Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 30 janvier 2008

CLEARSTREAM, JEROME KERVIEL, la SOCIETE GENERALE et le BLANCHIMENT d'ARGENT!

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, est parti chercher les 5 milliards d'euros soit disant perdus par la SOCIETE GENERALE.
L'ECHO DES MONTAGNES les a trouvé chez CLEARSTREAM.
En effet la SOCIETE GENERALE est le meilleur client de CLEARSTREAM.
Je rappelle pour bien me faire comprendre que CLEARSTREAM excerce une activité tout à fait légal au regard du droit luxembourgeois.
Explication de gravure en rollex:

Qu'a-t-on compris de cette fameuse chambre de compensation nommée Clearstream après l'affaire du bidonnage de leur fichier. A vrai dire, pas grand chose. J'ai interrogé plusieurs personnes dans le métro lors de cette affaire et personne ne comprenait rien. En effet pour comprendre, il fallait avoir vu les documentaires de Denis Robert : "Les dissimulateurs" et "Clearstream explique à un ouvrier de chez Daewoo", ou bien avoir lu les livres correspondants... Alors voilà, la vraie histoire...

Qu'est-ce qu'une chambre de compensation ? Une coopérative de banques associées entre-elles pour faciliter leurs échanges. Quand ont-elles été créées ? Au début des années 70. Leur mission ? Echanger, vendre, acheter toutes les valeurs disponibles sur le marché pour le compte de leurs clients (banques mais aussi multinationales et États, le ministère du trésor détient un compte chez Clearstream). La particularité des ces chambres : être le point névralgique de la finance internationale car toutes les transactions élevées passent par ce système qu'on appelle le "Clearing". Combien génère le clearing : 43 000 000 000 000 euros / an pour les comptes publiés, rien sur les montants qui passent par les comptes non-publiés (ni vu, ni connu)... comptes supérieur à 50% au nombre des comptes publiés.

Tout ça n'est peut-être pas très clair, alors en gros l'hyper-corruption mondiale passe par ces deux chambres de compensation : Clearstream et Euroclear. Cela permet à la France de vendre ses armes, à d'autres de détourner les fonds du F.M.I., à d'autres de ruiner le peuple argentin, à d'autres de payer des rançons, à d'autres de lessiver l'argent de la mafia, des dictatures... Que de choses nobles en somme ! !

Le trader de la S.G. n'a suivi que le système. La S.G. est un des meilleurs clients de Clearstream où il détiennent plusieurs comptes dont certains au Luxembourg, l'évasion des capitaux, c'est par là que ça se passe. Si le gouvernement s'en mêle c'est pour étouffer l'affaire en ayant mis 2 magistrats bien au fait de Clearstream et sachant qu'ils ne pourront jamais remonter la filière à cause du secret bancaire et même si Clearstream, le Luxembourg acceptait, de toute façon au vu du nombres élevés de pannes informatiques, la transaction est effacée. Comme ils sont malins ! ! !
Les affaires continuent aussi à la Société Générale, la banque française qui a le plus de comptes ouverts à Clearstream dans les paradis fiscaux. Ces comptes ne sont pas contrôlés par la Commission bancaire. Je ne crois pas une seconde au scénario vendu ce jour aux médias. Ce trader magnifique qui aurait pu griller cinq milliards d’euros en jouant mal. C’est du grand n’importe quoi. La Société générale est la banque qui a le plus joué sur les produits dérivés et sur les placements off shore.

Liste des comptes de la S.G. chez Clearstream, clic sur la page pour l'agrandir :) ,


Finalement l'escroquerie de la SOCIETE GENERALE peut se résumer ainsi:
"Un créditeur qui crédite son compte en débitant son propre compte": C.Q.F.D. MR LE JUGE VAN RUYMBEKE si vous voulez bien regarder un peu plus attentivement la magouille des "XPF" inventé par DOMINIQUE STRAUS-KAHN, actuel patron du F.M.I.

SOCIETE GENERALE,JEROME KERVIEL le DREYFUS DE LA BANQUE?

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre l'excellente analyse suivante concernant l'affaire de la SOCIETE GENERALE.
L'ECHO DES MONTAGNES, utilise non pas le terme de "trader" pas français mais l'appelation française correspondante qui est: "opérateur de salle de marché".

De plus l'opérateur de salle de marché Jérôme KERVIEL a reconnu publiquement qu'il pratiquait les changements "de ligne de crédits", c'est à dire qu'il reconnaît publiquement de pratiquer le "power of found" c'est à dire la "lettre d'évidence"; en clair le blanchiment d'argent via des chambres de compensation basées dans les paradis fiscaux (voir mes articles, par ailleurs sur la lettre d'évidence, dont le juge van RUYMBEKE est au courant ..d'air!).
De plus le patron de la SOCIETE GENERALE, MR DANIEL BOUTON est mis en examen pour "blanchiment d'argent", cette affaire passe en correctionnelle à partir du 4 février 2008.
De plus le même BOUTON mène une drôle de guerre en virant de la banque 6 cadres et chefs hiérarchiques de Jérôme KERVIEL, que leur reproche-t-il, puisque pour la guerre des BOUTON seul l'opérateur de salle de marché est responsable et coupable?
De plus ce même BOUTON est un cumulard car il est aussi le "Président de la Fédération Bancaire Française" et chargé à ce titre de mesurer les riques des banques dans le monde!!!
L'ECHO DES MONTAGNES conseille donc à ce BOUTON de changer de mesure métrique et d'adopter le "gaymard" qui vaut 600euros carrés!

Société Générale : Jérôme Kerviel assure que sa hiérarchie était au courant!!!!!!

Dans ses déclarations aux policiers, dont MediaPart révèle la teneur, Jérôme Kerviel, le trader accusé d’avoir fait perdre près de 5 milliards d’euros à la Société Générale, met en cause sa hiérarchie, qui aurait « fermé les yeux » sur ses opérations. Il affirme aussi que les opérations de « dissimulation » sont courantes au sein de la banque.

Les dirigeants de la Société Générale ont du souci à se faire. Eux qui doivent déjà assumer les conséquences politiques, financières et médiatiques de l’affaire Kerviel, du nom de ce trader accusé d’avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros à la banque, sont désormais sous la menace de la justice. En effet, le déclarations de Jérôme Kerviel aux policiers de la brigade financière, qui l’ont interrogé en garde à vue du samedi 26 au lundi 28 janvier, donnent au scandale une nouvelle dimension. Si l’on en croit le jeune trader (il a 31 ans), les malversations dont il est suspecté auraient été commises avec l’aval implicite de la direction de la banque.

Selon lui, sa hiérarchie ne pouvait ignorer qu’il avait dépassé les autorisations qui lui avaient été accordées pour des prises de positions très aventureuses sur les marchés. D’entrée, Jérôme Kerviel a donné le ton : « Je ne peux croire que ma hiérarchie n’avait pas conscience des montants que j’engageais, il est impossible de générer de tels profits avec de petites positions. Ce qui m’amène à dire que lorsque je suis en positif, ma hiérarchie ferme les yeux sur les modalités et les volumes engagés. Au quotidien, au titre d’une activité normale avec des engagements normaux, un trader ne peut générer autant de cash. »

Devant les enquêteurs, Jérôme Kerviel a accepté d’évoquer certaines techniques illégales utilisées par les traders pour dissimuler des prises de positions hyper spéculatives. Il a ainsi évoqué la pratique dite du « matelas », dont le but est de masquer certains résultats. « Cette pratique est utilisée dans le seul but de dissimuler de la valorisation », a-t-il confié aux policiers. « Cette valorisation dissimulée est au bon vouloir de chacun, au feeling… Cette pratique du matelas est même utilisée par les managers sur le résultat dégagé par leurs équipes ». Pédagogique, Kerviel a précisé : « Quand un manager, à l’instant T de l’année, estime que son desk a atteint ses objectifs de profits and loss, il peut décider de reporter la trésorerie sur l’exercice suivant, ce en le dissimulant par des moyens divers ». Selon lui, « il y a des coutumes qui permettent une certaine flexibilité accordée ponctuellement à un trader à la faveur des discussions avec le manager. On peut être en dépassement plusieurs jours et effectivement se faire rappeler à l’ordre sauf à réussir à négocier un dépassement plus conséquent ce qui est exceptionnel ».

« Tant que nous gagnons et que cela ne se voit pas trop, que ça arrange, on ne dit rien… » (Jérôme Kerviel aux policiers)

D’après le trader, ses supérieurs l’encourageaient en fait à prendre des risques. « Ce dynamisme requis n’est-il pas une façon induite de vous inciter à prendre le maximum de positions sous l’aspect valeurs et volumes ? », lui ont demandé les policiers. « C’est effectivement ainsi que je le ressens », a lâché le trader, avant d’ajouter : « Tant que nous gagnons et que cela ne se voit pas trop, que ça arrange, on ne dit rien… ».« En ce qui me concerne, cette valorisation à 1,4 milliard d’euros est importante, certes, mais arrivée trop rapidement -de 500 millions d’euros fin octobre 2007 à 1,6 milliard fin novembre- pour que je puisse la déclarer sans être inquiété. Il est vrai, et je le concède, que cela est hors de proportion avec le résultat déclaré, mais qui est lui-même hors proportion ».
Ebauchant une forme de mea culpa, Jérôme Kerviel a avoué :

Et Kerviel de conclure par cette formule imagée qui, à ses yeux, résume l’attitude hypocrite de sa hiérarchie : « Pas vu, pas pris. Pris, pendu ! ». Il a aussi précisé : « Je reconnais avoir pris de grosses positions, qui pourraient être qualifiées hors limite de mon mandat, que j’ai masquées par une opération fictive (...) Il est vrai que dans l’hypothèse où je veux garder une position importante sur un terme plus ou moins long, pour ne pas alerter mon manager, je passe une opération fictive de nature à laisser entendre que la position que j’ai prise est couverte par cette fausse opération, ce qui conduit dès lors à flatter mon résultat. Ce qui produit mon gain, c’est ma position réelle uniquement et le jour où ma position fictive tombe, il y a une réactualisation de ma position ».

