subtil « Jeu de Banques » UNION BANK Of SWITZERLAND) sur lequel
nous pouvons lire que Le 16 octobre 1991, l’ UNION DES BANQUES
SUISSES (UBS SA) a crédité le compte N° 231215 d’un montant de
US$ 381.987.200.- par virement en provenance de la Midland Bank
International London (Capital détenu à cette époque, majoritairement
par les Koweïtiens) – Transfer Account 35341139 – Value date
91.16.10 – ADER (Ayant Droit Economique Réel) Christian BASANO
c'est-à-dire BO (Beneficial Owner). Nous avons également pu récupérer
la copie d’un Telex – Code : C.340. On remarquera qu’une somme de
US$ 50.000.000 a été réceptionnée sur le compte N° 231215 par
transfert électronique codé, SWIFT (Society for Worldwide Financial
Telecomunications) dont l’accès est réservé aux seules banques
centrales, banques et leurs filiales.
Il est intéressant de noter qu’à la demande du Juge d’Instruction,
Christine JUNOD (malheureusement corrompue aux banquiers), l’UBS SA
a répondu le 20 octobre 2000 « En ce qui concerne le document
joint (la retranscription d’écran du compte N° 231215 ), IL
SEMBLE s’agir d’un faux,.. »
Concernant toujours le même compte N° 231215, le 31 janvier 2005,
Monsieur Guy BARBONI, Directeur Adjoint de l’Union Bank of Switzerland
(UBS) Genève, après avoir perdu son sang-froid a déclaré dans la salle
de réunion Rue du Rhône , à Christian Basano et Joseph Ferrayé, droit
dans ses bottes :
« Ce compte n’existe pas « EN LA FORME » sur les écrans
d’ordinateurs de l’ UBS » !
Il est bien évident qu’au simple grade de Directeur Adjoint, les
représentants de l’Union Bank of Switzerland (UBS) ne pouvaient
répondre aux questions posées que par des termes pour le moins
3
surprenants : IL SEMBLE - n’existe pas « EN LA FORME . En effet, le
compte N° 231215 est un compte Niveau II, ultra secret connu et géré
directement par le Président de la Banque aux ordres de…
De plus, L’UBS a utilisé la technique des comptes « nostro » c'est-àdire
l’ouverture de compte dit de « Correspondant Bancaire » en
désignant Christian BASANO, Ayant Droit Economique Réel (ADER)
du compte N° 231215, sans respecter les dispositions légales
d’ouverture de comptes (Principes de diligence « connais ton client »
« Know Your Customer »). Mais, jusqu’au 11 septembre 2001, ces
comptes n’étaient pratiquement pas contrôlés !
Pour couvrir l’ensemble de ces irrégularités, une société dont la raison
sociale est UBS SA avec siège à Genève – 8 rue du Rhône a été
enregistrée au Registre du Commerce de Genève en date du 23.06.1999
et radiée le 22 octobre 2002 sous le Numéro fédéral CH-660-1164999-1
Numéro de dossier 6513/1999 dont un des administrateurs étaient
Monsieur ROBERT Alain. Or, il est surprenant de constater que Monsieur
Robert Alain travaille toujours à l’UBS à Zurich. En d’autres termes,
serait-ce à dire que UBS SA a pratiqué des opérations bancaires,
probablement hors du bilan de la Maison mère, au travers
d’établissements « Banques écran » qui n’auraient pas de licence
bancaire ? La Commission Fédérale des Banques (CFB) doit se saisir de
ce dossier, mais pour l’instant semble plutôt vouloir étouffer l’affaire.
Serait-ce sous la pression du Gouvernement Suisse ? La corruption, tout
comme en France dans cette affaire, se tient-elle aux plus hautes
instances du Gouvernement ?
La société S B Holding (S B H), est une société anonyme de droit Suisse
créée le 1er mai 1991 et dotée d’un important fond de placement en juin
1995, dont le siège social est au 56 rue du Stand, 1204 Genève. Des
bureaux commerciaux et logements pour les cadres dirigeants sont
également installés au 6 rue Jean Gougeon, 75008 Paris. Ses banques
de référence sont la SBS (Société des Banques Suisses) et la SBA
(Société des Banques Arabes). La société SB Holding a conseillé et
assisté la société ELF. Le 20 août 1999 un premier rapport d'activité sur
les comptes de Monsieur Christian Basano précise :
I Que divers organismes bancaires ont travaillé
directement avec le nom de monsieur Basano pour la
réception et le transfert des fonds ?
II Que des organismes financiers ou bancaires ont
simplement servi de relais dans l'utilisation du nom de
monsieur Basano pour l'ouverture de comptes mais que
souvent ces comptes n'ont servi que pour une seule
transaction, et qu'ils restent à ce jour, malgré tout
ouverts.
4
III La plupart de ces comptes sont organisés à plusieurs
tiroirs, avec un compte principal qui réceptionne le
virement, mais qui exécute immédiatement la
répartition qui se fait automatiquement sur des comptes
secondaires sous le même N° avec des lettres ou des
chiffres b,c,d, de ce fait la transaction semble être
moins importante
Il est également surprenant de constater que le compte 231215 a servi
de support pour d’autres bénéficiaires :
UBS Genève
N° 231215, détenteurs Jean Pierre VAN ROSSEM, Roland VANDEN
AVENNE, Christian VANDE VYVERE, montant 47.987.345,12 USD
Blocked. At the start, of CVDV only.
Exact amount : 47.987.345,12 US $.
Became a special JOINT ACCOUNT in october 1989.
The 3 SIGNATURES TOGETHER ARE COMPULSORY.
Bien évidemment le fond de l’affaire est sans doute pour le moins
dérangeant puisqu’il concerne une affaire extrêmement trouble dans
laquelle il est légitimement possible d’imaginer des manipulations du plus
haut niveau de l’appareil de l’Etat voir de plusieurs Etats au moment des
faits.
Monsieur Yves Bertrand dans son dernier livre « JE NE SAIS RIEN…
MAIS JE DIRAI (PRESQUE) TOUT… » mentionne cette affaire sous le
nom de code « Opération FERRAYE » (pages 187 à 189)
Monsieur Denis Robert pour avoir eu le courage de dénoncer le mécanisme
de la corruption mondiale est harcelé par les banques ! Je vous précise qu’il
a écrit dans son deuxième livre sur l’affaire Clearstream, La Boite Noire –
Chap.13 :
« L’expert-comptable niçois, Christian Basano, est le héros malheureux
d’une histoire très complexe liée à la Guerre du Golfe. Au lendemain du
conflit, des Koweïtiens aidés par des complices occidentaux auraient
détourné 16 milliards de dollars provenant de l’aide internationale (et donc,
des banques de plusieurs pays). Ces fonds devaient en principe financer
l’extinction des puits de pétrole koweïtiens, selon une méthode imaginée
par un chercheur génial ayant déposé un brevet. Christian Basano était
alors un proche de ce chercheur. Avec lui, il avait créé une société et
envoyé des photocopies de son passeport pour obtenir un visa koweïtien.
L’affaire Basano a commencé quand ce dernier s’est rendu compte,
quelques années plus tard, qu’on s’était servi de son identité et de ses
papiers pour transférer, via une banque hollandaise, des fonds
provenant du Koweït. Ces fonds seront investis en titres grâce à un
compte non publié de Clearstream. Christian Basano se déplacera
jusqu’à Luxembourg et livrera ses documents aux autorités grand-ducales.
On y trouve la liste et les références précises de tous ces comptes ».
5
Pourquoi Monsieur Dominique Strauss Khan (actuel Directeur du FMI)
a-t-il fait annuler le reportage programmé le 12 mai 2000 dans
l’émission « Sans Aucun Doute » présentée par Julien Courbet ?
Février 2002, Le Rapport OMERTA 2002, Sophie Coignard interroge
Bernard NICOLAS (journaliste), page 261 : - Vous avez déjà été victime
de censure dans l'exercice de votre métier ?
Plusieurs fois. Dès lors qu'il était question de personnage politique de
premier plan, les ennuis commençaient à TF1……Une fois, j'avais fait un
reportage sur une histoire politico-financière compliquée qui devait passer
dans l'émission de Julien Courbet Tout est possible. Dans la journée, une
autopublicité annonce le thème de mon enquête. La direction de TF1
s'inquiète : cette affaire peut-elle être gênante pour Dominique
Strauss-Khan ?…..J'étais interloqué : rien n'indiquait dans mon enquête
que DSK fût mêlé en quoi que ce soit à cette affaire. Soit on se trompait en
haut lieu, soit on en savait plus long que moi…..Les téléspectateurs qui
ont vu la bande-annonce n'ont jamais vu la suite… Le reportage est
visible dans son intégralité sur le site Internet :
http://leweb2zero.tv/search/basano
M° Gilbert Collard, avocat de Joseph Ferraye, qui était présent sur le
plateau de Sans Aucun Doute, avait très justement déclaré :
« Ce serait la plus grosse escroquerie du siècle sur fond de politique
et de guerre du Golfe ! la plus grande escroquerie du siècle, escroquerie
incroyable, enjeu colossal; on ne joue plus avec des rigolos, on joue avec
de vrais tueurs, des hommes prêts à tout sous prétexte qu'un Etat a
des intérêts qui sont reliés par d'autres Etats ». Julien Courbet, le
présentateur, a quant à lui annoncé : « Cette affaire pourrait remonter
très très très haut ». Mais, c’est très courageusement que M° Gilbert
Collard a très vite abandonné le combat…
Vous allez ainsi comprendre pourquoi un pays qui responsabilise ses
enfants et ses fous, irresponsabilise ses élites ! Comme vous l’avez
très justement déclaré sur France info : « cela me paraît une grave
erreur et une absence de compréhension de ce qu'est la criminalité
organisée ou la criminalité économique ».
Cela fait maintenant plus de 17 années que moi aussi, je me bats pour
dénoncer la plus grande escroquerie politico-militaro-finançière du siècle
sur fonds de Guerre du Golfe.
Restant à votre entière disposition pour tout renseignement
complémentaire qu’il vous plairait d’appeler,
Je vous prie d’agréer, Madame la Conseillère spécial du Gouvernement
norvégien, l’expression de mes sentiments distingués.
Christian Basano