Interrogé sur ses motivations, Jérôme Kerviel a été clair : « Ce qui m’a motivé à passer ces opérations est de différents ordres mais avant toute chose, j’ai en tête de faire gagner de l’argent à ma banque, c’est ma première motivation, en aucun cas m’enrichir personnellement ». Caustique, il a cru bon de préciser que « les techniques que j’ai utilisées ne sont pas sophistiquées du tout, comme peut le prétendre la presse spécialisée, et à mon sens tout contrôle correctement effectué est à même de déceler ces opérations ». Il a également cité ses deux supérieurs hiérarchiques, Eric Cordelle et Martial Rouyère, disant qu’ils sont intéressés aussi aux résultats : « Plus l’équipe génère du cash, plus le manager sera financièrement intéressé ».

« Je vous informe de l’existence de plusieurs alertes parvenues à ma hiérarchie »
(Jérôme Kerviel aux policiers)

Jérôme Kerviel a tout de même admis un intérêt personnel dans les opérations qu’il a menées : l’obtention de « bonus », ces primes accordées aux traders les plus efficaces. Il a reconnu avoir déclaré 55 millions d’euros fin 2007 et négocié son bonus à partir de cette somme, ridicule en comparaison de ses « vrais » résultats (1,4 milliards d’euros), qu’il avait été obligé de dissimuler, en inventant des pertes fictives, pour ne pas se faire repérer. « Pour 2007, j’ai essayé de négocier un bonus de 600 000 euros et Martial Rouyère m’a laissé entendre que je ne pouvais espérer plus de 300 000 euros. Le bonus devait être versé en mars de l’année suivante », a révélé Kerviel.

« A supposer que votre hiérarchie ait eu connaissance de vos couvertures de positions à l’aide d’opérations fictives, pensez-vous que cela aurait été de nature à remettre en question le montant de votre bonus ? », lui ont demandé les enquêteurs. « Il y a des chances effectivement, mais je reste persuadé qu’ils étaient au courant de mes positions et, en cela, je vous informe de l’existence de plusieurs alertes parvenues à ma hiérarchie », a répondu le trader. Et de préciser : « Durant l’année 2007, plusieurs mails interrogatifs en provenance du back office (le service qui contrôle les opérations sur les marchés) ont été envoyés à plusieurs de mes assistants collaborateurs afin d’obtenir des explications sur les opérations enregistrées dans mon book. Ces mails concernaient des opérations qui ne sont pas redescendues au back office … ». Fort embarrassants pour la banque, ces courriels n’ont pour le moment pas été portés à la connaissance des deux magistrats instructeurs, Renaud Van Ruymbeke et Françoise Desset.

Au cours de son audition, Jérôme Kerviel a livré à la brigade financière quelques éléments psychologiques qui permettent de mieux cerner sa personnalité et peut-être d’expliquer les risques insensés qu’il a pris. Visiblement, le jeune homme, muni d’un simple DESS, nourrissait quelques complexes vis-à-vis de ses collègues sur-diplômés. Embauché en 2000, il a passé cinq ans au « middle office », le service qui assiste les traders, avant d’intégrer enfin la salle des marchés et de réaliser son rêve, devenir trader. « J’avais pris conscience, lors de mon premier entretien en 2005, du fait que j’étais moins bien considéré que les autres au regard de mon cursus universitaire et de mon parcours personnel professionnel. En effet, je ne suis pas arrivé directement au front office (la salle des marchés), je suis passé par le middle office et je suis le seul dans ce cas ».

Mis en examen lundi 28 janvier pour « abus de confiance », « faux et usage de faux » et « introduction dans un système de traitement automatisé de données informatiques », Jérôme Kerviel, qui s’expliquera ultérieurement sur le fond devant ses juges, a été laissé en liberté. Le parquet de Paris avait pourtant requis son placement en détention provisoire. Les juges d’instruction semblent considérer que les risques de fuite du trader sont quasiment nulles, puisqu’il s’est rendu sans difficulté à la convocation des policiers. Ses déclarations, d’où il ressort qu’il relativise sa responsabilité en mettant en cause sa hiérarchie, pourraient également avoir convaincu les deux magistrats qu’ils risquaient d’incarcérer un « bouc émissaire ». Enfin, par nature, le juge Van Ruymbeke n’aime guère recourir à la détention provisoire, ce que lui reprochent d’ailleurs certains de ses collègues mais lui vaut par ailleurs l’estime de la plupart des avocats.

SOCIETE GENERALE, CLEARSTREAM, DREYFUS-TRADER et la POLYNESIE FRANCAISE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre le travail de RENE HOFFER, PRESIDENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE, concernant les banques qui sévicent dans son pays avec les explications à chaud concernant la SOCIETE GENERALE.
Ce dossier permettra à nos amies (é)lectrices et amis (é)lecteurs de retrouver leurs biens.

René: J'explique pour ceux qui ne comprendraient pas du premier coup...

""Le trader a introduit au sein du portefeuille B des opérations fictives, afin de laisser croire que ce portefeuille venait bien compenser le portefeuille A qu'il avait acheté", explique la banque. Et pour que ces opérations fictives ne soient pas identifiées, il a privilégié des transactions qui "limitaient les occasions de contrôle", ne donnant pas lieu par exemple à des mouvements de trésorerie."

"... a introduit... des opérations fictives"

Des opérations fictives existent donc ou, pour parler "journaliste", ont au moins existé en 2006/2007 !!

"... Et pour que ces opérations fictives ne soient pas identifiées..."

René: La Société Générale admet donc qu'il existe des opérations fictives mais aussi des non-identifiables... par opposition aux identifiables...

"... limitaient les occasions de contrôle..."

René: donc il y a des "contrôles" limités....

" .... ne donnant pas lieu par exemple à des mouvements de trésorerie."

René: comme par exemple des transactions en XPF via les comptes non publiés de Clearstream par exemple. (Voir Révélation$, Denis ROBERT et Ernest BACKES, pages 169, 188 à 193, 196, 204 et 205 par exemple et notamment la dernière ligne de la page 191.)

"Ce qui est encore plus drôle, c'est "qu'ils" ne savent pas non plus que la république française a toujours des Francs en circulation, en toute "légalité kervielle".

Dans le Royaume de TAHITI et ses dépendances...

La preuve:

http://www.lexpol.pf/LexpolAfficheRecherche.php?id=8212&page=2&nb=313

# Arrêté n° 932 PR du 15 avril 2004 portant versement d'une subvention d'investissement à l'établissement public Fonds d'entraide aux îles (150 millions de francs au titre du programme de modernisation de la petite hôtellerie)
Voir Arrêté n° 932 PR du 15/04/2004
--------------------
# Arrêté n° 580 CM du 31 mars 2004 approuvant et rendant exécutoire la délibération n° 1-2004 IJSPF du 24 février 2004 autorisant l'Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française à emprunter la somme de cent millions de francs
Voir Arrêté n° 580 CM du 31/03/2004
#
1974
Création de la filiale CREDIPAC, société financière spécialisée dans le crédit à la consommation.
(réplique du crédit foncier et immobilier de la PF et NC à la Banque de Polynésie, René BOUSQUET.... ? A creuser. Comptes PF et NC au sein du même établissement !!! )
1987
Signature d'une convention d'assistance technique entre la Banque de Tahiti et le Crédit Lyonnais afin de bénéficier d'un appui technique, des moyens de structures opérationnelles et des réseaux de la maison-mère.
1996
Mise en œuvre avec les confrères de la place de l'interbancarité territoriale des cartes de paiement. En mai de la même année, la BANK OF HAWAII (BOH) devient l'actionnaire majoritaire de la Banque de Tahiti avec 92,39% des actions contre 38% précédemment. Le Crédit Lyonnais reste cependant dans le capital à hauteur de 3%.
1998
Le 19 mai, Paribas Polynésie devient filiale de la Banque de Tahiti par suite de la cession des 70% du capital détenu par le groupe PARIBAS INTERNATIONAL au groupe BOH.

2001
Le 28 décembre, la Bank of Hawaii cède l'intégralité de ses participations dans la Banque de Tahiti et CREDIPAC à la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne (CNCE).

2002
La Caisse Nationale des Caisses d'Epargne apporte la Banque de Tahiti à la Financière OCÉOR et rejoint le Réseau OCÉOR, 1er réseau bancaire de l'outre-mer français.


Le Réseau OCÉOR constitue aujourd'hui un ensemble d'acteurs bancaires et financiers présents en Outre-Mer français, à l'Ile Maurice, Cuba et Haïti. Sa holding, la Financière OCÉOR, a pour vocation de coordonner et d'animer les banques et les filiales de son réseau en capitalisant sur les ressources du Groupe Caisse d'Epargne.

Les Banques du Réseau OCÉOR
Les activités du Réseau s'articulent autour d'un métier central, la banque de détail, prolongé par la gestion privée, les financements spécialisés et une activité internationale. Le Réseau OCÉOR est composé d'établissements bancaires acquis par le Groupe Caisse d'Epargne depuis 1998 :

• Banque des Antilles Françaises,
• Banque de la Réunion et sa filiale de crédit bail,
• Banque des Mascareignes,
• Mascareignes International Bank Ltd,
• Banque des Iles (Saint Pierre et Miquelon),
• Centre d'Affaires de la Banque des Iles (Paris),
• Crédit Saint-Pierrais (Saint Pierre et Miquelon),
• Banque de Nouvelle Calédonie,
• Banque de Tahiti et sa filiale de crédit bail,
• Caisse d'Epargne de Nouvelle Calédonie
S.A.

lundi 28 janvier 2008

LA SOCIETE GENERALE, les DELITS D'INITIES et les PROTOCOLES de TORONTO

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, pose la question suivante: Y-a-t-il eu dans les pertes énormes de la SOCIETE GENERALE, délits d'initiés?
Récapitulons un peu:
Le parquet glissant de PARIS,saisi après la plainte contre "X" pour "abus de confiance, escroquerie, faux, usage de faux" d'un petit porteur courtier de la banque a confié aussitôt une enquête préliminaire de police à la brigade financière.
Juste après l'avocat et certains dirigeants de la SOCIETE GENERALE se sont rendus personnellement voir le procureur de NANTERRE (Haut de SEINE) Philippe COURROYE pour déposer plainte à leur tour!
Cette seconde plainte vise le courtier Jérôme KERVIEL, et concerne des faits de "faux en écritures de banque, usage de faux en écritures de banque et intrusions informatiques"!
Jérome KERVIEL, habitant NEUILLY, les faits se sont déroulés à la DEFENSE et le siège administratif de la société étant aussi à la DEFENSE, le parquet de NANTERRE (tout aussi glissant) pense être territorialement compétent.
Cependant le Procureur de PARIS a d'autres arguments pour se saisir de l'affaire, le siège social de la SOCIETE GENERALE est à PARIS.
Pour l'ECHO DES MONTAGNES le courtier Jérôme KERVIEL n'a rien à se reprocher car le délit imputé à ce courtier n'est pas automatiquement constitué. le courier est payé pour acheter et vendre et le seul fait qu'il ait perdu, même des sommes importantes, ne le désigne pas comme coupable.
Le coupable c'est plutôt la SOCIETE GENERALE, car rappelons le juge d'instruction XAVIERE SIMEONI a renvoyé en 2006 en correctionnelle la SOCIETE GENRALE et son PDG DANIEL BOUTON pour "blanchiment de capitaux". Le procès de cette affaire doit s'ouvrir le 4 février 2008 au palais de justice de PARIS.
De plus tout cela est combiné par les maîtres du monde (les 6,6,6) qui dans les articles 13 et 15 des PROTOCOLES DE TORONTO prévoyent " à même les évasions déguisées de capitaux étrangers hors des états-nations, il nous sera possible de mettre en danger de mort l'harmonie sociale par le spectre de la guerre civile"!
De plus ces maîtres du monde veulent s'emparer de la SOCIETE GENERALE pour pas un rond, en faisant une O.P.A. sur cette banque dévaluée par des prédateurs comme UNICREDIT (plombé par les subprimes) et surtout la BARCLAYS.
Le délit d'initié est où alors?
Il est là: D'après une déclaration transmise à l'AMF, Robert Day, membre du Conseil d'administration de la Société Générale et Président de la société de gestion américaine Trust Company of the West (TCW), a vendu pour 85,74 Millions d'Euros d'actions Société Générale le 9 janvier 2008. 900.000 actions Société Générale ont été cédées à un cours moyen supérieur à 95 Euros.

Par ailleurs, la fondation Robert A. Day (personne morale liée à Robert Day) a vendu 8,63 ME d'actions Société Générale le 10 janvier, toujours à un cours supérieur à 95 Euros et la société Kelly Day Foundation a cédé 0,96 ME d'actions le même jour, d'après deux autres déclarations publiées par l'AMF.

Au total, 1 million d'actions Société Générale ont été vendues les 9 et 10 janvier 2008 pour un peu plus de 95 ME.

Basée à Los Angeles, Trust Company of the West est une filiale américaine de SG Asset Management depuis 2001. La Société Générale avait acquis 51% du capital de TCW en 2001. La transaction avait été effectuée à l'époque en titres Société Générale prélevés sur le stock d'actions auto-détenues, soit 14,1 millions d'actions représentant 3,33% du capital.
Que fait CHRISITINE LAGARDE, garde t-elle les coffres vides de la SOCIETE GENERALE?Affaire à suivre dans nos colonnes.
BANQUIERS, MAÎTRES DU MONDE SIONISTES, voulez-vous détruire cette page?




jeudi 24 janvier 2008

ARCHE de ZOE, VIOLS,RAPT, PEDOPHILIE, HCR et TSUNAMI.

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue son travail d'investigation dans l'affaire Arche de ZOE, malgrés la censure infligé à notre journal par DAILYMOTION et les commanditaires de l'ARCHE de ZOE! N'oublions pas en fond de tableau le trafic et le blanchiment d'argent via les "XPF" (XPF dénoncé par RENE HOFFER, Président de la Polynésie Française) avec transfert à la banque de compensation CLEARSTREAM, au moyen de la "lettre d'évidence" (voir mes articles par ailleurs à ce sujet)!
Donc revenons à nos héros de l'ARCHE de ZOE; la vidéo accusatrice a été censurée donc l'ECHO DES MONTAGNES en a refait une autre, fidèle à l'original, vous reconnaitrez la voix de l'homme qui accuse. Y figure en préambule mes commentaires.
Ouvrez vos oreilles:


De plus je vous laisse appréciez et dégustez ce courrier:


Lettre ouverte à :

M. Jean-Jacques BRIDEY, maire de FRESNES. Hôtel de ville - 1 Place Pierre et Marie Curie - 94260 FRESNES.

M. Patrick SEVE, maire de l'Haÿ-les-Roses, Mairie - 41, rue Jean Jaurès - 94246 L'Haÿ-les-Roses.

M. Christian FAVIER, président du conseil général du département du Val-de-Marne - Hôtel du département - 21/29, avenue du Général de Gaulle - 94011 Créteil Cedex.

Objet : la dénonciation de la part d'un inconnu, diffusée sur l'Internet, d'activités pédocriminelles vous concernant.

Messieurs,

Comme beaucoup d'autres "internautes", j'ai pu regarder, et enregistrer, la vidéo diffusée par le site "dailymotion.com", réalisée à la sortie de l'audience du procès de l'Arche de Zoé, au TGI de Créteil, le lundi 14 janvier 2008, vidéo où un inconnu, d'origine africaine, et employé par la mairie de Fresnes, dénonce des activités pédocriminelles opérées au sein d'un complexe sportif dépendant de la mairie de Fresnes, dans les années 1990 (1997), activités où vous seriez concernés, dont les victimes seraient des enfants africains, importés grâce à des faux papiers, par l'intermédiaire de deux policiers, de Roissy ou d'Orly, le brigadier chef Alain FRISON (?), et le lieutenant de police (?) AUROMEL.

Une dizaine d'enfants auraient été abusés, selon l'inconnu, trois auraient disparus. L'inconnu explique qu'il aurait été alerté par les cris des enfants, qu'il aurait appelé la police, que vous l'auriez menacé d'une arme. Il explique qu'il a ensuite été muté au service "manutention" de la mairie de Fresnes, où il a été victime d'une tentative d'assassinat sous la forme d'un accident de travail, qu'il aurait été volontairement retardé dans ses soins, de la part des services de la mairie de Fresnes, que vous auriez tenté de le faire passer pour fou et que vous l'auriez fait interné.

Ces deux vidéos, qui étaient disponibles encore dimanche 20 janvier, dès que leur annonce a été propagée, ont disparu le lendemain.

Divers sites ont relaté cette affaire, dont celui que je dirige, et sur lequel paraîtra ce présent courrier.

On ne peut que tenir compte de ces vidéos, sans évidemment prendre position vis à vis de la véracité des dires de l'inconnu.

Ce qui choque et qui inquiète est l'extrême rapidité de la disparition de ces vidéos.

C'est cette extrême rapidité de ce qui laisse logiquement penser à une volonté d'étouffement de ce qui est maintenant une affaire publique, qui a motivé la diffusion de cette affaire, et la sauvegarde de ces vidéos.

Face à la gravité des dires de l'inconnu, il est indispensable que vous portiez cette affaire devant la justice, et que vous vous exprimiez par voie médiatique, dont vos fonctions et votre notoriété commune vous ouvre les portes.

C'est en ce sens que je vous écris, ce qui est un courrier public.

L'inconnu exprimait son inquiétude quant à sa sécurité physique, et semblait exprimer que son existence serait en danger.

Le mouvement général politique, dont je ne suis que l'un des éléments, généré par la population, oeuvrant pour la population, et indépendant des partis, syndicats, associations, officiels, et évidemment, grâce à l'Internet, des médias, prend peu à peu conscience que le viol, la torture, l'assassinat d'enfants, et au-delà, de toute personne en état de faiblesse (handicapés, femmes, immigrés ...), fait partie des moeurs courantes de l'élite au pouvoir, et ce , dans tous les temps, et dans tous les lieux.

Pour contrer cette prise de conscience, l'élite et sa police et ses médias, offrent en pature des gens des classes inférieures, copiant les moeurs de ceux de la haute, pratiquant le "tourisme sexuel", ou bien organisant des "orgies" dans des HLM, comme à Outreau, affaire qui de plus s'est révélée inventée de toute pièce, pour gommer l'effet facheux sur l'opinion, de l'affaire Dutrous en Belgique.

La façade tombe concernant ce type de comportement "initiatique" qui oblige à l'allégeance sans condition, tout membre de l'élite.