CLEARSTREAM,BASAGATE, GUERRE DU GOLFE et LETTRE d'EVIDENCE.


L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, confirme ses multiples articles parus dans ses colonnes au sujet de l'escroquerie dont a été victime le chef expert-comptable CHRISTIAN BASANO, dans l'affaire de la guerre du Golfe.
Cette escroquerie est base sur la lettre d'évidence, largement utilisée par nos chefs d'Etat , les banques sionistes et les politiques véreux, comme HERVE GAYMARD et MICHEL BARNIER.
Voyons voir:
Le Roi est mort, vive le Roi L'affaire Clearstream ne fait que commencer. Comme l'a si justement dit Jean Racine dans Britannicus « Il n'est point de secret que le temps ne révèle » ! Monsieur Denis Robert a écrit dans son deuxième livre sur l'affaire Clearstream, La Boite Noire – Chap.13 : « L'expert-comptable niçois, Christian Basano, est le héros malheureux d'une histoire très complexe liée à la Guerre du Golfe. Au lendemain du conflit, des Koweïtiens aidés par des complices occidentaux auraient détourné 16 milliards de dollars provenant de l'aide internationale (et donc, des banques de plusieurs pays). Ces fonds devaient en principe financer l'extinction des puits de pétrole koweïtiens, selon une méthode imaginée par un chercheur génial ayant déposé un brevet. Christian Basano était alors un proche de ce chercheur.