Affaire des disparues de l'Yonne, Allègre de Toulouse, Kamal de Nice, rien que pour la France, dont l'Afrique du Nord (Maroc et Tunisie), le Sénégal, servent de bordels d'enfants pour l'élite nationale.

C'est à la reconnaissance de la violence générale faite aux enfants, dans toute société oppressive, qu'on se dirige, dont la violence sexuelle, allant jusqu'au meurtre sous la torture, n'est que l'aspect le plus spectaculaire.

La violence mentale et morale est elle partout présente.

C'est la reconnaissance du principe d'oppression qui touche l'enfant, qui fera peu à peu mener la société vers la liberté, vers un régime non oppressif.

Les affaires de pédophilie ne relèvent pas des faits divers, mais de la politique.

Le chemin est encore long, d'autant que ceux qui devraient être au premier rang dans ce combat, participent à l'oppression des enfants, je veux parler des psys (psychiatres, psychanalystes et psychologues), dont Freud, le "père", l'autorité fondatrice, a non seulement gommé ce fait de violence sexuelle, allant jusqu'au meurtre sous la torture, fait sous-jacent à toute famille, toute éducation, et cause du mal être, mais Freud à inversé l'ordre du coupable et de la victime, rendant l'enfant coupable d'un désir de viol vis à vis de son parent de sexe opposé. Freud n'était au fond qu'un agent de conservation de l'ordre oppressif, en charge de neutraliser ce que l'avancée des sciences humaines dévoilait et pouvait ébranler, concernant le fondement de nos sociétés.

Votre affaire, certes facheuse, permet d'avancer en direction d'un vrai épanouissement de chaque individu dans la société.

Vous êtes des gens de gauche, (PS et PC), et vous ne pouvez que vous en réjouir.

Je serais heureux de vous lire, de publier vos réactions, et de collaborer, au-delà de cette affaire, à la fin de la violence générale qui pèse sur tout enfant humain dès sa venue dans nos sociétés oppressives.

Je vous prie de recevoir, Messieurs, l'expression de mes cordiales salutations.

M. DAKAR

Copies adressées aux parquet de Créteil et de Paris.

Téléchargez les 2 vidéos de la sortie du procès de l'Arche de Zoé, au TGI de Créteil (94), le lundi 14 janvier 2008, là où un inconnu a fait des déclarations fracassantes, détaillées et non vérifiées, concernant l'existence de l'usage d'enfants africains par des notables politiciens du Val-de-Marne (le maire de Fresnes, le président du Conseil général du Val-de-Marne, le maire de l'Haÿ-les-Roses), dans vos ordinateurs, en cliquant sur les liens qui suivent :

http://ufo.the-foundation.fr/maracouja972-video-embed/partie-1.flv

http://ufo.the-foundation.fr/maracouja972-video-embed/partie-2.flv

Il est inquiétant que ces deux vidéos aient été immédiatement après leur diffusion sur le site dailymotion.com, effacées par la censure. Cette censure d'une extrême rapidité, ne peut que donner du corps à la dénonciation portée par l'individu inconnu s'exprimant dans ces vidéos. Constater soi-même sur le site dailymotion.com, la censure de ces deux vidéos.

http://www.dailymotion.com/video/x42a3z_viols-denfants-africains-par-des-po_politics

http://www.dailymotion.com/video/x42c9e_viols-denfants-africains-par-des-po_politics

Au vu de la vélocité inouïe de la censure, vélocité qui force à présupposer que d'autres mesures seront prises pour effacer de tout registre ces deux vidéos, il est conseillé à tout un chacun de multiplier les enregistrements de ces vidéos, et de les faire circuler.

LE PAPE BENOIT XVI, l'ECHO des MONTAGNES, la PRESSE et les Médias.

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vousbenoit-xvi.jpg rappelle sa lutte contre les PROTOCOLES DE TORONTO, autrement dit du club des "6,6,6" qui veulent nous détruire ou au mieux nous rendre esclave.
Je vous rappelle l'article 3 de ces Protocoles qui stipule:" Comblons le vide intérieur de cette jeunesse en l'initiant, dès son tout jeune âge, à l'univers des ordinateurs. Utilisons pour cela son son système d'éducation. Un esclave au service d'un autre esclave que nous contrôlons.
Regardons aussi l'article 1:"D'ailleurs rappelez-vous avec quelle facilité nos prédécesseurs ont pu orienter toute la jeunesse allemande au début du siècle en se servant du désabusement de cette dernière"
!

Heureusement qu'il y a un journal indépendant, comme l'ECHO DES MONTAGNES, qui est là pour dénoncer le scandale des Protocoles de SION!

Que pense le Pape BENOIT XVI de la presse, des médias et des nouvelles tecnologies?
Ecoutons son message date de ce jour:

CITE DU VATICAN, 24 JAN 2008 (VIS). Ce matin près la Salle-de-Presse du Saint-Siège, Mgr.Claudio Maria Celli, Président du Conseil pontifical pour les communications sociales, et Mgr.Paul Tighe, Secrétaire, ont présenté le Message papal pour la Journée 2008 de la communication. Dans son intervention, Mgr.Celli a d'abord indiqué que les médias peuvent être des instruments d'espérance. "Ils peuvent et doivent être au service d'un monde plus juste et solidaire, ainsi que l'écrit Benoît XVI".

"Ce n'est pas un hasard -a-t-il ajouté- si le Pape affirme que les médias ont eu et ont une grande importance", signalant les domaines "où ils constituent une ressource voire une bénédiction comme l'alphabétisation, la socialisation, le développement de la démocratie et du dialogue entre les peuples". Puis Mgr.Celli a souligné combien le Saint-Père "connaît et perçoit clairement l'existence du danger de voir les médias devenir des moyens de soumission de l'homme à des logiques dictées par des intérêts dominants... C'est là le défi lancé aux médias, celui qu'il nous faut relever chaque jour afin d'être solidaires de tous les hommes". Benoît XVI, a-t-il ajouté, indique que les médias peuvent être utilisés pour créer l'évènement". Et "qu'en advient-il pour l'homme si au lieu de rapporter les faits les médias les inventent?". C'est pourquoi le Pape dit que "beaucoup pensent qu'une info-éthique serait nécessaire, comme l'est la bioéthique dans le domaine de la médecine et de la recherche en matière de vie". Cette réflexion, a poursuivi le Président du Conseil pontifical, souligne combien les l'action des médias est profondément liée à l'homme, "nous invitant donc à défendre sérieusement la personne en toute circonstance, et partout où il est en cause".

Ensuite, Mgr.Tighe a souligné le rappel fait par Benoît XVI "du pouvoir extraordinaire qu'offrent les nouvelles technologies à qui oeuvre dans la communication", notamment "dans la promotion d'un monde plus juste et solidaire". Le rappel aussi qu'elles "sont souvent utilisées dans des buts ignobles... La véritable mesure du progrès -a-t-il ajouté- ne réside pas dans la seule efficacité technique ou logistique mais dans les buts recherchés". Les nouvelles technologies doivent être employées "au service de la personne et de la collectivité pour aider leur recherche de la vérité, et non au profit d'intérêts partisans pour manipuler les gens".

Le Message de Benoît XVI, a ajouté le Secrétaire du Conseil pontifical, veut encourager les agents de la communication "à être vigilants dans leur action de connaissance de la vérité et à défendre la vérité contre qui tend à la nier ou la détruire". Ils sont appelés "à garantir que la centralité et la dignité humaines soient toujours défendues", a conclu Mgr.Tighe, en évoquant les nombreux journalistes ayant fourni un témoignage extraordinaire du service à la vérité, jusqu'à en être persécutés, emprisonnés et parfois tués, et qui ont refusé de se taire face à l'injustice ou la corruption.
Pour moi, rédacteur en chef de l'ECHO DES MONTAGNES, le message du SAINT PERE est parfaitement clair et nous sommes sur la même longueur d'onde!
Car la devise de notre journal est:" RIEN n'est Sacré, TOUT peut se dire, TOUT doit se dire", notamment sur le scandale de l'Arche de ZOE avec rapt d'enfant, trafic d'organe et pédophilie et l'affaire RICHARD ARMENANTE que nous publierons rapidement (accrochez-vous, va y avoir encore de la censure!!!!).

mercredi 23 janvier 2008

L'ECHO DES MONTAGNES,le KRACH BOURSIER MONDIAL, du SANG, des DOLLARS et les PROTOCOLES de TORONTO




L'ECHO des MONTAGNES,dans le légitime but de vous informer, vous livre qu'il va y avoir du sang sur le tapis vert des dollars, à cause du krach boursier de 2008; ce krach boursier est voulu par le groupe BILDERBERG
pour supprimer définitivement la monnaie "dollar", en vue d'anéantir les pays arabes qui ont dans leur coffre des milliers de milliards de dollars et ceci conformément à l'article 8 des PROTOCOLES DE TORONTO.

*** DU SANG SUR LE TAPIS

** "Krach !" trompette un journal.

* "Lundi Noir", proclame un autre titre.

* Cette semaine, nous avons vu les actions s'effondrer dans quasiment tous les fuseaux horaires. En Grande-Bretagne, lundi était la pire journée depuis le 11 septembre 2001, affirme le Financial Times.

* "La panique déclenche un plongeon des marchés mondiaux", titrait le journal hier.

* Les marchés asiatiques chutaient encore hier matin. En Indonésie, les actions ont perdu 8%. 7% à Shanghai. Les valeurs hong-kongaises ont chuté de 8%. En Inde, il a fallu fermer la bourse de Mumbai après que les valeurs ont perdu 9,8% durant les premières minutes de cotation.