Avec lui, il avait créé une société et envoyé des photocopies de son passeport pour obtenir un visa koweïtien. L'affaire Basano a commencé quand ce dernier s'est rendu compte, quelques années plus tard, qu'on s'était servi de son identité et de ses papiers pour transférer, via une banque hollandaise, des fonds provenant du Koweït. Ces fonds seront investis en titres grâce à un compte non publié de Clearstream. Christian Basano se déplacera jusqu'à Luxembourg et livrera ses documents aux autorités grand-ducales. On y trouve la liste et les références précises de tous ces comptes ». La société S B Holding (S B H), est une société anonyme de droit Suisse créée le 1er mai 1991 et dotée d'un important fond de placement en juin 1995, dont le siège social est au 56 rue du Stand, 1204 Genève. Des bureaux commerciaux et logements pour les cadres dirigeants sont également installés au 6 rue Jean Gougeon, 75008 Paris. Ses banques de référence sont la SBS (Société des Banques Suisses) et la SBA (Société des Banques Arabes). La société SB Holding conseille et assiste la société ELF. Le 20 août 1999 un premier rapport d'activité sur les comptes de Monsieur Christian Basano précise : I Que divers organismes bancaires ont travaillé directement avec le nom de monsieur Basano pour la réception et le transfert des fonds ? II Que des organismes financiers ou bancaires ont simplement servi de relais dans l'utilisation du nom de monsieur Basano pour l'ouverture de comptes mais que souvent ces comptes n'ont servi que pour une seule transaction, et qu'ils restent à ce jour, malgré tout ouverts. III La plupart de ces comptes sont organisés à plusieurs tiroirs, avec un compte principal qui réceptionne le virement, mais qui exécute immédiatement la répartition qui se fait automatiquement sur des comptes secondaires sous le même N° avec des lettres ou des chiffres b,c,d, de ce fait la transaction semble être moins importante - ABN AMRO (Basel) N° 1.068.635 1.420.000.000 US $ - BMB (Genève) N° 7915 2.485.000.000 US $ - ROYAL TRUST (Toronto) N° 436.543 1.811.000.000 US $ - FIRST INTERSTATE Bank (New York) N°477.925 1.200.000.000 US $ - FIRST HOME Bank (Grand Cayman) N° 392.857 1.122.000.000 US $ - UBS (Genève) N° 231.215 381.987.200 US $ ________________ TOTAL 8.419.987.200 US $ Les Banques ont utilisé la technique des comptes « Banque écran » dans le cadre du fonctionnement des comptes « nostri » : Procédé par lequel, un investisseur, par souci de discrétion, fait réaliser pour son compte, mais par une banque et au nom de celle-ci, une opération financière. Ce système qui suppose un secret bancaire TOTAL…, implique, si l'opération est importante, le risque qu'elle ne soit pas retrouvée dans les bilans de la banque si ceux-ci sont publiés.


http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=CAB91010948

mercredi 11 juin 2008

IRLANDE,EUROPE et REFERUNDUN, le PAPA BENOIT XVI et l'EUROPE.

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, espère que les habitants votants l'IRLANDE sauveront l'EUROPE , en votant "NON", comme l'avaient fait la FRANCE et les PAYS-BAS.



AUX RACINES CHRETIENNES DE L'EUROPE

CITE DU VATICAN, 11 JUI 2008 (VIS). Lors de l'audience générale tenue Place St.Pierre, Benoît XVI a dressé un portrait de saint Colomban, le célèbre moine irlandais du VI siècle qui "peut être considéré comme un saint européen". Né dans le Leinster en 543, il entra vers ses 20 ans au monastère de Bangor. La vie monastique qu'il y suivit et l'exemple de l'abbé Comgall forgèrent la conception du monachisme qu'il fixa et diffusa plus tard.

Puis le Pape a rappelé qu'à l'âge de 50 ans environ Colomban quitta l'Irlande "pour entreprendre avec douze compagnons une mission sur le continent, où les grandes migrations germaniques avaient fait retomber des régions entières dans le paganisme". Leur re-évangélisation était basée sur l'exemple de vie, "nombre de jeunes demandèrent à entrer dans la communauté, rendant nécessaire la constitution d'un second monastère" à Luxeuil, qui devint centre monastique et missionnaire de tradition irlandaise en Europe. Bientôt fut fondée une troisième maison, à Fontaine, tandis que saint Colomban allait vivre une vingtaine d'années à Luxeuil. Il y rédigea sa Regula Monachorum, la seule des anciennes règles irlandaises parvenue jusqu'à nous, a précisé le Saint-Père. Il introduisit notamment "sur le continent la confession personnelle et régulière, ainsi que la pénitence proportionnée à la gravité du péché commis".