* Le plus étonnant, avec tout ça, c'est l'étonnement général provoqué par la chute des marchés. Les gens ne savent-ils donc pas que les actions chutent aussi bien qu'elles grimpent ? Visiblement non...

* Nous ne nous en soucions pas, de toute façon. Mes lecteurs se débarrassent de leurs actions et achètent de l'or depuis des années. Que va faire l'or maintenant qu'une crise mondiale s'annonce ? Nous n'en savons rien. Le métal jaune a chuté, cette semaine. Le pétrole aussi.

* Durant les huit premières années du 21eme siècle, notre Transaction de la Décennie nous a rapporté de l'argent uniquement parce que l'or a grimpé. A présent, nous pourrions gagner de l'argent parce que les actions chutent.

* Oui, cher lecteur, le sommet du cycle du crédit a été atteint -- il y a probablement neuf mois de ça environ. A présent, nous sommes sur la pente descendante. Le but n'est plus de gagner de l'argent... mais d'éviter les accidents. Attention aux arbres et aux rochers... vérifiez vos freins... attachez votre ceinture... et essayez d'arriver en bas en un seul morceau. Vous pourrez ensuite recommencer à gagner de l'argent. Telle est du moins la formule traditionnelle.

* En général, les prix des actifs chutent durant une contraction de crédit ; tandis que les erreurs de la période d'exubérances sont corrigées, la valeur des choses se révèle moins élevée que le pensaient les gens. En termes relatifs, la valeur de l'argent grimpe. Les gens font moins confiance aux business plans, aux taux de rendement anticipé, aux estimations de bénéfices, aux notations et aux instruments financiers sophistiqués... Ils croient bien plus à l'argent, au cash pur et dur.

* Mais c'est là que les choses se compliquent. Le cash que connaissent les gens n'est pas aussi pur ni aussi dur qu'il l'était. A présent... il ne fait aucun doute que la secousse boursière va pousser Bush et Bernanke à trouver encore de nouveaux moyens de réchauffer... et d'adoucir... le billet vert. Selon le Wall Street Journal de mardi, de plus en plus d'économistes affirment que la récession qui arrive pourrait être "sévère". Quant au directeur du FMI, il a déclaré que la crise financière internationale était devenue "sérieuse", cela n'a pas empêché DOMINIQUE STRAUS-KAHN de venir faire le beau à une réunion du Parti Socialiste Français à Paris, venant de vacances en SUISSE!. Comment les politiciens pourraient-ils rester les bras croisés ?

* La Fed a baissé ses taux en urgence. Le Congrès US pourrait lui aussi approuver rapidement le plan de relance de Bush. Aucune de ces deux initiatives n'a de chances de restaurer les années de gloire du boom... mais elles pourraient gravement endommager le dollar.

* Les exportateurs asiatiques et les exportateurs pétroliers du Golfe ont des milliers de milliards de dollars. Jusqu'à présent, ils ont encaissé le déclin de la valeur du billet vert avec grâce et bonne humeur. Premièrement, ils pensaient que la chute était graduelle et limitée... deuxièmement, ils ont vu que cela leur permettait d'augmenter les ventes en Amérique du Nord. Mais les choses changent. Ils vont s'apercevoir que la classe politique américaine agit avec l'énergie du désespoir... et ils vont s'inquiéter d'un déclin incontrôlé de la valeur de leurs réserves. Et avec les Etats-Unis entrant en récession, ils ne s'attendent pas à voir leurs ventes progresser.

* Cela nous laisse à penser que le dollar en particulier... et les devises papier en général... ne sont peut-être pas le cash pur et dur que l'on voudrait détenir. Peut-être qu'avoir de l'or ne serait pas si mal, après tout.



** Que se passera-t-il quand les autorités commenceront à travailler le dollar au corps ? Jusqu'à présent, on parle de baisses de taux et de réductions d'impôts. Mais Ben Bernanke a juré de larguer de l'argent par hélicoptère, s'il le fallait, pour écarter une crise à la japonaise.

* M. le Marché veut une correction. Les politiciens ne veulent pas en entendre parler. Et jamais auparavant ils n'avaient tant de méthodes et de moyens pour l'entraver -- méthodes et moyens qui dépendent tous de la réduction de la valeur du dollar afin d'encourager l'illusion de prospérité.

* Là, nous sentons qu'une petite pause s'impose -- pour clarification. Lorsque les politiciens parlent de "stimuler" l'économie avec des baisses de taux et des réductions d'impôts, ils ne font que parler le langage creux de l'économie moderne. La seule chose qui stimule vraiment une économie de consommation, c'est l'augmentation des dépenses de consommation. Or les consommateurs ne peuvent consommer que s'ils ont de l'argent. La seule chose que les politiciens puissent faire est donc de leur donner plus d'argent à dépenser. Sauf qu'ils n'ont pas vraiment de véritable argent. Ils n'ont que les mécanismes du crédit et de l'inflation -- ils peuvent rendre l'emprunt moins cher, en termes nominaux... et ils peuvent "imprimer" plus de morceaux de papier vert et les distribuer au public. En d'autres termes, la seule chose qu'ils puissent faire, c'est de laisser libre cours à l'inflation, diminuant la valeur de chaque unité monétaire en circulation.

* Le billet vert flotte sur les airs ; en théorie, les autorités financières peuvent créer un souffle de vent et le pousser dans la direction de leur choix. Il y a quelques années de ça, quelqu'un comme Paul Volcker aurait résisté ; il aurait conseillé à la Fed de protéger la devise et freiner l'inflation. Mais Paul est passé dans le privé, à présent... et il conseille à ses clients de se couvrir. Il y a quelques années, aussi, quelques républicains bon teint se seraient opposés à un plan de baisses d'impôts, arguant qu'il s'agissait de dépenses inutiles provenant des démocrates. A présent, ce sont les républicains qui proposent le plan... et un seul membre du Congrès s'y oppose, le Dr Ron Paul.

* Rien n'empêche la destruction du dollar... sinon M. le Marché lui-même.


* Tout cela sera sans aucun doute un merveilleux spectacle. M. le Marché d'un côté, les manipulateurs de l'autre. Nous ne savons pas comment cela finira... mais nous sommes relativement certain qu
'il y aura du sang sur le tapis avant la fin.

mardi 22 janvier 2008

L'ECHO DES MONTAGNES, L'ARCHE DE ZOE, la PEDOPHILIE, le TRAFIC d'ORGANES et la CENSURE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, constate qu'il dit la vérité, n'est-ce-pas GUY BEART? C'est pourquoi votre journal est censuré, afin que vous ne connaissez pas la vérité; donc qui cela dérange-t-il à ce point?
Réponse, le groupe des "6,6,6" des PROTOCOLES DE TORONTO! En effet, en se basant sur l'article 9 qui stipule:" N'ayant de Lois que nos lois, nous établirons une culture de masse mondiale. Par le contrôle international de la télévision, des médias, nous instituerons une nouvelle culture, sans qu'aucune création future ne nous échappe". Donc en censurant l'ECHO DES MONTAGNES le club des "6,6,6" prouve bien qu'il existe et qu'il applique à la lettre leur Protocoles.
De plus ce club des "6,6,6" est contre le Président de la FRANCE, MR NICOLAS SARKOSY qui lors de sa dernière conférence de presse a déclaré qu'il faisait confiance à la presse, qu'il était un farouche défenseur des libertés de la Presse et du secret des sources d'information.
Donc l'ECHO DES MONTAGNES, persiste et signe, en vous donnant le témoignage du député tchadien, MR NGARLEGY YORONGAR.
Mr le député ne manie pas la langue de bois française et utilise des mots forts pour qualifier l'ARCHE DE ZOE. Nous pouvons entendre les accusations de voleur d'enfants, de trafic d'organes et de pédophilie.
Ecoutez vite et bien avant la prochaine censure du député tchadien, MR YORONGAR.



Arche de Zoé Un député tchadien parle !
envoyé par heru

lundi 21 janvier 2008

ARCHE DE ZOE et la CENSURE DES FRANCS-MACONS et des SIONISTES du club des PROTOCOLES DE TORONTO

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, a été censuré dans l'article ci-dessous concernant les révélations dans l'affaire "ARCHE de ZOE, RAPT , KIDNAPPING et Pédophilie" .
Donc le rédacteur en chef de l'ECHO DES MONTAGNES monte au créneau et republie cette vidéo censurée;
regardez la vite et bien et faites en une copie d'urgence et diffusez la, le plus largement possible.
Donc voici l'objet du crime de dire la vérité, car pour l'ECHO DES MONTAGNES, "rien n'est sacré, tout peut se dire, tout doit se dire", même si cela déplait aux sionistes des PROTOCOLES DE TORONTO et notamment leur club des "6,6,6" (voir l'article plus bas dans le journal, merci)!
Lundi 14 Janvier 2008 au tribunal de Créteil dans le Val de Marne à la sortie du procès de l'Arche de Zoé.

Un homme s'approche vers les journalistes agglutinés pour receuillir les propos des 2 avocats de l'Arche de Zoé. Il a lui aussi des vérités à faire entendre mais lorsqu'il prend la parole face aux caméras une meute de policiers s'abat sur lui et tente de le contraindre au silence. Cet homme est excédé, on a attenté à sa vie parce qu'il voulait dire la vérité sur ce qu'il a vu alors ce n'est certainement plus maintenant qu'il va se taire. 14 policiers l'entourent mais les associations de défense noires leur mettent la pression pour que l'homme puisse enfin parler. Il donne des dates, des lieux et des noms. Voiçi son récit.

Des hommes politiques français organisent des réseaux pédophiles entre l'Afrique et la France. Ils le faisaient hier, ils le font aujourd'hui et si nous ne faisons rien ils le feront encore demain...

Les visages des hommes politiques dont cet homme parle dans la vidéo:


Christian Favier
http://www.cg94.fr/files/active/1/chr...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Christia...

Patrick Sève
http://www.assemblee-nationale.fr/11/...

Jean-Jacques Bridey
http://www.cg94.fr/node/571

Alain Frison (???)

Mr Grudeck ancien maire de Fresnes (???)




dimanche 20 janvier 2008

ARCHE DE ZOE , RAPT, KIDNAPPINGet PEDOPHILIE????????????


L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous relate ces événements:
Lundi 14 Janvier 2008 au tribunal de Créteil dans le Val de Marne à la sortie du procès de l'Arche de Zoé.

Un homme s'approche vers les journalistes agglutinés pour receuillir les propos des 2 avocats de l'Arche de Zoé. Il a lui aussi des vérités à faire entendre mais lorsqu'il prend la parole face aux caméras une meute de policiers s'abat sur lui et tente de le contraindre au silence. Cet homme est excédé, on a attenté à sa vie parce qu'il voulait dire la vérité sur ce qu'il a vu alors ce n'est certainement plus maintenant qu'il va se taire. 14 policiers l'entourent mais les associations de défense noires leur mettent la pression pour que l'homme puisse enfin parler. Il donne des dates, des lieux et des noms. Voiçi son récit.

"Des hommes politiques français organisent des réseaux pédophiles entre l'Afrique et la France. Ils le faisaient hier, ils le font aujourd'hui et si nous ne faisons rien ils le feront encore demain"
Ecoutons le:

Viols d'enfants africains par des politiciens français 1/2
envoyé par maracouja972


Viols d'enfants africains par des politiciens français 1/2
envoyé par maracouja972
Cette vidéo a été censurée par les sionistes et les francs-maçons en vertu des PROTOCOLES DE TORONTO. l'homme de la vidéo parlait des hommes politiques suivant: Christian FAVIER, Patrick SEVE, JEAN-JACQUES BRIDEY, ALAIN FRISON???, et MR GRUDECK????? !




Il a encore ceci à dire:


Viols d'enfants africains par des politiciens français 2/2
envoyé par maracouja972


rapt

jeudi 17 janvier 2008

LES PROTOCOLES DE TORONTO et l'ARCHE de ZOE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue son investigation sur l'ARCHE de ZOE, car trop de zones d'ombres subsistes.
L'ECHO DES MONTAGNES vous rappele les préceptes des Protocoles de TORONTO, tenus dans une réunion secrète :) , hautement confidentielle, est
organisée par les "6,6,6", comme ils se nomment eux-mêmes; c'est à dire ceux qui dirigent les 6 plus grandes banques mondiales, les 6 plus grands consortiums énergétiques et les 6 plus grands consortiums de l'agro-alimentaire qui comprend les consortiums pharmaceutiques comprenant à leur tour le marché mondial des "vitamines" et des "vaccins"!
Là nous sommes dans l'affaire ARCHE DE Zoé.
Quels sont les princiopaux organismes en présence?
--il y a "PARIS BIOTECH SANTE"
--il y a BIOALLIANCE
--il y a MERIEUX ALLIANCE
--il y a TRANSGENE
--il y a la COFOD
--il y a le leader mondial Pfizer
--il y a etc....
Quels sont les personnages clés pour comprendre cette affaire scandaleuse?
"Paris Biotech Santé" est financé par: la ville de Paris,le conseil régional d'ile de France et lem ministère de la Recherche. Le directeur de "PBS" est MR Amédée-Manesme, pédiatre (!) qui par ailleurs cumule les fonctions de vice-président d'Eurobio, coordinatuer d'IFIP et Directeur de l'Organisation pour le Recherche de la Nutrition Africaine.
Mme Stephanie Dhainaut-Lefebvre est vice présidente de PARIS BIOTECH SANTE. Elle est aussi secrétaire générale et trèsorière d'ARCHE de Zoé.Elle gère le listing des familles d'accueil. Elle est la fille de MR JEAN-FRANCOIS DHAINAUT, président de l'université Paris V Descartes et chef du pôle "PARIS BIOTECH SANTE" et membre du conseil scientifique de la commission Recherche de l'UMP!
Le siège social de l'ARCHE de Zoé est situé chez J.F DHENIAUT, 23 rue Hallé, 75014 PARIS.
Mr François SARKÖSY de Nagy-BOCSA, pédiatre et membre du comité d'évaluation de PARIS BIOTECH SANTE; il est également Président d'AEC PARTNERS, société de conseil dans le domaine pharmaceutique basée à PARIS. François SARKÖSY de NAGY-BOCSA est un professionnel de l'industrie pharmaceutique et a été nommé vice-président du conseil de surveillance de l'entreprise BIOALLIANCE (groupe Merieux) spécialisée dans le domaine de la résistance aux médicaments; elle développe et commercialise des thérapies innovantes qui ciblent le cancer, le VIH et les maladies infectueuses.

Le docteur Philippe VAN-WINKELBERG, qui joue les pucelles craintives et jure qu'il n'est au courant de rien et qu'il a été berné, est président du COFOD, "collectif des familles pour les orphelins du Darfour" dont la première assemblée constitutive s'est tenu à PARIS à l'invitation de l'ARCHE DE ZOE le 17 juillet 2007!
Les vice-présidents sont (tenez -vous ferme):
les journalistes libérés d'urgence à savoir: MARIE-AGNES PELERAN et ALAIN PELIGAT.
L'Echo des Montagnes s'est interrogé sur la présence de Maître Gilbert Collard dans ce merdier d'autant plus qu'il est très cher comme avocat et l'ARCHE de ZOE se dit fauché! Explication:
Il faut revenir en arrière avec une affairre trouble et troublante: l'affaire ELIANE KABILE! D'origi,e antillaise, Eliane Kabile est "décédée à l'hôpital vraisemblablement victime d'un réseau de trafic d'organes et d'enfants" dixit l'hôpital de GONESSE. Vrai ou faux????? L'avocat dans cette affaire est maître GILBERT COLLARD en 2001 qui s'exclame: "il y a eu substitution de cadavre" dans l'émission de TF1, "sans aucun doute"! Car, il y a un car,dans l'affaire Eliane KABILE la justice traîne, les preuves ne manquent pas qui prouvent qu'il y a eu trafic, irrégularités autour du certificat de décès, de l'inhumation, des exhumations, des autopsies: plusieurs corps professionnels osnt impliqués!
Il y a aussi le RESEAU COVALO qui accueille des entreprises issues de "PARIS BIOTECH SANTE" dont l'AP-HP (assistance publique et hôpitaux de Paris à l'époque BERNADETTE CHIRAC) est un partenaire important et qui soutient la création d'association comme l'ARCHE de ZOE!
Il y a aussi MICHEL BARNIER, ministre de l'Agriculture et VICE-PRESIDENT de la holding Mérieux Alliance qui contrôle l'ensemble des sociétés dans le domaine de la biologie: bioMerieux, SILLIKER, TRANSGENE (tiens revoilou PARIS BIOTECH SANTE) et ABL=Advanced BioScience Laboratories!
Michel BARNIER participe au développement international de Mérieux Alliance en animant et coordonnant les relations de ses sociétés avec les grands consortiums internationaux, les instances économiques et financières internationales; c'est pratique pour les vaccins de la grippe avière par exemple, en qualité de ministre BARNIER dit "il faut des précautions, vaccinons" et en qualité de vice-président des vaccins il dit " à nous le fric"!
De plus dans le cadre de ses fonctions à Mérieux (pas au ministère de l'agriculture) BARNIER contribue aux programmes de développement et aux implantations internationales des filiales de Mérieux Alliance dans les pays en voie de développement comme le DARFOUR, le TCHAD avec des ONG type ARCHE DE ZOE.

Dans l'affaire ARCHE de ZOE, il y a eu soustraction de 103 enfants en bonne santé et substitution en ORPHELINS qu'il fallait sauver d'une mort certaine soit disant!
Aujourd'hui on voit clairement le rapport entre la secrétaire générale de l'Arche de Zoé qui siège avec le frère cadet du président de la République dans le comité d'évaluation d'un institut de recherche biotechnologique voué à la santé dont les partenaires publics et privés sont de toute première envergure et font parti du club des "6,6,6" des Protocoles de TORONTO!!!!
J'espère que la justice les condamnera toutes et tous (pas seulement les membres de l'ARCHE de ZOE) et qu'elle se lancera à la recherche du corps d'ELIANE KABILE et qu'elle pronocera une analyse sanguine pour les 103 cobayes innocentes victimes des apprentis sorciers.

LES PROTOCOLES DE TORONTO ET L'ARCHE DE ZOE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue son investigation sur l'ARCHE de ZOE et vous en livre la suite; car l'EDM avait déjà rédigé un article concernant cette Arche, clic sur le lien pour le relire:

http://lavapeur.over-blog.fr/article-13755961.html.


Quand la fameuse affaire de l’Arche de Zoé a éclaté, curieusement, le Président Sarkozy n’est pas venu au secours des enfants victimes, ni des familles abusées, mais des voleurs d’enfants.

Pourquoi ? Pour protéger qui ? Pourquoi Nicolas Sarkozy est-il allé au Tchad chercher les journalistes français et les hôtesses espagnoles ? Pourquoi le président français a-t-il annoncé, haut et fort, qu’il irait chercher lui-même les membres de l’association « Arche de Zoé », quoi qu’ils aient fait, mettant ainsi le feu à un baril qui n’avait pas besoin d’arrogance pour s’enflammer.