"A cause de sa sévérité sur les questions morales, il entra en conflit avec la famille royale, ayant vivement admonesté le roi Thierry pour ses relations adultérines... En 610 il fut expulsé de Luxeuil avec ses moines irlandais, condamnés définitivement à l'exil". Rapatriés par mer, leur bateau échoua près du rivage" et, plutôt que de rentrer à Luxeuil, le groupe "décida d'entreprendre une nouvelle aventure d'évangélisation" d'abord à Tuggen, sur le lac de Zurich, puis près de Bregenz, sur le lac de Constance, en vue d'évangéliser les Alamans. Ayant ensuite passé les Alpes, Colomban fut favorablement accueilli par la cour lombarde. "Il dût immédiatement faire face à de graves difficultés. La vie de l'Eglise était empoisonnée par l'arianisme dominant chez les lombards, et un schisme avait détaché de la communion avec l'Evêque de Rome la plus grande partie de l'Eglise d'Italie du nord". Le saint irlandais "rédigea alors un libelle contre cette hérésie et une lettre au Pape Boniface IV l'encourageant à oeuvrer activement au rétablissement de l'unité ecclésiale".

Colomban fonda à Bobbio un nouveau monastère qui devint un centre culturel comparable au Mont Cassin de saint Benoît de Nursie. Il y acheva sa vie le 23 novembre 615, qui est sa fête liturgique jusqu'à nos jours. Le message de Colomban, a souligné Benoît XVI, "se résume dans un vif appel à la conversion et au détachement des biens terrestres en vue de l'héritage éternel. Par sa vie d'ascèse et son engagement total contre la corruption des puissants, il rappelle la sévère figure du Baptiste. Mais cette austérité...est surtout le moyen de s'ouvrir librement à l'amour de Dieu, de répondre de tout son être aux dons reçus en reflétant en soi l'image de Dieu, tout en travaillant la terre et en réformant la société".

Le Saint-Père a conclu en rappelant combien saint Colomban fut "un homme de grande culture, riche de grâces, un formidable constructeur de monastères et un vif prêcheur de la pénitence. Il mit toutes ses énergies dans l'alimentation des racines chrétiennes de l'Europe naissante. Par son énergie spirituelle et sa foi, avec son amour de Dieu et du prochain, il est devenu l'un des Pères de l'Europe qui continue de nous montrer ce que sont les racines d'où le continent peut renaître".

Ecoutant cette balade irlandaise:

lundi 9 juin 2008

LE PAPE BENOIT XVI, les RETRAITES, les RELIGIONS, l'ENTRE-AIDE et la FRATERNITE.


L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre la réflexion de ce jour du pape BENOITXVI, quant aux:
POINTS DE CONVERGENCE RELIGIEUX

CITE DU VATICAN, 7 JUI 2008 . Le Saint-Père a reçu une soixantaine de participants à la dixième Assemblée plénière du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, présidé par le Cardinal Tauran ("In Veritate et Caritate, indications pastorales"). Dans son intervention, Benoît XVI a souligné leur engagement à "préciser l'attitude de l'Eglise catholique avec les fidèles d'autres traditions religieuses", rappelant que "le but premier du dialogue, la découverte de la vérité, et la charité qui la motive, obéissent à la mission divine confiée par le Christ à son Eglise".

"L'Eglise, qui se présente aux autres croyants sous une forme incarnée, désire collaborer dans la vérité et dans la liberté. Comme le disait Paul VI, la principale raison d'être de l'Eglise est le service de la Vérité, sur Dieu, sur l'homme et son destin, sur le monde que dévoile la Parole de Dieu... L'amour du Christ pousse l'Eglise vers tous les hommes sans exception, bien au-delà de ses frontières visibles. L'amour divin est à la base de cette mission...et pousse chaque croyant à écouter l'autre, à rechercher des collaborations". Cet amour porte les chrétiens qui dialoguent avec d'autres croyants à proposer sans l'imposer la foi dans le Christ, chemin de vérité et de vie... La foi chrétienne enseigne que la vérité, la justice et l'amour ne sont pas que des idéaux mais des réalités très denses". Pour l'Eglise, a poursuivi Benoît XVI, "la charité ne se résume pas à l'assistance sociale que d'autres pourraient assurer. Appartenant à sa nature même, la charité manifeste son être".

Puis le Saint-Père a rappelé que "la multiplication des manifestations interreligieuses requiert du discernement". Depuis Vatican II, l'attention a été portée "sur les éléments spirituels communs aux différentes religions", ce qui a permis de trouver des points d'entente aux frontières du religieux". Benoît XVI a alors évoqué les sujets du dialogue, abordés par l'assemblée: "l'identité des parties dialoguant sur l'éducation religieuse à l'école, la conversion et le prosélytisme, la réciprocité et la liberté religieuse, le rôle des croyants dans la société". Il sont d'une importance capitale pour les responsables religieux qui vivent et oeuvrent dans des sociétés pluralistes.

Benoît XVI a ensuite souligné l'importance d'une formation de qualité au propre Credo, mais aussi d'une "bonne information sur la foi des autres" pour les promoteurs du dialogue interreligieux. La collaboration interreligieuse offre des possibilités d'exprimer les plus hauts idéaux de chacune des traditions religieuses. "L'assistance aux malades, le secours des victimes de catastrophes naturelles et autres violences, l'attention envers les personnes âgées -a conclu le Pape- sont quelques uns des domaines où la collaboration se fait entre croyants de religions différentes. Que tous ceux qui oeuvrent à l'enseignement de leur foi se rejoignent pour soutenir qui souffre dans notre société".

dimanche 8 juin 2008

BARCK OBAMA, HILARY CLINTON, AIPAC,SIONISTES, IRAN et 3ème GUERRE MONDIALE


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, pense qu'OBAMA BARAK a bien caché son jeu: être un soldat d'ISRAËL, ce qui explique son immense trésor de guerre ramassé pour sa campagne électorale: les sionistes ont donné pour recevoir.
Obama fait allégeance à Israël Publié le 5-06-2008.
Arrivé en tête du parti démocrate américain dans la course aux élections, c’est devant le lobby israélien le plus puissant aux Etats-Unis, l’AIPAC, que Barack Obama a choisi de faire son premier discours de politique étrangère. Un discours de surenchère par rapport à celle de Bush, dans lequel le candidat a notamment promis "Jérusalem éternelle et indivisible" comme capitale d’Israël ! Quelques heures après avoir remporté la nomination par son parti, Obama s’est rendu mercredi devant les membres de l’AIPAC (American Israel Public Affairs Council) pour leur promettre que sous sa direction, les intérêts israéliens passeraient avant ceux des Etats-Unis : une première ! Il a promis, que s’il était élu président des Etats-Unis, Jérusalem resterait la capitale indivisible d’Israël. Il a estimé que "tout accord entre Israéliens et Palestiniens devrait préserver le caractère juif d’Israël". Il a affirmé que "le Hamas devrait être isolé jusqu’à ce qu’il renonce au terrorisme, reconnaisse le droit d’israël à exister et applique les accords passés". "Il n’y a pas de place à la table des négociations pour une organisation terroriste", a-t-il surenchéri. Il a déclaré approuver l’aide de 10 milliards de dollars allouée à Israël par les USA au cours des 10 prochaines années, et il a promis que "jamais l’iran n’obtiendrait l’arme nucléaire" sous sa présidence, le sénateur de l’IIlinois n’excluant pas une intervention militaire contre ce pays. Tandis qu’Olmert (et les membres de l’AIPAC !) faisait savoir sa satisfaction, Saeb Erekat, a déclaré à Al Jazeera qu’"Obama est en train de donner des armes à tous les extrémistes de la région" et Mahmoud Abbas, a pour sa part indiqué qu’"un Etat palestinien sans Jérusalem- Est n’est pas envisageable" .Source Al- Jazeera


Et voici ce qui est programmé par l'équipe BUSH, OBAMA BARACK et CLINTON Hillary.
OBAMA BARACK et HILLARY CLINTON ont eu le même sponsor pour leur campagne électorale à savoir l'AIPAC, qui jouait gagnant sur ces deux chevaux.
Les sionistes ne perdent jamais: Hillary a voté la guerre en IRAK, donc ticket gagnat pour les marchands de canons dénommés ROCKFELLER ou ROTSCHILD; il en est de même pour BARACK OBAMA qui votera la guerre contre l'IRAN.
L'administration Bush planifierait
une frappe aérienne contre l'Iran
avant le mois d'août.



par Muhammad Cohen, Asia Times

Asian Times / Contre Info

Publication originale Asia Times, traduction Contre Info


Deux sénateurs américains informés de l'attaque prévoient de prendre position publiquement à ce sujet et d'exprimer leur opposition, selon notre source, mais la tribune qu'ils doivent proposer au New York Times n'est pas encore publiée.

Notre source, qui a choisi de conserver l'anonymat, est un ancien diplomate de carrière américain qui fut assistant auprès du Secrétaire d'Etat, et est encore en activité dans les milieux diplomatiques. Elle nous a déclaré la semaine dernière que les États-Unis envisagent une frappe aérienne contre le Corps des Gardiens de la Révolution Iraniens (IRGC). Cette frappe aérienne viserait le siège de la brigade d'élite Al-Qods de l'IRGC. Cette brigade, dont les forces sont estimées à 90 000 soldats, a pour mission de propager la révolution Iranienne de 1979 dans toute la région.

Les objectifs de cette attaque pourraient inclure des garnisons de l'IRGC situées dans le sud et le sud-ouest de l'Iran, près de la frontière avec l'Irak. Des responsables américains ont affirmé à maintes reprises que l'Iran fournit une aide aux insurgés irakiens. En Janvier 2007, les forces américaines ont attaqué le consulat général iranien à Irbil, en Irak, arrêtant cinq membres du personnel, y compris deux diplomates iraniens, qui ont été détenus jusqu'en novembre. Au mois de septembre dernier, le Sénat américain a approuvé par un vote de 76 contre 22 une résolution exhortant le président George W. Bush à inclure l'IRGC sur la liste des organisations terroristes. Suite à cette résolution, la Maison-Blanche a décrété en octobre des sanctions contre la brigade d'Al-Qods, qualifiée de groupe terroriste.

Notre source a déclaré que la Maison-Blanche considère la frappe aérienne proposée comme une action limitée visant à punir l'Iran pour son implication en Irak. Cette source, qui fut ambassadeur du temps de l'administration du Président HW Bush, n'a pas donné de précisions sur les types d'armes qui seraient utilisés dans l'attaque, ni sur le stade précis de la planification à ce jour. On ne sait pas si la Maison Blanche a déjà consulté les alliés sur cette frappe aérienne, ou si elle envisage de le faire.

Les informations fournies par l'administration ont provoqué l'alarme parmi les sénateurs, déclare notre source. Après avoir reçu des informations sur le projet de frappe aérienne lors de réunions tenues secrètes, la sénatrice Diane Feinstein, élue Démocrate de Californie, et le sénateur Richard Lugar, Républicain de l'Indiana, ont déclaré qu'ils allaient publier « sous quelques jours » une tribune dans le New York Times pour exprimer leur opposition, nous à déclaré notre source la semaine dernière. Mme Feinstein est membre de la Commission du Renseignement du Sénat et M. Lugar représente les Républicains à la Commission des Relations Extérieures.

Compte tenu de leur obligation de respecter le secret des informations classifiées, il est peu probable que les sénateurs aient l'intention de rendre public les plans de l'administration Bush ou les informations dont ils disposent à ce sujet.