S’agit-il d’une maladresse due à la précipitation, ou l’affaire des illuminés de l’Arche de Zoé cacherait t-elle une autre affaire autrement grave, bien plus glauque ?

Y aurait-il des imbrications entre l’exfiltration d’enfants tchadiens vers l’Europe, l’industrie pharmaceutique, et les milieux d’affaire ?

Chaque jour qui passe voit apparaître de nouvelles questions. Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle bénéficié de passe-droits au ministère des affaires étrangères, au ministère de la défense, voire au ministère de l’intérieur ? Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle pu utiliser les avions Transal de l’armée française, pour transporter son matériel de N’Ndjamena à Abéché ? Pourquoi les services du ministère français de la défense, connaissaient-ils le plan de vol du Boeing affrété par Eric Breteau, le président de l’Arche de Zoé ?

Le Boeing atterrit à Abéché, un aérodrome sous contrôle militaire tchadien … et français, certains gradés français étant présents dans la tour de contrôle. C’est depuis Abéché, que, grimés en blessés, les gamins devaient embarquer dans l’avion garé en bout de piste.

Est-ce que les moyens tout à fait étonnants dont a profité l’Arche de Zoé, est-ce que la précipitation maladroite du président Sarkozy, à s’impliquer personnellement dans l’affaire, aurait un rapport avec le financement trouble de l’association l’Arche de Zoé ? Cette affaire, qui est tout le contraire d’une histoire de pieds nickelés, soulève tellement de questions, que certains se demandent aujourd’hui, si derrière cette bavure humanitaire, ne se cache pas une affaire d’une toute autre ampleur, une affaire d’expérimentations thérapeutiques sur des patients pas du tout volontaires.

L’association l’Arche de Zoé est une initiative d’un organisme français Paris Biotech Santé. Elle est financée par une société de développement de produits pharmaceutiques Bio Alliance Pharma, dont le propre frère du président, François Sarkozy, est vice-président du conseil de surveillance. Certains observateurs se demandent si Bio Alliance Pharma, qui mène des recherches sur le sida et pratique des essais thérapeutiques, n’aurait pas un lien avec l’affaire des infirmières bulgares, dont la libération avait déjà été négociée par la famille Sarkozy. Quelles sont les réelles activités de Bio Alliance Pharma, dont fait partie François Sarközy de Nagy-Bocsa ?

La compagnie développe des médicaments pour traiter des maladies décrites comme mille fois plus virulentes en Asie du Sud-est et dans l’Afrique subsaharienne que chez nous. Pour développer ces traitements la société pratique des expérimentations sur des patients, comme par exemple pour le Loramic, cinq cent quarante patients répartis sur quarante sites différents à travers le monde. Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, est directrice adjointe de Paris Biotech Santé. Et François Sarkozy, le frère du président, figure avec elle parmi les membres du comité d’évaluation de cet organisme spécialisé dans la recherche biomédicale. D’où les questions qui enflent sur le web. Y aurait-il un rapport entre ces sociétés pharmacologiques, et l’intervention du président Sarkozy au Tchad. C’est comme la maladie d’Alzheimer, devenue grande cause nationale française, aussitôt après l’élection de Nicolas Sarkozy. Cette déclaration surprise aurait-elle un rapport avec le fait que son frère, François Sarkozy, siège à AEC Partners, dont le principal client est l’américain Pfizer, leader mondial de l’industrie pharmaceutique, et spécialiste du traitement de la maladie … d’Alzheimer.

Au printemps dernier, le Nigéria a attaqué devant la justice internationale le géant Pfizer, qui aurait je cite : « effectué en 1996, de façon illégale, l’essai clinique d’un médicament, le Trovan, sur deux cents enfants » fin de citation. L’inventeur du Viagra aurait secrètement utilisé des enfants comme cobayes, pour tester de nouvelles molécules, sous couvert d’aides humanitaires. Onze enfants sont morts lors de ces tests. D’autres ont subi de graves séquelles : surdités, paralysies, lésions cérébrales, cécités. Le Nigéria réclame dix milliards de dollars à Pfizer. C’est le Washington Post qui a révélé le scandale.

Le journal belge sept sur sept s’interroge lui aussi sur le rôle de Paris Biotech Santé, où travaille Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, et François Sarközy de Nagy-Bocsa le frère du président. Je cite « L’Arche de Zoé n’est pas une histoire d’amateurs. Ils sont très professionnellement organisés, et ne manquent pas de fonds et de soutiens, en tout genre. La soit disant « petite » association semble avoir préparé cette opération au Tchad, avec beaucoup de relations d’influence, et de moyens techniques et financiers très important. » Fin de citation.

Pourquoi le président Sarkozy veut-il aller récupérer les militants de l’Arche de Zoé au Tchad ? Pourquoi a-t-il voulu aller récupérer les infirmières bulgares en Lybie ? Est-ce que c’est juste pour faire le beau, pour parader devant les caméras du monde entier, ou est-ce que tout en haut de l’état français, on redouterait que des choses finissent par se dire dans les geôles africaines. On évoque notamment des expérimentations humaines financées par de puissants labos de biotechnologie, sous couvert d’aide humanitaire.

Non, non, bien sûr, çà se serait de la science fiction !

lundi 14 janvier 2008

LE DOUBLE ANNEAU D'EINSTEIN

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer vous livre cette annonce:
Exceptionnel : un double anneau d'Einstein repéré par Hubble !


C’est un phénomène rare qu’une équipe internationale d’astronomes vient de découvrir grâce au Télescope HubbleFruit d\'une collaboration sans précédent entre l\'Agence spatiale européenne et la NASA, le télescope Hubble a eu un formidable impact scientifique. Les images d\'une incomparable netteté transmises par l\'observatoire spatial ont permis d\'explorer les profondeurs de l\'espace et ont révélé des...');" onmouseout="killlink()">télescope Hubble : un double anneau d’Einstein. Produit par un effet de Lentille gravitationnelleL\'un des premiers phénomènes prédits par la relativité générale, et qui a fortement contribué à la faire accepter, est celui de déviation de la lumière, également connu sous le nom de "lentille gravitationnelle". Aux alentours d\'un trou noir, ce phénomène est extrêmement fort, toutefois...');" onmouseout="killlink()">lentille gravitationnelle, la découverte de dizaines d’autres anneaux de ce genre aurait des implications fortes pour la cosmologie.

Hubble continue toujours de nous émerveiller en révélant des phénomènes AstrophysiqueBranche de l\'astronomie étudiant la physique et la chimie des corps célestes.');" onmouseout="killlink()">astrophysiques au-delà de notre imagination, comme aime à le répéter Joe Liske, l’astrophysicien animant le Hubblecast.

Rappelons que le phénomène de lentille gravitationnelle a été théorisé en 1936 par Albert Einstein, bien que l’idée ait été formulée pour la première fois en 1924 par le physicien Orest Chwolson. Comme Einstein l’avait montré, l’existence d’un espace-temps courbé par la matière peut se manifester sur la trajectoire des rayons lumineux d'une manière équivalente à l’introduction d’un indice variable dépendant de la masse du corps, dont le champ de gravitation dévie les rayons lumineux. On peut donc s’attendre à ce qu’une concentration suffisamment importante de matière agisse sur la lumière provenant d’une ÉtoileObjet céleste de forme approximativement sphérique constitué de masses gazeuses très denses à haute température émettant un rayonnement de lumière et de particules.
Les étoiles sont des sphères gazeuses auto-gravitantes : les forces de gravitation, qui tendent à faire s\'effondrer sur elles-mêmes...');" onmouseout="killlink()">étoile
, ou d’une GalaxieEnsemble d\'étoiles, de poussières et de gaz interstellaires dont la cohésion est assurée par la gravitation.
La galaxie à laquelle appartient le système solaire est la Voie Lactée. La galaxie la plus proche de la Voie Lactée, Andromède, est située à 2,3 millions d\'années-lumière. Notre galaxie...');" onmouseout="killlink()">galaxie
, à la manière dont le ferait l’introduction d’une lentille ou tout du moins d’un dioptre.

En particulier, le bouillant astrophysicien d’origine suisse Fritz Zwicky, avait proposé, dès 1937, que des Amas de galaxiesUne concentration de galaxies liées ensemble par la gravitation. Le terme \'amas\' se réfère habituellement à un ensemble de plusieurs dizaines ou centaines de galaxies, tandis que le terme de \'groupe\' s\'applique à de plus petites concentrations.');" onmouseout="killlink()">amas de galaxies puissent produire un effet de lentille gravitationnelle éventuellement observable dans un futur proche. Il faudra pourtant attendre 1979 avec l’observation du QuasarUne galaxie avec un noyau extrèmement lumineux dépassant en luminosité les autres galaxies des centaines de fois. Les quasars se trouvent à des milliards d\'années lumière de nous et sont une marque caractéristique de l\'univers quand il était beaucoup plus jeune. Leur source d\'énergie est sans doute...');" onmouseout="killlink()">quasar double QSO 0957+561.

Un outil très utilisé en astronomie

Aujourd’hui, le phénomène de lentille gravitationnelle, sous sa forme forte ou faible, avec déformations des images, est un outil puissant utilisé par les astronomes et les astrophysiciens pour détecter de la matière noire et obtenir des renseignement sur l’Univers profond, en profitant de l’effet de grossissement des lentilles gravitationnelles.

Les membres d'une équipe menée par les astronomes Raphael Gavazzi et Tommaso Treu, de l'Université de Californie (Santa Barbara) ont eu le souffle coupé en découvrant ce superbe anneau double.