Source:http://r-sistons.over-blog.com. EVA

samedi 7 juin 2008

RACHIDA DATI, les FRANCS-MACONS, les JUGES et les ROSES.

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous donne son avis sur le lynchage médiatique dont est victime non consentante, notre Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, MME RACHIDA DATI.
L'ECHO DES MONTAGNES ne se joint pas aux journaleux qui méprisent MME DATI, les mêmes qui avaient assassiné de leur plume MR PIERRE BEREGOVOYE, qui avaient jeté aux chiens son honneur (dixit F.MITTERRAND).
Donc à l'EDM nous soutenons MME DATI RACHIDA pour son audace et son courage, de lutter contre les francs-maçons qui ont pris en otage l'appareil judiciaire.
Ces juges et hauts fonctionnaire du ministère de la Justice obéissent à leur serment de "frère" et sont parjure de leur serment de juge.
Nous soutenons MMR DATI RACHIDA pour la qualité de son élégance et de ses tenues dont les machos francs-maçons salivent de jalousie et pour se venger de leur impuissance se vengent sur vous Madame DATI.
C'est pourquoi l'ECHO DES MONTAGNES vous envoie ce bouquet de fleurs pour vous remercier de votre action et de votre réforme de la carte judiciaire.



vendredi 6 juin 2008

TRAITE DE LISBONNE, L'IRLANDE, le REFERUNDUM et l'EUROPE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, soutient l'IRLANDE contre le traité de Lisbonne, liberticide.

Construction européenne



Le traité de Lisbonne sur la sellette à une semaine du référendum irlandais

"Une île de 4 millions d'habitants tient entre ses mains le sort d'une Union de 500 millions de citoyens". L'Irlande est en effet "le seul pays de l'UE à soumettre la ratification du traité de Lisbonne au scrutin populaire", sa Constitution l'y obligeant [L'Humanité].

Or, à une semaine du référendum irlandais, "le camp du 'non' est pour la première fois donné en tête des intentions de vote par un sondage que publie [aujourd'hui] l'Irish Times" [Reuters – Yahoo ! Actualités]. "Les 'nonistes' sont crédités de 35 % des intentions de vote contre 30 % pour les partisans du 'oui' et 28 % des personnes interrogées se disent indécises" [Le Figaro].

La "République d'Irlande en proie aux doutes et à l'indécision" [L'Humanité], "a vu le camp du 'non' doubler en moins de trois semaines" [Le Figaro].
Le "'non' est défendu par une coalition hétéroclite dont la campagne est particulièrement efficace" [Reuters – Yahoo ! Actualités]. Les "nonistes" s'appuient sur "les partis de gauche, les classes moyennes, les laissés-pour-compte du 'Tigre Celtique' (…) ainsi qu'une partie de la droite catholique et les xénophobes" [L'Humanité].

Pour Le Monde, le même thème fait mouche dans le camp du "non": "l'indépendance de la petite nation irlandaise sera broyée par la grande Europe".

Les adversaires irlandais du traité dénoncent également "des failles dans le texte signé à Lisbonne qui, affirment-ils, font courir à l'Irlande le risque de perdre le contrôle en matière de fiscalité, de commerce ou de moeurs (sur l'avortement) et menacent sa neutralité militaire" [Reuters – Yahoo ! Actualités].

Le camp du "oui" bénéficie du soutien des "trois principaux partis politiques irlandais, des syndicats et des organisations patronale et agricole". Le gouvernement, lui, "a injecté plus de cinq millions d'euros dans sa campagne d'information" [L'Humanité]. Mais cela ne semble pas suffire.

L'Europe retient donc son souffle en attendant les résultats du 12 juin. Si le résultat devait être négatif, un diplomate souligne "qu'aucun pays n'imagine renégocier un nouveau traité". "Tout le monde est épuisé par dix ans de négociations institutionnelles" [Libération].


Références :

Le non est désormais en tête en Irlande, à une semaine du référendum sur le traité européen de Lisbonne [Euronews - Yahoo ! Actualités]
Le non au traité européen en tête d'un sondage en Irlande [Reuters - Yahoo ! Actualités]
L'UE rivée au référendum irlandais [Libération, p. 9]
Référendum ric-rac sur l'Irlande [Le Monde, p. 1 et 3]
- Sueurs froides à Dublin [L'Humanité, p. 12]
- Le "non" au traité de Lisbonne donné gagnant [Le Figaro, p. 7]

En savoir plus :

Pro et anti-Lisbonne s'affichent en Irlande
Voir le comparatif
Le traité de Lisbonne

jeudi 5 juin 2008

MICHELE-ALLIOT MARIE ET LE FOOTBALL

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous relate le match de foot qui s'est déroulé "Place BEAUVAU" à guichet fermé.
Sommet du football Place Beauvau
©FEP/Panoramic
Mme Michèle Alliot-Marie, le Ministre de l'Intérieur, a réuni ce mardi 2 juin les dirigeants du football français*. L'objectif était de faire le bilan de la saison en matière de sécurité dans les stades et d'envisager des mesures supplémentaires pour la prochaine saison.

Cette réunion a confirmé l'excellent climat de coopération entre le ministère de l'Intérieur et les autorités du football français. Les participants ont décidé d'élaborer ensemble d'ici deux mois un plan d'actions aussi bien sur le plan de la prévention et de l'éducation que de celui de la répression.

Sur ce point, Mme Alliot-Marie a exprimé sa volonté d'intensifier la politique de fermeté. "Il faut être encore plus dissuasifs contre les fauteurs de troubles". Soulignant une évolution de la nature des incidents, avec "la montée des actes et des injures racistes ou antisémites", la Ministre de l'Intérieur a annoncé qu'elle proposerait à l'automne prochain au Parlement l'allongement de la durée des interdictions de stade. "Il faut que les interdictions administratives de stade couvrent toute la saison sportive, c'est-à-dire six mois, et en cas de réitération, qu'elles puissent être portées à un an". Mme Michèle Alliot-Marie s'est également prononcée en faveur d'un durcissement des sanctions judiciaires. Elle a aussi indiqué qu'elle n'hésiterait pas à procéder à de nouvelles dissolutions de groupes de supporters si la situation l'imposait.

A l'issue de la réunion, Frédéric Thiriez a réaffirmé la volonté commune des pouvoirs publics et des autorités sportives de faire preuve de la plus grande fermeté :

"Nous sommes tous unis dans une même volonté qui est de protéger le football contre toutes les formes de violences physiques ou verbales qui sont la négation même du sport. Pour cela, la répression doit être renforcée et ciblée sur les fauteurs de troubles. Le meilleure solution, c'est l'interdiction de stade pour une durée suffisante avec obligation de pointer au commissariat le jour du match."

* étaient présents à cette réunion : Jean-Pierre Escalettes (président de la FFF), Frédéric Thiriez (président de la LFP), Jean-Pierre Hugues (Directeur Général de la LFP), Bernard Caïazzo (président de l'AS Saint-Etienne), Maurice Cohen (président de l'OGC Nice), Jean-Pierre Louvel (président du Havre AC), Gervais Martel (président du RC Lens), Frédéric de Saint-Sernin (président du Stade rennais), Jean-Louis Triaud (président des Girondins de Bordeaux), Philippe Boindrieux (Directeur Général Délégué du PSG), Marino Faccioli (Directeur Général adjoint de l'Olympique Lyonnais), Julien Fournier (Directeur Administratif et Financier de l'Olympique de Marseille), Patrick Fretel (Secrétaire Général du Stade Rennais), Jean-Luc Herzog (Directeur Général RC Strasbourg), Patrick Razurel (Directeur Général délégué du FC Metz), Jean-François Soucasse (Directeur Général du Toulouse Football Club)

OBAMA BARACK, les JUIFS, les SIONISTES ,JERUSALEMet ISRAËL

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, pense qu'OBAMA BARAK a bien caché son jeu: être un soldat d'ISRAËL, ce qui explique son immense trésor de guerre ramassé pour sa campagne électorale: les juifs sionistes ont donné pour recevoir.

Obama fait allégeance à Israël

Publié le 5-06-2008


Arrivé en tête du parti démocrate américain dans la course aux élections, c’est devant le lobby israélien le plus puissant aux Etats-Unis, l’AIPAC, que Barack Obama a choisi de faire son premier discours de politique étrangère. Un discours de surenchère par rapport à celle de Bush, dans lequel le candidat a notamment promis "Jérusalem éternelle et indivisible" comme capitale d’Israël !



Quelques heures après avoir remporté la nomination par son parti, Obama s’est rendu mercredi devant les membres de l’AIPAC (American Israel Public Affairs Council) pour leur promettre que sous sa direction, les intérêts israéliens passeraient avant ceux des Etats-Unis : une première !

Il a promis, que s’il était élu président des Etats-Unis, Jérusalem resterait la capitale indivisible d’Israël.

Il a estimé que "tout accord entre Israéliens et Palestiniens devrait préserver le caractère juif d’Israël".

Il a affirmé que "le Hamas devrait être isolé jusqu’à ce qu’il renonce au terrorisme, reconnaisse le droit d’israël à exister et applique les accords passés". "Il n’y a pas de place à la table des négociations pour une organisation terroriste", a-t-il surenchéri.

Il a déclaré approuver l’aide de 10 milliards de dollars allouée à Israël par les USA au cours des 10 prochaines années, et il a promis que "jamais l’iran n’obtiendrait l’arme nucléaire" sous sa présidence, le sénateur de l’IIlinois n’excluant pas une intervention militaire contre ce pays.

Tandis qu’Olmert (et les membres de l’AIPAC !) faisait savoir sa satisfaction, Saeb Erekat, a déclaré à Al Jazeera qu’"Obama est en train de donner des armes à tous les extrémistes de la région" et Mahmoud Abbas, a pour sa part indiqué qu’"un Etat palestinien sans Jérusalem- Est n’est pas envisageable"

Source Al- Jazeera

GENECIDE,TERRORISME, PEUPLE PALESTINIEN et MUSULMAN

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, est contre tout génocide et appel au terrorisme.
Un site sioniste appelle au génocide , à l'assassinat de femmes et d'enfants.
Mais que fait la LICRA, "les Touche pas à mon cul"et autres associations MRAP qui réagissent très vite d'habitude contre des sites de ce genre.
Là ces enfoirés ferment leur gueule, car ils sont payés par les sionistes d'ISRAËL pour foutre le bordel eN FRANCE !

Haaretz fait la promotion d’un site qui plaide pour le génocide et le terrorisme

Publié le 4-06-2008


Haaretz.com, le site en ligne du quotidien israélien souvent cité comme exemple des médias libéraux et critiques d’Israël, affiche une publicité payante d’un site web encourageant ouvertement la destruction totale du peuple palestinien, le meurtre de grands nombres de civils musulmans, l’assassinat des membres des familles des dirigeants arabes, et l’usage d’armes chimiques, biologiques et nucléaires contre des douzaines de pays.