Une première galaxie, à trois milliards d'années-lumière, fait office de lentille. Elle nous montre deux anneaux presque concentriques, images déformées mais instructives de deux autres galaxies situées derrière, beaucoup plus loin dans l'axe de visée, à six et onze années-lumière. Cliquez pour agrandir.
Crédit : ESAL\'ESA (European Space Agency) est l\'Agence spatiale européenne. Equivalent de la NASA en Europe.
L\'Agence spatiale européenne représente pour l\'Europe une porte d\'accès à l\'espace. Sa mission consiste à façonner les activités de développement des capacités spatiales européennes et à faire en sorte...');" onmouseout="killlink()">Esa
/NASALa NASA (National Aeronautics and Space Administration) est l\'administration gouvernementale responsable du programme spatial des États-Unis.
Elle a été créée le 29 juillet 1958 pour concurrencer les soviétiques durant la Guerre Froide en organisant le programme spatial.
La NASA comprend 18...');" onmouseout="killlink()">Nasa

Il s’agit d’une illustration parfaite du phénomène de lentille gravitationnelle. Il se produit ici avec une Galaxie naineUne petite galaxie qui contient généralement entre un million et quelques milliards d\'étoiles. Il n\'y a pas de taille officielle en dessous de laquelle on désigne une galaxie comme naine, mais toute galaxie ayant un diametre inférieur à 40000 années lumière peut être considérée comme naine.');" onmouseout="killlink()">galaxie naine à l'avant-plan d'une galaxie lointaine, derrière elle. En effet, lorsque les deux galaxies sont presque exactement alignées, la lumière forme un cercle, appelé un anneau d'Einstein, autour de la galaxie à l’avant-plan. Si une autre galaxie lointaine se trouve elle aussi à peu près alignée avec la grande galaxie, un second anneau, plus grand, apparaîtra. C'est précisément ce qui se passe ici ! Les chances de voir un tel alignement sont si petites que Tommaso Treu s’est dit qu'ils avaient gagné le jackpot...

La grande galaxie est à 3 milliards d’années-lumière, quant aux anneaux d’Einstein, ils sont produits par la déviation de la lumière de deux galaxies dont l’une est à 6 milliards d’années-lumière et l’autre à 11 milliards d’années-lumière.

Adam Bolton, membre de l'équipe SLACS de Institut d'Astronomie de l'Université de Hawaï (Honolulu), a identifié pour la première fois la lentille dans le Sloan Digital Sky Survey (SDSS). Il précise que : « L’indication originale qui nous a conduit à cette découverte était cachée dans 500 photons parmi 500.000 dans le spectre de la galaxie à l’avant-plan ». Tommaso ajoute : « Le double anneau était lui clairement visible dans l'image de Hubble. Lorsque je l'ai vu la première fois, j'ai dit "oh, c’est dingue !". Je ne pouvais pas le croire ! ».

Pour les chercheurs, outre l’aspect esthétique de cette découverte, elle constitue la première mesure de la masse d’une galaxie naine à une distance cosmologique (RedshiftUne augmentation de la longueur d\'onde de la lumière causée par le mouvement de la source lumineuse qui s\'éloigne de l\'observateur. Les vitesses élevées produisent un grand redshift et ceci permet de mesurer la velocité radiale de la source. Dans un univers en expansion ,les galaxies qui montrent...');" onmouseout="killlink()">redshift z = 0,6). Elle vaut ici un milliard de masse solaire, matière noire comprise. En outre, un échantillon de quelques dizaines de double anneaux d’Einstein comme celui-ci offrirait une mesure indépendante simple de la courbure de l'espace par la gravité à l’échelle cosmologique. Cela aiderait à déterminer le contenu en matière et en énergie noire de l’Univers ainsi qu’à préciser les caractéristiques de cette dernière, comme son équation d’état.

Gros plan des anneaux. Crédit : Esa/Nasa
Gros plan des anneaux. Crédit : Esa/Nasa

dimanche 13 janvier 2008

LES PROTOCLES DE TORONTO et le CHOIX DE LA DEFAITE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous prouve que l'instauration du Nouvel ordre MONDIAL, tel que décrit dans les Protocoles de TORONTO
est démontré par l'écrivain ANNIE LACROIX-RIZ, dans son livre: " Le choix de la défaite".
De quoi s'agit-il?
Tout simplement les maîtres du monde (le club des 6,6,6) sont contre les salariés qui représentent 80% de la Population active mondiale. Donc les banquiers doivent contrôler à travers le monde ces salariés et cela ne datent pas de hier.
Madame ANNIE LACROIX-RIZ a fait un travail remarquable de recherche et de consultation d'archives, seulement accessibles aujourd'hui. Les banquiers et les industriels gouvernent les gouvernements des pays de notre planète.
Je vous laisse écouter sa conférence de presse qui s'est déroulée à Montpellier.



Le choix de la défaite.
Uploaded by worldhistoria

Après la lecture de son livre et l'audition de cette vidéo, on peut se demander si la raison pour laquelle les Alliés ont tardés à bombarder l'Allemagne Nazie et ses infrastructures industrielles de guerre, n'était pas dû au fait que les banques mondiales attendaient un retour sur investissement.

mercredi 9 janvier 2008

LES PROTOCOLES DE TORONTO ET LA LIBERTE DE LA PRESSE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer vous rappelle les libertés de la presse, car nous les journalistes nous pratiquons une profession au risque de notre vie pour vous informer.
Petit rappel:

- Un total de 171 journalistes sont morts dans l'exercice de leur profession dans le monde en 2007, annonce la Fédération internationale des journalistes (FIJ).

Ce chiffre reste proche du record de 177 morts recensées l'année précédente, précise-t-elle en soulignant que "la violence contre les journalistes reste à un très haut niveau pour la troisième année consécutive".

Soixante-cinq journalistes et employés de presse ont été tués en Irak, soit près du tiers des victimes dénombrées l'an dernier, précise la fédération basée à Bruxelles.

La Somalie et le Pakistan figurent parmi les pays les plus dangereux pour les reporters, avec respectivement huit et sept victimes.

La FRANCE est un pays dangereux pour l'exercice de notre profession, on y risque sa vie (voir les nombreux attentats dont j'ai été moi-même victime ou MICHEL MAHLER du journal "le REVEIL DES MARMOTTES ou JEAN PIERRE COURNAUD assassiné pour avoir révélé l'affaire des "XPF" ou argent mis sur un compte japonais par JACQUES CHARIC)
ou l'on risque sa liberté pour avoir dit la vérité (voir la chanson de GUY BEART) et voir la dernière censure que veut faire un maire de TARENTAISE en SAVOIE, et je cite MELLE VERONIQUE GONSAC,maire de VALEZAN (circonscription de MR 600M2) et professeur de philosophie.
Pour ces fossoyeurs de la liberté de la presse, je leur donne une piqûre de rappel avec les textes de loiS suivants, car nul n'est censé ignoré la loi, même les robes noires qui manisfestent.

La Déclaration des Droits de l'Homme,adoptée le 22 novembre 1969 et entrée en vigueur le 18 juillet 1978,stipule en son article 13:" Toute personne a droit à la liberté d'expression et de pensée; ce droit comprend la liberté de chercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considérations de frontières, que ce soit oralement ou par écrit,sous forme imprimée ou artistique, ou par tout autre moyen de son choix. L'exercice de ce droit ne peut être soumis à aucune censure préalable".
--la Charte Africaine des "Droits de l'Homme et des Peuples",adoptée le 12 juillet 1981 et entrée en vigueur le 21 octobre 1986,stipule en son article 9: "Toute personne a droit à l'information, toute personne a le droit de s'exprimer et de diffuser ses opinions".
--le Parlement Européen,dans sa recommandation 1589, texte adoptée le 28 janvier 2003,sur le Liberté d'Expression dans la presse écrite et notamment dans sa 3ème résolution a décidé:
"de mettre fin immédiatement à toutes formes d'harcèlement juridique des médias". La recommandation 1506, texte adoptée le 28 janvier 2003,par le Parlement Européen, impose ce texte à la FRANCE.
--la Convention de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales stipule en son article 10:"Toute personne a le droit à la Liberté d'Expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir, de communiquer des informations ou des idées, sans qu'il puisse avoir ingérence d'autorités publiques et sans considérations de frontières".
La FRANCE a été condamné pour violation de la liberté d'expression le mercredi 26 juin 2002 par la COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L'HOMME. Les arrêts de la CEDH s'imposent à tous les états membres du Conseil de l'EUROPE, dont la FRANCE!
Cette condamnation de la FRANCE signe l'arrêt de MORT pour l'anachronisme "Délit de Diffamation": toute juridiction y faisant référence expose la FRANCE à une nouvelle condamnation.
C'est pourquoi l'ECHO DES MONTAGNES soutient son confrère "CHARLIE HEBDO", cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de PARIS, en violation de la recommandation 1589, adoptée par la FRANCE le 28 janvier 2003.
La police politique et les gendarmes (la gestasi) harcèlent toujours les journaux indépendants, comme l'ECHO DES MONTAGNES (avec torture à la clé) ou comme "le National Radical" dont le rédacteur en chef, Mr MAURICE MARTINET a été mis en garde à vue au risque de sa vie.


Pour l'ECHO DES MONTAGNES, la liberté de la presse est sacrée, c'est pourquoi nous avons comme devise:" tout peut se dire, rien n'est sacré" dans un vrai pays démocratique!
La photographie jointe vous donne une idée de ce que sera la liberté de la presse, si vous accepter sans brancher les PROTOCOLES DE TORONTO et les censeurs de tous poils, n'est-ce pas MELLE le Professeur?

libert---d-expression.JPG