"Notre terre n’est pas une terre arabe". Publicité, en première page de Haaretz.com, d’un site web qui prône le génocide et le terrorisme : relève le site electonic.intifada sur lequel on peut lire

"Le site web en question, intitulé "Samson Blinded" ("samson aveuglé" ndlr), clame que Google a interdit ses publicités de son programme d’ajout d’articles. Si c’est exact, ce serait cohérent avec la politique de Google qui interdit les annonces faisant la promotion de la violence, ou les incitations contre tout groupe basées sur l’origine raciale, ethnique ou nationale, ou sur la religion.

Pourtant, la publicité pour Samson Blinded apparaît bien en vue sur la première page du Haaretz.com du 1er juin, comme sur la page de l’article, au titre : "Qui n’a pas participé à la marche pro-israélienne à New York ? Les Israéliens", le même jour.

Samson Blinded, dont les éditeurs gardent leurs identités secrètes, appelle Israël à éliminer tous les Palestiniens des territoires qu’il contrôle et à éradiquer leur culture. Le site demande également qu’Israël "détruisent les colonies palestiniennes [sic] et les exilent au loin – pas dans des camps de réfugiés dans les pays arabes voisins, ou le conflit risquerait de se perpétuer". Il argumente que "l’assimilation culturelle forcée des Palestiniens devrait s’accompagner de déportation", ajoutant que "Avec la disparition des Palestiniens, le conflit arabo-israélien perdrait de son élan [sic]."

Le site haineux publié sur Haaretz incite à la guerre religieuse, à l’exploitation des enfants et au terrorisme. Il déclare par exemple que "l’esclavage n’est pas une option dans le monde moderne, mais Israël, en adoptant des enfants originaires des pays les plus pauvres, les endoctrinant dans l’anti-islamisme et les entraînant pour un service militaire de bas niveau dans les Forces Israéliennes de Défense doit être faisable." Il propose également qu’"Israël invite les Chrétiens radicaux occidentaux à maintenir l’ordre dans les territoires palestiniens", car "ils seraient heureux de bénéficier d’une formation de terrain en Israël pour leurs milices."

Le site ajoute que "Pour réussir, la violence israélienne contre les Arabes devrait être écrasante. Israël devrait se montrer comme un monstre assoiffé de sang pour soumettre les Arabes par l’effroi." Parmi la violence prônée par le site, on trouve le meurtre global, sans justification, des familles des dirigeants des pays arabes, des civils et des prisonniers de guerre.

Le site appelle même à des frappes nucléaires contre les pays voisins : "Israël devrait légiférer que toute attaque nucléaire contre lui signifieraient la destruction nucléaire immédiate et simultanée par les Forces Israéliennes de Défense de tout Musulman – capitales, monuments, centres de population – par les quelques centaines d’armes nucléaires qu’a Israël en sa possession. Les terroristes islamiques qui envisage d’utiliser l’arme nucléaire contre Israël doivent comprendre qu’un réel big bang commémorera l’Etat juif."

L’appel du site web à la destruction des Palestiniens viole la Convention de 1948 pour la Prévention et la répression du crime de génocide.

La Convention définie ainsi le génocide :

"Article II

Dans la présente Convention, le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :

a) Meurtre de membres du groupe ;

b) Atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;

c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;

d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;

e) Transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe."

La Convention, adopté à la suite de l’holocauste nazi, indique :

"Article III

Seront punis les actes suivants :

a) Le génocide ; b) L’entente en vue de commettre le génocide ; c) L’incitation directe et publique à commettre le génocide ; d) La tentative de génocide ; e) La complicité dans le génocide."

Le traité, ratifié par plus de 130 pays, dont Israël et les Etats Unis, indique :

"Article IV

Les personnes ayant commis le génocide ou l’un quelconque des autres actes énumérés à l’article III seront punies, qu’elles soient des gouvernants, des fonctionnaires ou des particuliers."

Joint par Electronic Intifada, Osnat Kohali, directrice de Haaretz.com, a déclaré que le journal et son site web avaient une politique claire de non autorisation de toute annonce publicitaire qui incluerait "l’incitation contre quelque bord que ce soit". En réaction à certaines des déclarations du site Samson Blinded citées dans cet article, Kohali a noté que les déclarations offensives se trouvaient sur le site lui-même, et non dans la publicité telle qu’elle apparaît sur Haaretz.

Kohali a ajouté : "Nous ne visitons pas chaque site web et nous ne vérifions pas tout ce qu’ils disent." Elle a cependant entrepris de revoir les annonces de Samson Blinded, notant qu’ "on peut faire des erreurs."

Mais les pubs de Samson Blinded ne sont pas le seul cas où le Haaretz profite apparemment de l’extrémisme ; son site web affiche souvent les annonces d’une organisation appelée "Le Sommet de Jérusalem" (The Jerusalem Summit), qui plaide aussi pour le transfert des Palestiniens de leur terre natale et affirme que "cette dé-légitimation du discours palestinien devient un pré-requis vital pour toute résolution globale de la question palestinienne."

Cette sorte d’extrémisme juif militant fait des avancées constantes dans le courant dominant de la politique israélienne, et de nombreux partis appelle ouvertement au "transfert" (à l’expulsion) des Palestiniens, et les dirigeants israéliens n’ont pas fait grand chose pour le marginaliser et le décourager. Ce qui est surprenant, c’est que le Haaretz, largement respecté, qui est diffusé en Israël avec The International Herald Tribune, tire des profits de groupes haineux et de leur incitation criminelle.

En 2006, un éditeur allemand, M. DuMont Schauberg, a acquis 25% de parts dans le Haaretz, un geste que la Chancellière allemande Angela Merkel a loué comme un exemple de la réconciliation allemande avec Israël. En Allemagne, comme dans beaucoup d’autres pays européens, l’incitation à la haine raciale est illégale".